> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Arachnophobe - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Arachnophobe

1 Octobre 2014, 21:51pm

Publié par Zazimutine

Arachnophobe

 

Bonjour, je m'appelle Cécile et je suis arachnophobe. Bonjoooour Cécile!

En réalité, je ne m'appelle absolument pas Cécile; mais j'ai failli porter ce prénom. Et comme je n'ai aucune envie que le président de la ligue de défense des arachnidées (je suis sûre que ça existe!) me tombe sur le paletot, je préfère rester anonyme.

Rien que d'écrire un mot qui commence par "arach-", une sueur froide me parcourt le corps, c'est un peu comme avec l'arak, cette boisson alcoolisée anisée, qui me donne aussi des sueurs froides, mais pour d'autres raisons.

Bref, je suis arachnophobe, j'ai peur des araignées.

La preuve, je ne peux même pas mettre une photo d'araignée pour illustrer mon article. Non, je préfère une photo de nénuphar, c'est parmi mes photos ce qui à mon avis ressemble le plus à une araignée mais sans provoquer de crise d'angoisse (cherchez pas!).

Je crois bien que cette phobie remonte à l'enfance, peut-être depuis la fois où j'ai fait ce cauchemar incluant une énorme araignée tueuses d'hommes. Je me souviens très précisément de ce rêve d'il y a pourtant 30 ans. Je me promenais sur une colline déserte avec ma maman, quand tout à coup l'araignée se jetait sur ma mère pour la tuer. C'était une araignée spéciale dite tête de mort, de la taille d'un sanglier (si tant est que l'on puisse comparer ces deux bestioles) composée d'os, c'est-à-dire une araignée faite uniquement d'un squelette, avec une tête de mort sur le dos. Brrrr! Je crois me souvenir que je me suis réveillée en hurlant.

Depuis, j'ai donc peur des araignées, toutes les araignées; évidemment, ma peur grandit avec la taille de la bête, mais même les petites me donnent des frissons, il y a quelque chose dans ces grandes pattes qui gigotent qui me révulse profondément.

Jusque là, j'arrivais à vivre avec.

Certes, la vue d'une araignée me faisait systématiquement pousser des cris dignes des plus grands films d'horreur du 7ème art; j'aurais pu devenir doubleuse de films d'horreur d'ailleurs, je suis sûre que j'aurais fait un tabac pour le doublage de "Freddy les griffes de la nuit", il aurait suffi de me montrer des photos d'araignées pour que je hurle à pleins poumons. Mais après tout, mes rencontres avec les choses à 8 pattes étaient peu fréquentes et cela restait viable.

D'autre part, je me débrouillais toujours pour avoir quelqu'un susceptible de me débarrasser rapidement de la bestiole, j'évitais les destinations à risque (même pas en rêve je mettrai les pieds dans un pays ou les araignées peuvent mesurer plus de 5 cm d'envergure (ça se dit pour une araignée?), j'habitais en ville, en appartement. Bien, en psychologie de base cela s'appelle de l'évitement, ou comment ne pas affronter sa peur en évitant d'y être confronté (et ainsi voir grandir sa phobie).

Et puis j'ai eu des enfants. Et je me suis dit que je ne pouvais décemment pas me mettre à hurler comme ça devant elles, je ne voulais pas descendre trop tôt du piedestal sur lequel elles m'ont placée. D'autre part, je voulais éviter de leur transmettre cette peur somme toute irrationnelle.

Alors j'ai décidé de me soigner, moi-même, toute seule, progressivement.

Hors de question pour moi de faire un stage d'arachnophobie avec un psy, qui consisterait à m'exposer progressivement à l'objet de ma peur. Inenvisageable pour moi d'arriver, en fin de stage, à faire des sauts périlleux avec une araignée sur l'épaule, ou à gratter le ventre d'une mygale en pouffant de rire. Pourquoi ne pas aller boire un coup avec elles pendant qu'on y est!

Mon objectif était simple: pouvoir regarder une araignée sans hurler, et sans la tuer (oui parce que bon, la ligue de défense des araignées, mon éthique personnelle, tout ça...)

J'ai donc essayé pas mal de choses:

- lors de rencontres fortuites, je m'efforce de respirer avec le ventre, pour calmer mes tremblements et autres symptômes de peur

- je me suis mise à leur donner un nom: toutes les araignées que je rencontre se nomment désormais Chloé, ça leur donne un air plus sympathique

- j'essaie de penser à leur famille, leurs parents, leurs enfants... ça les humanise

- j'essaie ce truc donné par un copain: face à une araignée, l'emprisonner avec un verre retourné, taper sur le verre pour qu'elle se recroqueville, mettre un couvercle et l'emmener ainsi dehors. J'ai réussi une fois. Avec une minuscule araignée.

Ca se passait bien, j'arrivais à me maitriser. Plus de cris, plus de meurtres.

Et puis dimancher dernier, la rechute. En entrant dans les toilettes, je me suis retrouvée face à un monstre à 8 pattes, un gros, énoorme, de la taille d'un... kiwi (si tant est que...). Ayant réussi toutefois à étrangler dans ma gorge le cri qui ne demandait qu'à sortir de mes cordes vocales en panique, sentant l'affolement de mes milliers de follicules pileux, mon sang n'a fait qu'un tour, j'ai pris un magazine et assommé sauvagement la bête. Puis je l'ai faite rouler jusqu'à la terrasse, incapable, même dans cet état, de l'attraper.

Ayant réussi à la mettre dehors, une sorte de furie m'a tout à coup envahie, j'ai frappé, frappé et encore frappé la pauvre bête...

 

Bonjour, je m'appelle Cécile, et je suis une tueuse d'araignée. Bonjoooour Cécile!

Puisse le Dieu des araignées me pardonner.

Commenter cet article

Mignardises 02/10/2014 21:31

Quelle triste rejute. Ne t'en fait pas cela se soigne. Je déteste moi aussi les araignées, elle me font peur. J'avoue si j'en croise une c'est la mort pour elle.
Bye bonne nuit

Zazimutine 03/10/2014 08:25

C'est maaaal! :D

Alice 02/10/2014 00:02

Je vois tout à fait ce que tu vis... Moi je suis ver-de-terreophobe, chenillophobe, limaceophobe, bref gluantophobe... ça me révulse ! Incontrôlable ! Aaaaaahhhhh !

Zazimutine 02/10/2014 09:24

Non mais beurk quoi! ^_^