> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Objet, as-tu une âme? - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Objet, as-tu une âme?

9 Décembre 2013, 19:54pm

Publié par Zazimutine

Sartre disait, "l'enfer c'est les autres". Et là, vous vous dites que j'ai enfin arrêté d'aborder des sujets futiles pour entrer de plein pied dans le blog intéressant, ou l'on parle de sujets qui touchent, ou qui fâchent, mais qui en tout cas ne laissent pas indifférents.

Et bien non, désolée mais je n'en suis pas encore là.

Cependant je vais aborder aujourd'hui un sujet en apparence superficiel, mais qui devrait vous parler: la guerre que nous mènent les objets. Non contents d'être soi-disant dépourvus d'âme, les objets, jaloux de nos hémisphères cérébraux capables de nous mener sur le chemin de l'émotion, ont visiblement décidé de nous pourrir la vie. Car quelle autre explication peut-il y avoir à ce que nous nous battions si souvent avec... nos clés, nos téléphones, nos chaussettes??

Petite revue non exhaustive des objets pourvoyeurs de stress:

- les clés

Qui n'est jamais parti dans toute la maison à la recherche de ses clés? Qui n'a jamais retourné tous ses sacs, toutes ses poches, tous ses tiroirs à la recherche de ses clés?

A la maison, nous avons, appelons-le ainsi, un suspenseur de clés. C'est bien car personnellement, ça me permet de partir de la maison sans avoir besoin de m'énerver dès le matin. Sauf que. Les objets trouvent toujours un moyen détourné de faire de votre vie un enfer. Chaque matin, étant la première à partir, je lance un "j'y vais!" auquel, immanquablement, me répond un "attends, je trouve pas mes clés!". Je poireaute donc chaque matin pendant que Papa Ours cherche ses clés, visiblement hermétique à notre suspenseur, pourtant acheté ensemble (je ne sais pas vous, mais moi "suspenseur", ça m'évoque un traitement pour testicules malades...).

En revanche, dans mon sac, je n'ai pas de suspenseur... J'ai bien une poche extérieure, seulement dans cette poche, je mets 3 paires de clés (maison, boulot, voiture), mon téléphone, et tout un tas de bidules dont je ne sais que faire. De plus, cette poche est extrêmement grande, si bien que je passe un temps fou à y chercher mes clés. Sans compter que parfois, j'ai mis malencontreusement ces dernières dans une autre poche, et comme mon sac est réellement très grand, je suis bonne pour le vider à chaque fois! Et ça, ça m'énerve vraiment beaucoup.

-le téléphone

C'était quand même bien pratique d’avoir un gros téléphone attaché en laisse, au moins on savait toujours où le trouver. Avoir donné leur indépendance à nos téléphones est une très mauvaise idée, surtout que, me baladant dans toute la maison avec, j'ai pléthore de lieux à explorer. Bien sûr il y a toujours le recours de s'appeler soi-même pour localiser la bête (si sonnerie non éteinte et si chargé!) mais avouons qu'entendre son téléphone sonner aux toilettes manque de classe...

-la poubelle

Ca c'est, je crois, un vécu tout à fait personnel. Mais il y a quelques mois nous avons investi dans une poubelle à pédale, pas pour la faire avancer mais pour qu'elle s'ouvre. Or cette poubelle a très mauvais caractère, elle déteste qu'on la déshabille, un traumatisme pendant la gestation j'imagine. Se rajoute à cela le fait qu'il n'existe pas de sacs poubelle adaptés à sa forme (elle est longue mais mince...). Si bien que chaque fois que je dois vider la poubelle, je suis obligée de faire un petit exercice de relaxation à visée préventive, tant le travail est périlleux. Inexorablement cela se termine par un sac déchiqueté de partout. Un véritable accouchement aux forceps. je tire, je tire, mais elle ne pousse pas la garce, le sac se déchire, les détritus me tombent dessus, j'ai envie de pleurer, c'est l'enfer!

-il y a aussi l'imprimante qui tombe en panne; des heures passées à installer/désinstaller des logiciels, réinitialiser, à faire des recherches sur internet... Et finalement quand vous vous décidez à faire venir votre copain informaticien, la cause de la panne n'est autre qu'un cable branché au mauvais endroit. Vous aviez vérifié pourtant, nom d'une pipe (injure préférée de Miss Bonbon)!! En plus, votre copain informaticien est taquin... 

-je ne m'attarde pas sur les chaussons des enfants qui disparaissent plusieurs fois par jour, sur ma montre qui s'échappe pendant des semaines, sur l'épluche-légume suicidaire retrouvé, dans le meilleur des cas, au fond de la poubelle, sur le peigne à poux qui répond aux abonnés absents en pleine invasion barbare, j'en passe et des meilleures....

-j'aimerais enfin évoquer la cause des chaussettes célibataires, parce que je crois avoir résolu aussi ce mystère (j'en résous beaucoup!). On s'étonne partout autour de moi de ces mystérieuses disparitions de chaussettes. Moi-même, j'ai un tiroir plein de chaussettes seules (et non sales!); j’avoue d'ailleurs mettre parfois des chaussettes dépareillées lorsque la couleur se ressemble (ma vie n'est-elle pas fascinante?). Et même parfois aussi quand elles sont très différentes (j'aime avoir un petit côté fantaisiste sous mes airs d'iceberg frustré!)

Bref. Je pense en tout cas que le mystère des chaussettes dépareillées tient à ce seul fait de société: "en France, en 2011, 44,7% des mariages finissent en divorce".

La chaussette n'a-t-elle pas elle aussi le droit de se lasser de son binôme? Sachez par ailleurs que dans 3/4 des cas, c'est la femme qui demande le divorce.

Ainsi, vous apprendrez que c'est la chaussette femelle qui se barre le plus souvent.

Votre tiroir est donc plein de chaussettes mâles! Je vous laisse méditer cela...

PS: pas de photos aujourd'hui, le blog ne les accepte pas... encore un sale coup des objets!!!

Commenter cet article

Multimummy 10/12/2013 20:48

Bonjour Zazimutine!

J'aime beaucoup tes billets, du coup je t'ai taguée sur mon blog pour le Liebster Award :

http://multimummy.canalblog.com/archives/2013/12/10/28492349.html

J'espère que tu auras envie de participer à ce petit questionnaire rigolo. J'ai déjà hâte de te lire!
A bientôt, Multimummy.

vivie 09/12/2013 21:38

Mais pourquoi j'ai l'impression de me reconnaitre dans plusieurs de ces situations??? lol
J'adore, continues encore et encore d'écrire, c'est trop bon!!!

Zazimutine 09/12/2013 23:09

Merci Vivie, surtout que je doute ces derniers temps, je ne sais jamais ce que je vais écrire la fois d'après, c'est un peu stressant!

Vero 09/12/2013 21:07

Alors la je suis morte de rire, deja j'ai l'impression qu'une de mes publications t'a inspirée pour les chaussettes...lol et ensuite l'accouchement de la poubelle c'est juste du caviar, j'en veux encore!!!!!

Zazimutine 16/12/2013 14:19

Monsieur Zenfant va me lire!! Quel honneur, je vais essayer d'être à la hauteur ;-)

Joy 11/12/2013 23:09

Ce billet était extraordinaire !!!!
Je ris encore de la poubelle, des chaussettes mâles et femelles...
A tel point que mon homme a décidé de rajouter cette "bonne adresse" de mamans (mais pas seulement) à ses lectures quotidiennes
Bravo !

vero 10/12/2013 20:38

Franchement je trouvé en plus que tu as un bon rythme!

Zazimutine 09/12/2013 23:08

Oui véro, j'avais déjà l'idée mais quand j'ai vu ton post ça m'a donné l'idée pour les chaussettes. C'est marrant parce que je ne trouvais pas que c'était un très bon billet, comme quoi... ça me rassure!