> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Chronique télé # 2 -Ice show- - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Chronique télé # 2 -Ice show-

28 Novembre 2013, 15:59pm

Publié par Zazimutine

Chronique télé # 2 -Ice show-

 

J'adore le patinage artistique. Non, vraiment. J'ai même failli en faire comme activité extra-scolaire quand j'étais en primaire. Je me souviens m'être présentée devant une patinoire avec ma mère un mercredi matin pour m'inscrire et puis... je ne sais plus trop pourquoi, mais ça ne s'est pas fait. Plus de place, ou un truc comme ça. En tout cas j'en garde le souvenir d'une grosse déception (c'est là que vous écrasez une larme, merci). Bref.

Je ne suis pas devenue une grande patineuse, mais je sais patiner en arrière et même si ça n'a rien à voir, je voulais le placer (je suis du genre vantarde). Je me suis donc contentée de regarder le patinage à la télé pendant des années. J'ai fait fi des costumes à paillettes un tantinet ringards, des maquillages style poupée russe (en même temps les patineuses sont souvent russes, donc, ceci explique cela), des costumes moule-burnes à manche chauve-souris pour les garçons... et j'ai vibré devant les Duchesnay (oui ben on a les références qu'on peut hein!), Surya Bonali, même si je ne l'ai jamais trouvée très gracieuse, et Philippe Candeloro.

Ce préambule pour vous dire que je n'avais pas que des à priori négatifs sur l'émission Ice Show en diffusion hier soir sur M6. Même s'il s'agit de télé-réalité et que globalement, les méthodes employées par ce genre de télé me gavent, notamment le côté mise en scène à 2 balles, et le fait de toujours insister sur les aspects tragiques de la vie de tel candidat. A croire que ça rassure les gens de savoir que la vie n'épargne personne...

Le principe d'Ice Show est le suivant: 4 anciens patineurs de talent ont chacun une équipe composée de 2 "célébrités" qu'il va falloir coacher pour les rendre capable de produire un numéro sur patins à glace. En 3 semaines.

Libérée de mes contraintes maternelles en début de soirée, j'ai donc allumé la télé et attendu patiemment le début de l'émission. J'ai bouffé de l'auto-promotion à n'en plus finir, avec par exemple à 20h48: "ce soir à 20h50 ne ratez pas Ice Show" (notez le côté ubuesque de la chose!). Du coup, à force de mettre de la pub pour sa propre émission, la dite émission a démarré en retard.

A 20h55 et des brouettes, ça a commencé enfin; pas tout à fait en réalité, puisqu'il a encore fallu ingurgiter 10 minutes de générique, avec musique de teu-boi (enfin j'imagine, je ne suis pas allée en boite depuis... 2005?), des paillettes, des feux d'artifices, des fumigènes colorés, attention spectateur, tu vas assister à du très très lourd et en prendre plein les yeux! (comme toujours sur M6 non?) Et puis un commentaire très très fédérateur, des slogans accrocheurs comme: "ils ont réalisé leurs rêves d'enfants!"; ça c'est pour décrire les patineurs professionnels. Oui parce que pour faire carrière dans le patinage artistique, il vaut mieux démarrer tôt... d'ou le coup du rêve d'enfant tu vois? Bien entendu, tu peux démarrer le patinage à 39 ans si tu veux mais tu risques de ne pas être sélectionné pour les JO quoi, à toi de voir!

C'est Stéphane Rotenberg qui présente, THE présentateur de Topchef, grosse audience en perspective donc,  parce qu'à mon avis le Steph, il demande cher de l'heure! Steph insiste sur le défi sportif qu'il a fallu relever pour les "célébrités" (et ça je n'en doute pas, même si je sais déjà patiner en arrière). J'ouvre tout de suite une parenthèse, vous remarquez l'utilisation du terme "célébrités" et non "stars" comme dans une émission concurrente. Parce que oui effectivement, vous n'allez pas voir des stars ce soir, ni des célébrités d'ailleurs.... ou alors il faut s'entendre sur la définition de ce mot.

Stéphane nous présente les équipes, il y a donc:

-l'équipe Suria Bonaly

-l'équipe Gwendal Peizerat

-l'équipe Sarah Abitbol

-et l'équipe Philippe Candeloro; il faut que je vous dise que je suis fascinée par Philippe Candeloro. Franchement pour moi, il y a eu un avant et un après Candeloro dans le patinage artistique, ce type a apporté un vent de modernité fantastique. Et pourtant... Je n'ai jamais compris comment un type aussi intelligent dans son domaine, peut se montrer aussi benêt quand il commence à parler dans les médias.... ça se peut pas! Je ne peux pas imaginer qu'on puisse fragmenter son intelligence de cette façon...Je préfère donc mettre ça sur le compte d'une certaine maladresse. Philippe Candeloro n'est pas bête, il est maladroit. Ou timide. Ou les deux (enfin j'espère!). Voilà, ça c'est fait.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos célébrités. Vous m'excuserez mais je ne vais pas aller chercher le nom de tous ces gens dont je n'ai jamais entendu parler. Je sais que je suis une ringarde mais les seuls que je connaissais hier soir c'était Norbert, l'élégant, le délicat cuisinier de Topchef 2012. Et Richard Virenque. Ben voui tout de même, je connais Richard, j'ai lu les journaux. Et puis même, je le trouvais mignon quand il a commencé à pédaler... mais moins que Miguel Indurain dont j'étais folle amoureuse (si ça vous intéresse, un jour, je vous raconterai quand j'étais amoureuse des sportifs, il y en a eu plein, et puis c'est vachement intéressant!)

L'émission a donc fini par poussivement débuter avec la prestation d'une Miss France très émotive. Ben oui, la chouchounette, à l'entrainement, elle a tailladé la jambe de son partenaire avec son patin, rhooo c'est ballot quand même. C'est là que je fus immédiatement rassurée: Miss France n'allait pas patiner seule, mais en couple avec un partenaire qui sait patiner, lui. Ouf, le spectacle est sauvé!

Et pourtant, c'est là, à 21h16, que le pire s'est produit.

J'ai zappé.

Je n'ai pas eu la patience d'attendre les prestations des pros.

J'ai fini la soirée sur une rediffusion de l'Auberge Espagnole, en me remémorant mes années estudiantines, et en me disant qu'il faudrait absolument aller visiter Barcelone un jour...

Je vous ai dit que je savais patiner en arrière?

Commenter cet article

Joy 11/12/2013 23:02

Je te le dis et te le répète : va à Barcelone !!!!
Tu ne pourras certes pas vérifier que tu sais toujours patiner en avant et en arrière (mais demande à Richard, C comme le vélo, ça ne s'oublie pas !), mais l'ambianceet la richesse de cette ville sont extraordinaires !

Zazimutine 16/12/2013 14:17

oui il le faut, au moins avant de partir habiter en Bretagne ou au Canada ou je ne sais ou!

vivie 28/11/2013 23:02

Si tu sais patiner en arrière alors moi je dis: "respect"!!!! parce que moi perso, je n'ai jamais tenté de mettre des patins à glace au pied, ni même d'aller m'aventurer sur une patinoire!! lol
Donc félicitations!!! lol

Heidi 28/11/2013 17:45

Alors j'ai pas vu, à regret parce que Richard sur des patins !!! Non mais allo quoi !
Donc je retiendrais surtout que tu sais patiner en arrière, bravo ? Mais le sais-tu en avant ?
Perso non !

Zazimutine 28/11/2013 18:09

en avant et en arrière Madame!
bon la dernière fois c'était en 199... si ça se trouve je sais plus faire, damned!

Lucie 28/11/2013 17:12

Savoir patiner en arrière c'est génial, quel talent, bravo !

Zazimutine 28/11/2013 17:26

Ouais hein?!!