> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Ruée vers l'âge - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Ruée vers l'âge

31 Août 2014, 21:49pm

Publié par Zazimutine

Ruée vers l'âge

 

Je l'ai déjà dit mais... j'aime bien chercher des titres pour mes billets. Je crois même que si le métier de "titreur" existait, je postulerais immédiatement. Le souci c'est que parfois mes titres sont jolis, musicaux, et accrocheurs, mais n'ont qu'un rapport lointain avec le contenu du billet. Du coup je ne suis pas certaine que je remplirais bien le job de "titreur". De toute façon ce métier n'existe pas donc, n'en parlons plus.

Figurez-vous que samedi j'ai renoué avec mes élucubrations philosophiques à l'intérieur des transports en commun (si vous voulez en découvrir d'autres en voici et ici). En effet, j'ai pris le bus. Un samedi après-midi, veille de rentrée scolaire, pour aller en centre-ville. Ce qui est bien c'est que j'habite presque au terminus du bus au sens retour ce qui fait qu'à l'aller, j'ai toujours de la place pour m'asseoir. En général je me mets tout au fond, comme ça même si des vieux personnes âgées arrivent, je n'ai pas besoin de leur laisser ma place (je ne suis qu'altruisme, le saviez-vous?).

Samedi dernier donc, bien installée sur mon siège, voilà que le bus marque un arrêt à peu près 5 minutes après que je sois montée dedans et alors, que vois-je? Une horde de vieilles dames s'apprêtant à monter dans MON bus. Et quand je dis vieille, c'est genre 80-85 ans quand même hein, pas de la jeune retraitée aux cheveux teints qui tient encore debout sur ses pattes et qu'on sait pas si on va la vexer en lui proposant sa place. Vêtue de ma très grande prévenance envers mon congénère du troisième âge, je m'apprêtais donc à quitter ma place en soupirant, lorsqu'une certaine incompréhension (non dénuée d'un soupçon de colère, après tout il avait fallu me lever!) m'envahit. Car en effet, comment expliquer cela? Qu'une nuée de maminettes envahissent, toutes ensemble, un bus, pour faire une virée en ville un samedi après-midi?

Plusieurs hypothèses:

-la première, la plus tragique, j'en ai peur, étant que toutes se rendaient à un enterrement. Celui de leur copine Odette par exemple, la reine de la crapette. Mais elles avaient l'air quand même vachement guillerettes les mamies pour se rendre à un tel évènement.

- la deuxième, la moins probable j'en ai peur, est le convoi pour un mariage; celui de leur copine Simone par exemple, qui aurait déjà enterré 5 maris. Mais elles ne me semblaient guère apprêtées pour se rendre à un mariage...

- la troisième, c'est la vente privée chez Damart. C'est vrai quoi, malgré cette soudaine arrivée de l'été, la mamie n'est-elle jamais trop prudente, et ne préfère-t-elle pas se prémunir en prévision des premiers frimas?

Ou alors quoi, un tournoi de bridge? De scrabble?

Un concert de Jean-Pierre François (il existe encore?)

Ou bien encore, une espèce de flashmob revisitée, qui consisterait à donner rendez-vous à tous les vieux du quartier pour prendre ensemble le bus à une heure de grande affluence, et ainsi occuper absolument TOUTES les places assises? Une sorte de geste de rébellion à l'intention de nous autres, les jeunes...

Je n'eus pas la réponse. Car je fus tentée, un moment, de les suivre à leur descente du bus pour savoir où elles allaient. Puis je me dis que c'était peut-être pousser le bouchon un peu loin. Ce n'est pas comme si j'étais rémunérée pour faire ce genre de choses.

Mais si quelqu'un veut me payer pour ça, je le ferai volontiers (et je ne dis pas ça parce que je n'ai aucune envie de retourner au boulot demain!)

Alors... il est bien mon titre non?

PS: en illustration, une image tirée du film Cocoon (sorti en 1985), très belle parabole sur la vieillesse, si vous ne l'avez pas vu, c'est le moment!

 

Commenter cet article

Claire 01/09/2014 12:12

Alice au pays des couches a bien raison ( mais c'est toujours le cas, non ? ) !!

Zazimutine 01/09/2014 22:00

Merci Claire, c'est très gentil!
Bienvenue à toi alors :)

eclectik girl 01/09/2014 09:51

Sympa ta p'tite divagation à partir d'une anecdote du quotidien.
Et le bus, c'est très vivant, tellement propice à la reflexion (et à partir en live sur plein de sujet ^^)

Zazimutine 01/09/2014 10:00

Oh oui, j'adore, ça m’inspire beaucoup ;)
Merci de ton commentaire :)