> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } J'ai testé pour vous: l'isotrétinoïne - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

J'ai testé pour vous: l'isotrétinoïne

19 Novembre 2014, 13:57pm

Publié par Zazimutine

J'ai testé pour vous: l'isotrétinoïne

 

Avant, je regardais avec envie les filles, qui, dans les parapharmacies, se dirigeaient vers les cosmétiques estampillés "peaux sèches" ou "peaux sensibles", tandis que je restais plantée devant le rayon "peaux jeunes à imperfections" puis un peu plus tard "peaux mixtes" et encore plus tard "peaux plus si jeunes mais toujours à imperfections". De l'envie, enfin.... de la jalousie en réalité.

Aaaaah les filles à peau sèche!

- ces filles dont la peau rougit délicieusement au niveau des pommettes dès les premiers frimas, tandis que ma rougeur à moi se concentre au niveau du nez,

- celles-là qui semblent avoir l'épiderme tiré comme un scel-o-frais sur une ossature délicatement ciselée, tandis que l'affaissement me guette,

- celles qui ne brillent jamais, alors que je ne sors pas sans mes petits papiers matifiants,

- celles aux pores invisibles, tandis que je semble être affublée de cratères lunaires vus au téléscope,

-celles là même, dont la peau s'orne souvent si joliment d'éphélides (tâches de rousseur), tandis que la mienne n'a jamais daigné se garnir d'autres choses que de pustules, 

- celles-là encore qui vieillissent comme d'adorables petits pommes trop mûres tandis que... 

Vous voyez de qui je parle, ce sont les mêmes que nous admirons toutes: les actrices, les mannequins, les belles filles, quoi, toutes des nanas à peau sèche ou sensible! En tout cas c'était la représentation que je m'en faisais (il est possible que j'exagère). Mais ça c'était avant: avant que je passe dans leur camp.

Car depuis quelques semaines je prends LE traitement de référence de l'acné chez les adolescents, le fameux et tant décrié isotrétinoeïne (Roaccutane, Curacné). Et voilà comment je me suis transformée en fille à peau (extra/ultra/méga) sèche.

Ce traitement je l'avais déjà pris en 2006, espérant me débarrasser définitivement de ce problème. A l'époque, le dermato original que je voyais, avait tenté de me transformer en scotch-brite géant. Maniant avec autant de dextérité les posologies de ce médicament que le parler-copain ( j'avais droit, soit à des accolades et des "rhooooo, vous faites chier" quand le résultat n'était pas à la hauteur de ses espérances, soit à des petits bondissements de joie lorsque je me présentais à lui la peau indemne de pustules-véridique!) mon foie avait quelque peu souffert des doses massives d'isotrétinoïne qu'il m'avait prescrite. Mais ma peau avait été débarrassée de ses stigmates pour quelques temps.

Je ne sais plus au juste quand c'est revenu, mais c'est revenu. Heureusement pour moi, je souffre essentiellement d'un acné du dos. Ce qui contre-indique définitivement la robe de Mireille Darc dans Le grand blond avec une chaussure noire mais en même temps,  ce ne serait pas très confortable pour travailler, vous en conviendrez:

J'ai testé pour vous: l'isotrétinoïne

 

J'ai donc reconsulté un dermato, un plus calme cette fois, plutôt du genre à carburer à la tisane de romarin qu'au LSD. Après avoir résisté des mois, j'ai fini par céder à son envie évidente de me repasser à la ponceuse. Son désir secret à mon dermato est d'éradiquer définitivement mon acné. S'il y arrive, il pourra prendre sa retraite tranquille. Moi j'y crois moyen mais je ne suis pas du genre rancunière. Me voilà donc sous traitement depuis 1 mois et demi. Et je ne suis pas certaine que j'aurais accepté de retenter l'aventure si je n'avais pas oublié LES effets secondaires.

Les inconvénients

- d'abord, la prise d'isotrétinoïne entraine obligatoirement la prise d'une contraception efficace avec test de grossesse mensuel. Sinon malformations... tout ça. Il y a même sur la notice d'utilisation, un dessin de foetus atteint des malformations possibles en cas de grossesse sous ce traitement, qui donne envie d'avaler d'un coup toute une plaquette de pilule. L'inconvénient c'est donc la prise de sang mensuelle pour s'assurer de l'absence de grossesse, assez contraignante.

- sécheresse cutanée

Certes, je n'ai plus de boutons. Ni de point noirs d'ailleurs. Ni... de peau. D'une certaine façon, je n'ai plus de peau. J'ai entamé une espèce de mue. A la place j'ai une pelade géante. Comme je vous le disais, je suis passée dans le camp des filles à peau sèche. Plus que sèche en fait, plutôt décomposée. Le pire, c'est côté lèvres: baume à lèvres obligatoire toutes les heures, sinon engelures dignes d'un raid sur le cercle polaire garanties. Et puis ça démange, alors je me gratte, alors j'ai des croûtes. J'imagine que je donne l'impression d'être atteinte d'une maladie grave genre gale ou... lèpre. Pas joli joli. Je vous parle de mon eczema aussi?

Et bien entendu, impossible de dissimuler tout ça sous du maquillage, il est quasi impossible de se maquiller quand on a la peau sèche sous peine de placards beiges squameux du plus bel effet. Et je ne vous parle pas du rouge à lèvres, personnellement je n'en mets jamais, mais là du coup, j'en rêve!

sécheresse oculaire, qui nécessiterait que j'enlève mes lentilles. Mais ça hors de question: je prends un traitement pour l'acné, je vais pas non plus me remettre à porter mes binocles. Alors je mets des gouttes, qui me graissent les lentilles, donc je vois flou, donc je cligne des yeux à tout bout de champ.

Les avantages

- la matité: je ne brille plus! Mais alors plus du tout, adieu sebum, adieu la zone T, je suis la déesse de la matité pour tout vous dire. Mais ça bien sûr, c'est entre deux tartinades de crème hydratante hyper grasse pour compenser les effets vus plus haut. Donc entre deux moments de luisance intense, je suis mate. Yeah!

- les cheveux

Le seul truc vraiment positif dans cette histoire, ce sont... mes cheveux. Ce traitement est révolutionnaire pour les cheveux gras! Plus de trace de microns de nanoparticules de sébum, un truc de fou. Je suis donc passé dans l'autre camp, celui que j'ai toujours envié: celui des filles à cheveux normaux (cherchez pas, ce sont les mêmes!). Du genre même à ne plus savoir quand je les ai lavés la dernière fois. D'habitude c'est "mhhh les racines sont un peu grasses là, je me suis lavé les cheveux quand déjà? ah oui merde, ce matin!". Et du coup, j'ai également le cheveu moins sec. Oui parce que cheveux gras=shampooing tous les deux jours=longueurs sèches. Non vraiment côté cheveux, je suis contente, même si je sais que ce n'est que transitoire, et  qu'à l'arrêt du traitement, le sebum reviendra sur mes cheveux à la vitesse de la marée montante dans la baie du Mont Saint Michel.

Pour le reste,  je ne serai réellement satisfaite que si le traitement m'a débarrassée définitivement de mes pustules, il va me falloir donc pas mal de recul (j'en ai pour 7 mois de traitement).

En attendant, je me m'offre un petit plaisir: je savoure de pouvoir regarder d'un air condescendant les filles qui cherchent des crèmes pour peaux mixtes dans les parapharmacies!

Commenter cet article

claire 21/11/2014 20:35

Oups on dirait moi...Le plus injuste c'est d'avoir maintenant des rides ET des boutons... !!! moi aussi je veux avoir la peau sèche ! j'ai bien ri, notamment pour les cheveux... J'essaie de tenir 2 jours avant le shampooing suivant... !
J'ai des poussées de temps en temps, jamais la peau vraiment nette, et je prends une crème prescrite par mon dermato, Ketrel, mais là c'est pas encore ça ... J'ai essayé les huiles essentielles avec l'huile de jojoba, mais je n'ai pas l'impression que ça ait marché non plus...
Par contre ça fait pas envie du tout, ton truc !!

Zazimutine 24/11/2014 09:20

Ah oui moi aussi j'ai cédé aux sirènes de l'huile de jojoba, sans efficacité non plus!
Et ne t'inquiète pas, je n'ai pas parlé des rides parce que ça aurait fait beaucoup mais évidemment, je cumule aussi ;)

vero 19/11/2014 18:51

Merci tu m'as convaincue de M'Y remettre aussi! Mais il faut déjà que j'aille chez le Gyneco...en tous cas je garde un bon souvenir de mes 2 ans de cure qui remonte a 10 ans.

Zazimutine 20/11/2014 09:21

Sérieusement? je ne pensais que ça pourrait donner envie à qui que ce soit mais si tu l'as déjà essayé, tu sais ce qu'il en est ;)