> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Un printemps nommé désir - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Un printemps nommé désir

10 Avril 2014, 12:37pm

Publié par Zazimutine

Un printemps nommé désir

 

Hier matin j'avais rendez-vous avec Dieu.

C'est-à-dire mon dermatologue.

Dans la mesure où mon dermato est l'être de lumière capable de rendre à ma peau la beauté qu'elle mérite, je l'assimile à Dieu. Et comme je ne suis pas tout à fait croyante, je n'ai pas le sentiment de blasphémer ("pas tout à fait" parce qu'on ne sait jamais, si le Grand Barbu me lit, mieux vaut assurer ses arrières...).

Bref, après que Dieu m'ait annoncé qu'il ne pouvait pas me rendre la beauté de ma peau (bloquée dans une faille spatio-temporelle depuis 1986, très précisément) avant plusieurs mois, après avoir couru derrière un bus, puis reniflé pendant tout le trajet pour cause de paquet de mouchoirs tombé sur la chaussée pendant ma course, après m'être couvert de ridicule en commandant un café au livreur de vins du bar où je m'étais installé ("bon ben bonne journée hein, et bon café!" me dit-il, narquois, quelques minutes plus tard alors que je sirotais enfin mon café), j'ai enfin pu savourer ces quelques heures de liberté d'un mercredi matin, seule, sans mes filles.

Ce qui m'amène au lien avec le titre de mon billet, parce que je me disais, en flânant dans le centre-ville, que définitivement, le printemps est ma saison préférée (oui je sais, j'ai des tics de langage, je pourrais dire subrepticement, mais d'un autre côté, ça n'a pas tout à fait le même sens).

Au printemps, donc, j'aime:

- le froid mordant du petit matin, lorsqu'on a enfilé des vêtements légers, parce qu'on sait que la douceur de l'air va bientôt nous réchauffer,

- le petit café au soleil, en terrasse donc,

- vagabonder le nez en l'air, à la recherche de toutes les nouvelles floraisons; parce que même en ville, Il est là, partout!

 

Un printemps nommé désirUn printemps nommé désir

 

- m'acheter des colifichets, de la couleur, du qui-brille, du toc, qui fait du bien aux mirettes

- fleurir la maison avec les pâquerettes ramassées par les filles

 

Un printemps nommé désirUn printemps nommé désir

 

- le chant des oiseaux du matin quand je me lève à 6h30 et des poussières

- ressortir les vêtements d'été et pousser des petits cris de joie en redécouvrant certains articles (d'accord, j'exagère un peu pour les cris de joie, je ne suis pas très démonstrative, disons alors que je lève imperceptiblement la commissure labiale droite, ce qui pour moi est signe d'extase totale...)

- manger des plats froids: gaspacho (Ola Alvalle!), carpaccios et autres tartares...

Au fond ce que j'aime dans le printemps, c'est la promesse d'été qu'il apporte. Promesse des beaux jours, d'une certaine convivialité, de légèreté, de vacances...

Au fond, le printemps, c'est un peu le désir de l'été.

Au fond, tout n'est que désir.

Au fond, je suis un peu philosophe.

Ou pas.

 

PS: parce que le coquelicot est ma fleur préférée!

 

mais que j'aime aussi beaucoup les myosotis

mais que j'aime aussi beaucoup les myosotis

Commenter cet article

Little Prince 15/04/2014 10:29

Moi aussi j'adore cette période! : ))

Marie-Torne 10/04/2014 15:45

Tu es aussi guillerette que le printemps! Merci pour cette bouffée fraîche ;)

Vivie 10/04/2014 15:00

Désolée mais j'ai pouffé de rire pour le coup du café commandé au livreur de vin lol
Et oui, vive le printemps, en espérant que l'été soit beau!!