> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Just pacsed! - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Just pacsed!

5 Février 2014, 14:44pm

Publié par Zazimutine

Just pacsed!

 

Aujourd'hui, Papa Ours et moi, avons vécu la matinée la plus follement romantique de notre vie: nous nous sommes pacsés.

Si vous vous demandez comment se passe un Pacs, voici mon récit.

Tout a commencé en octobre dernier. Nous nous sommes rendus compte, au fil de plusieurs conversations, que tous nos amis non mariés étaient au moins pacsés. Cela semblait plus "raisonnable", plus "sécurisant", surtout avec des enfants. Papa Ours et moi nous disions bien qu'un jour, nous finirions par nous marier, mais en tant que champions de la procrastination, voilà... 14 ans que nous y réfléchissons. En octobre, j'ai été prise soudain d'un sentiment d'urgence à régulariser enfin notre situation, en particulier sur le plan juridique. Je nous connais, ça aurait pu encore trainer 14 ans.

En pratique, voici comment ça s'est passé. Le 15 octobre, j'ai cherché des informations sur le net. Dans ma ville, il faut prendre rdv auprès du tribunal d'instance, un agenda avec les créneaux disponibles est en ligne. J'ai donc pris rendez-vous pour le 5 février 2014. Un mercredi matin, afin que nos filles soient à l'école et nous laissent savourer ce moment furieusement glamour.

Après un mail de confirmation:

"Tribunal d'Instance de Trucmuche - Service PACS

Bonjour Zazimutine,

Vous avez rdv pour un Pacs

avec Papa Ours

le 5 février 2014 à 9h45"

déjà précurseur de l'intensité poétique de l'évènement à venir, il ne reste plus qu'à attendre. Longtemps. Presque 4 mois pour ce qui nous concerne. Et puis un jour, "ting", vous vous réveillez de votre léthargie, la date se rapproche, "plus qu'un mois avant le Pacs, plus que 10 jours, plus que.... tiens c'est après-demain.... Après-demain!!! Nom d'une pipe, peut-être faut-il fournir quelques documents?"

Lundi 3 février donc, me voilà consternée devant mon ordinateur en découvrant que l'établissement d'un Pacs nécessite ... un extrait d'acte de naissance! Papier que l'on ne peut obtenir imédiatement qu'en se rendant directement à la mairie. Qu'à cela ne tienne, mon futur Pacsé a justement pris son après-midi, il va obtenir son sésame très rapidement. Sauf que moi, je suis née à Lyon. J'habite à environ 558km de Lyon.

Tout en réfléchissant à la probabilité d'un magnifique acte manqué dans cette affaire, je tente le tout pour le tout en téléphonant à MamanChérie. Ma mère, qui habite à Lyon. Du moins pour encore 2 semaines. Ma mère, qui peut m'obtenir un extrait d'acte de naissance sur présentation de son livret de famille. Ma mère, qui est en plein déménagement pour la Bretagne, et donc en plein "cartonnage". Catastrophe, le livret de famille est soigneusement rangé dans un carton hermétiquement fermé... oui mais lequel? Par chance, ma mère, collectionneuse à ses heures, détient un 2ème livret de famille (NB: savez-vous qu'un collectionneur de moulins à poivre s'appelle un molipipérophile? fascinant non?), et m'obtient donc dans l'heure le fameux papier, qu'elle me poste aussitôt. Il ne restait plus qu'à croiser les doigts pour que je reçoive la lettre le lendemain, mardi. Car nous avions rdv ce mercredi à 9h45. Soit, avant le passage du facteur. Mais les dieux du Pacs étaient visiblement de notre côté. Mardi soir, je trouvai donc dans ma boite aux lettres le précieux pli en provenance de Lyon.

Revenons au côté pratique, une fois l'extrait d'acte de naissance obtenu, il ne reste plus qu'à fournir:

-une pièce d'identité + photocopie

- une attestation sur l"honneur certifiant l'absence de lien de non parenté ou d'alliance entre les partenaires (téléchargeable)

- une attestation sur l'honneur indiquant l'adresse de la résidence commune (téléchargeable)

-une convention de Pacs.

Encore un petit moment prise de tête hier soir au sujet de cette convention (toujours dans l'an-ti-ci-pa-tion!), car il existe un modèle simplifié qui ne dit en gros rien d'autre que le fait que vos avez passé un Pacs, et des modèles plus élaborés qui parlent notamment du partage des hiens. Pour notre part, nous avons opté pour un modèle avec indivision des biens, équivalent du mariage sous le régime de la communauté des biens, eh oui, nous sommes de grands idéalistes!

Enfin le jour J arriva.

Papa Ours et moi, ce matin, nous étions un peu excités, un peu comme des gamins qui s'apprêtent à faire un truc d'adultes pour la première fois. Nous avons déposé nos filles à l'école et nous sommes rendus au tribunal d'instance, magnifique bâtiment grisâtre digne des locaux de la Stasi. Le genre d'endroit qui facilite l'idée qu'on va vivre un moment passionné.

Sur le trajet, un écureuil suicidaire a tenté de se jeter sous nos roues. Oui, un écureuil, en pleine ville! Papa Ours l'a soigneusement évité. Ecraser un écureuil en allant se pacser m'aurait fortement déplu. Mais je suis un peu superstitieuse.

Arrivés avec une bonne demi-heure d'avance au tribunal, vous avons vainement cherché un café. Nous avons essuyé une pluie de grêle. Puis la pluie tout court. Nous avons hésité à nous prendre en photo sur un pont pour faire romantique mais le pont était moche. Finalement nous nous sommes présentés au tribunal en avance. Du coup, la greffière nous a pris tout de suite. Sans nous regarder elle nous a demandé les papiers demandés. Son téléphone a sonné, elle s'est engueulée avec une dame visiblement mécontente "si vous n'êtes pas contente Madame, plaignez-vous auprès du greffier en chef, moi je ne suis qu'une subordonnée!".

Après qu'elle ait raccroché, je lui ai fait un grand sourire pour l'encourager. Elle a tapé des trucs sur son ordinateur, a imprimé des papiers et nous a demandé de vérifier s'il n'y avait pas d'erreur. Puis elle a dit "voilà, c'est fait" et nous a donné un dossier rose avec les papiers du Pacs dedans.

A 9h45, nous étions sortis. Nous nous sommes faits un petit bisou sur les marches du tribunal pour rigoler.

Puis nous avons pris le métro pour le centre-ville et avons pris un petit dej dans un café pour fêter ça. Nous avons ensuite vaguement cherché une petite bague pour moi pour marquer le coup. Mais rien ne me plaisait et puis j'avais mal au ventre. Nous sommes rentrés. Mon pacsé (mon macsé? mon mac? mon pac?) est aller chercher les filles à l'école, puis il est parti travailler, et la vie a repris son cours.

Et voilà comment je me suis pacsée... so romantic!!

PS1: le dessin, en illustration, est de miss Bonbon, il nous représente papa Ours et moi. Pour l'anecdote, elle a fait ce dessin lundi, je lui ai dit qu'elle m'avait dessinée une jolie robe, ce à quoi elle a répondu "oui, parce que comme t'es pas mariée t'as pas de jolie robe alors je t'en ai dessinée une" Mais comment pouvait-elle savoir, nous n'en avons parlé à personne??!!

PS2: merci encore à ma mère, cette héroïne!!!

Just pacsed!Just pacsed!

Commenter cet article

Aliceaupaysdescouches 06/02/2014 00:35

Félicitations !!! Désolée... manque de sommeil, du coup l'inspiration me manque mais le coeur y est vraiment !!

Zazimutine 06/02/2014 13:32

Merci beaucoup Alice, bon courage pour les nuits sans sommeil!

Lucie 05/02/2014 17:48

Toutes mes félicitations ! Effectivement le passage au tribunal est peu romantique mais la symbolique derrière l'est énormément ;-)

Zazimutine 06/02/2014 13:32

Oui en effet, mais pour moi l'engagement était déjà pris à partir du moment ou l'on a choisi de construire ensemble une famille ;)