> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Une vie de doudou - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Une vie de doudou

14 Octobre 2014, 14:29pm

Publié par Zazimutine

Une vie de doudou

 

Je m'appelle Antonin, j'ai 4 ans et demi. Enfin, 4 ans et demi et des poussières, on ne sait pas très bien. Pour faire simple, disons que je serais né le 1er janvier 2010.

La première fois que j'ai vu ma maman, elle ne m'a même pas regardé. Je dis "ma maman" même si je ne sais plus très bien, dans notre relation, qui est la mère ou le père de l'autre.

Mes souvenirs de ma naissance sont assez vagues. Je me souviens juste d'une très grande pièce, de beaucoup de bruit et d'une langue que je ne comprenais pas. Ensuite, on m'a mis dans une caisse avec des potes tous pareils que moi, et on a voyagé longtemps dans le noir. Après je ne sais plus très bien.

Et puis un jour, la lumière a jailli. On m'a étiqueté et accroché sur un bout de métal, dans un endroit avec plein de spots aveuglants, de musique effrayante, et de gens qui passaient.

J'ai vu beaucoup de paires d'yeux me regarder avec plus ou moins d'admiration, beaucoup de mains me toucher, pour ensuite se détourner de moi. Ce n'est pas la meilleure période de ma vie. Un jour, une main et une paire d'yeux m'ont touché et regardé avec plus d'attention que les autres, et m'ont décroché de mon portant. Je me suis retrouvé emballé dans du papier cadeau. Et quelques jours plus tard j'ai enfin trouvé la liberté, la vraie je veux dire, puisque c'est là que j'ai rencontré la Miss, ma maman.

La première fois que je l'ai vue donc, on m'a posé à côté d'elle dans un berceau. Elle dormait, elle était si belle! Elle faisait beaucoup ça au début, dormir, quel ennui! Parfois, elle ouvrait les yeux et me regardait d'un air ahuri. Puis son regard est devenu de plus en plus curieux et intéressé. Enfin, un jour, elle m'a attrapé dans sa petite main et m'a serré un peu fort, un peu trop fort. Mais elle m'a gardé longtemps tout contre son nez, contre sa bouche, et j'ai aimé son odeur. Après ça, elle et moi, sommes devenus inséparables. Je suis depuis 4 ans le gardien inaltérable de ses nuits, de ses chagrins, de ses moments de faiblesse.

Depuis que nous nous connaissons, j'ai du passer 2 nuits sans elle. Une fois, ses andouilles de parents m'ont laissé dormir dans la voiture. Une autre fois, une de nos multiples parties de cache-cache s'est mal terminée: la Miss et "les vieux" ne m'ont pas trouvé et j'ai du dormir sans elle.

C'est que j'aime ça jouer à cache-cache, moi, j'adore me mettre dans les endroits les plus improbables. Rien que pour l'entendre m'appeler: "doooudoooooou!". Parfois quand le cri dure trop longtemps et que ça finit par énerver ses parents qui crient à leur tour, je regrette un peu de m'être si bien caché; du coup je n'ose plus me montrer.

Une fois je me suis caché dans la doublure de sa poussette. Une super cachette, les parents ont passé des heures à arpenter les trottoirs en refaisant tout le trajet de la journée pour me retrouver, poilant!

Une autre fois, je m'étais mis tout au fond du panier à livres de la voiture. Du coup, la mère a cru que je m'étais perdu dans le magasin d’où elle sortait, elle y est retournée et elle a fait tous les rayons. Et elle est même revenu avec un doudou tout neuf pour me remplacer, offert par le magasin. Quand j'ai vu ça, ni une ni deux, je suis sorti de ma cachette comme un polichinelle de sa boite, non mais ça va pas ou quoi? Le vulgaire mouton blanc qui avait failli me remplacer est retourné avec un coup de pied aux fesses dans son magasin.

Ce que je préfère en fait dans tout ça, c'est le cri de joie de la Miss quand on se retrouve. Quand elle me pensait perdu pour toujours et que son visage s’illumine de joie à ma vue. Elle est ma gosse,  je suis son frangin, son poteau, son copain, nous deux on se tient chaud! (feat. Renaud)

Aujourd'hui, il faut bien le dire, je suis un vieux doudou.

J'ai presque 5 ans, ce qui, en années-doudou, est super vieux, un peu comme les avec années-chiens, il faut les multiplier pour avoir une idée de mon âge réel.

Je suis plein de cicatrices, j'ai une otite chronique à droite (à cause des virus qui coulent continuellement du nez de la Miss sur mon oreille), et je suis sourd de l'oreille gauche (à cause de ses cris stridents quand je dois la réconforter). Mes membres ne tiennent plus qu'à un fil, et j'ai très peur d'en perdre un, un jour où la Miss me serrera un peu trop fort, une fois de trop. Je suis devenu frileux aussi, à cause de tout le poil perdu dans les multiples lessives: sa mère s'entête à me passer régulièrement à la machine alors que je déteste ca! La Miss aussi d’ailleurs, elle me préfère tout gris et puant tel Napoléon et sa Joséphine (je suis un doudou cultivé qu'est-ce que vous croyez!).

Oui je suis vieux, mais moins que ma copine Capucine qui, elle, est en pré-retraite. Capucine, c'est le doudou de miss Choco, la soeur de ma Miss à moi. Elle passe presque toutes ses journées à l'attendre sur son lit maintenant, elle ne vit plus que pour le moment du coucher où sa Miss à elle, lui donnera enfin un peu d'affection.

Mais nous le savons tous les deux, un jour les Miss partiront de la maison et il ne nous restera plus que nos souvenirs.

Une vie de chien la vie de doudou? Non, mais vous rigolez ou quoi? Vous en connaissez, vous, des vies où on reçoit autant d'amour de la part d'un enfant?

Commenter cet article

Bigornig 20/10/2014 23:08

Où vas tu chercher ces idées là ? Je suis fan !!!! C'est super joli, ça fera plaisir à la Miss de lire cet article quand elle sera bien plus grande.

Zazimutine 21/10/2014 13:33

Tiens, oui, je n'y avais pas pensé, merci beaucoup :)

Heidi 18/10/2014 14:42

Lol
Les doudous de mes filles se sont des langes. Ils auront une longue vie puisque recyclable. J'hésite entre chiffons à poussière ou chiffons pour les vitres.....

Zazimutine 21/10/2014 13:33

C'est pas bête, écologique et économique, et pas d'attachement sentimental ;)

midiporte 15/10/2014 14:05

Joli texte...
Et puis un jour, ils finissent abandonnés, au rebut... Mon grand a abandonné le sien à 11 ans.... Je suis triste pour lui quand je l'aperçois parfois prenant la poussière au coin de la chambre...

Zazimutine 17/10/2014 00:20

Et oui c'est la dure réalité des doudous... mais il a eu son heure de gloire ;)

Vivie 14/10/2014 21:51

J'adore!!!

Zazimutine 17/10/2014 00:19

Merci Vivie <3

Lucie 14/10/2014 18:21

Ah la vie d'un doudou c'est mignon !!!

Zazimutine 17/10/2014 00:18

Bah oui, la vie d'un enfant aussi (enfin... la plupart du temps...)