> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Les poux: le retour de la vengeance - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Les poux: le retour de la vengeance

17 Novembre 2013, 21:50pm

Publié par Zazimutine

Cher Loulou le Pou,

 

Tu vois, j'essaie d'être sympathique, j'utilise donc le petit nom dont t'as affublé Antoon Krings dans sa série consacrée aux petites bêtes, une série créée j'imagine pour nous rendre plus attrayantes des bestioles toutes plus beurk les unes que les autres...

Les poux: le retour de la vengeance

 

Donc mon cher Loulou, puisque c'est ton nom, même si là tout de suite j'ai plutôt envie d'écrire "cher connard", rien ne va plus.

Te voilà revenu avec toute ta famille! Au passage je vois que celle-ci s'est agrandie toutes mes félicitations! Seulement je te rappelle que nos derniers échanges ne furent guère cordiaux.

Souviens-toi, juillet 2011... Tu décidais de laisser un souvenir à ma fille ainée en guise de cadeau d'adieu à sa crèche; tu avais disséminé quelques-uns de tes bébés dans sa chevelure fournie... Mais je te coupais l'herbe sous le pied et n'entendis plus jamais parler de toi... Jusqu'en juin 2013... (tu es décidément friand de cette saison).

Juin 2013, où nos relations prirent un tour nouveau et avouons-le plus agressif. Tu avais fait ton grand retour sur la tête de miss Choco et cette fois, tu étais bien décidé à ne pas te laisser abattre.

J'utilisai alors une méthode douce pour t'éliminer, plus pour épargner ma fille je dois bien le dire, que par altruisme envers les tiens.

PARANIX fut notre première bataille.

Très facile à utiliser, tu imprègnes la chevelure, tu fais mousser, tu rinces et basta! Ensuite tu peignes et tu récupères les loulous, encore vivants je précise, et ça c'est un peu flippant (du coup tu doutes un peu de l'efficacité du produit...).

On m'avait bien conseillé de peigner ensuite la chevelure de ma fille tous les jours, mèche par mèche pour chercher tes bébés, et même de refaire un shampooing traitant 5 jours après le premier.

Chaque jour donc Loulou, j'ai peigné, j'ai cherché, j'ai tué. Veni, vedi, vici.

30 minutes de boulot tous les soirs mon Loulou, en plus de tout ce que j'ai déjà à faire, je ne te dis pas merci! DVD obligatoire en rentrant de l'école pour pouvoir épouiller tranquillement sans subir les foudres de ma fille. Et je ne parle pas des changements de draps, de pyjamas et des lessives qui vont avec, tu m'en as donné du boulot!

Seulement les armes pacifiques n'ont pas suffi. J'ai eu beau y mettre du coeur, enlever délicatement tes bébés accrochés aux cheveux de ma fille pour les rendre à leur destin, tu es resté! Je ne sais pas ce que tu as bouffé entre juillet 2011 et juin 2013 mais on peut dire que ça t'a réussi. Tu as même profité du départ en vacances de miss Choco début juillet pour organiser une méga cousinade! Et au retour de sa semaine, bingo, j'ai ramassé les bouteilles de bière pendant des semaines!!

Après 1 mois de lutte acharnée, et sur conseil de mon pédiatre, j'ai décidé de devenir plus radicale: POUXIT!! Lotion siliconée qui étouffe la bête. Oh ça va hein, pas de chougneries!

Pouxit, beaucoup plus efficace, mais aussi beaucoup plus pénible à utiliser:

1) 15 minutes de pause dans la baignoire pendant lesquels il faut:

-lire une histoire

-coller des gommettes

-chanter des chansons...

au choix! Bénéfices secondaires nous voilà! Pour un peu je te soupçonnerais d'avoir passé un marché avec ma fille...

2) très très difficile à rincer... faire un shampooing sans mouiller la chevelure qu'ils disent sur la notice, mais faire un shampooing qui ne mousse pas c'est assez compliqué... par conséquent...

3) se résigner à avoir une ado de 5 ans et demi la chevelure poisseuse, et accepter que l'on puisse penser que sa mère ne lui lave jamais les cheveux...

Mais avec Pouxit au moins, j'ai compté les cadavres, niark niark niark!

Bon et puis l'histoire n'est pas terminée. Début août, tu es encore revenu. Je n'avais pas pensé que tu utiliserais un moyen aussi abject pour te repointer: contaminer toute la famille!! Salaud! Me faire ça à moi, 30 ans après, j'en aurais pleuré!

On a fini par s'en sortir, moyennant une injonction de ne pas approcher de la tête de ma fille avec:

-shampooing p'tit toto

-vinaigre dans l'eau de rincage après chaque shampooing

Tranquillité 2 mois.

Et te voilà donc avec tes 7 petits derniers... Cette fois je n'ai pas lésiné: Pouxit direct, Paranix pour tous les membres de la famille, lessives à gogo, élastiques et brosses à cheveux au congélateur toute la nuit, peigne double dents pour récolter adultes et bébés... 

attirail du parfait petit épouilleur

attirail du parfait petit épouilleur

Et maintenant attention, je sors mon arme ultime de destruction massive, le lance-flammes à poux, j'ai nommé: le peigne électrique!!

Alors Loulou, une bonne décharge ça te dit?

 

à utiliser chaque soir en rentrant de l'école (moins long qu'une séance d'épouillage...)

à utiliser chaque soir en rentrant de l'école (moins long qu'une séance d'épouillage...)

Commenter cet article

Lucie 18/11/2013 20:45

Loulou il est pas cool :-( ! J'espère qu'il va avoir trouvé un nouveau domicile et plus venir squatter chez vous !

Zazimutine 18/11/2013 20:56

ça serait bien oui!

carine 18/11/2013 19:56

L'avantage d'avoir des garçons aux cheveux courts en 10 ans une seule lente :p

Zazimutine 18/11/2013 20:56

Oui je m'en doute, ça fait partie des "inconvénients" d'avoir des filles, mais je me vois mal leur proposer une coupe en brosse pour résoudre le problème ;-)