> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } L'âge de raison - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

L'âge de raison

14 Janvier 2015, 13:37pm

Publié par Zazimutine

L'âge de raison

Il y a quand même eu un évènement la semaine dernière, dans notre sphère intimo-familiale, quelque peu éclipsé par l'actualité: miss Choco, notre fille ainée, a eu 7 ans.

7 ans, l'âge de raison dit-on. Il va de soi que nous l'avions briefée à fond sur le sujet, lui prédisant un avenir imminent de "trèèèès grande fille" et autres "petite fille la plus raisonnable du monde" (parents lourds- mode d'emploi).

Ainsi, en ce jeudi 8 janvier 2015, je me suis dirigée vers la chambre de ma fille ainée comme chaque jour pour la réveiller, prête à entonner le fameux refrain lui souhaitant la bienvenue dans une nouvelle ère. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je trouvai son lit vide! J'eus à peine le temps de m'inquiéter que j'entendis la clef tourner dans la serrure de la porte d'entrée. Ma fille apparut alors dans l'appartement, habillée, coiffée, pomponnée, les joues rougies par le froid, les bras chargés de pain et viennoiseries pour le petit-déjeuner. Un peu interloqués mais contents, nous nous dirigeâmes tous vers la cuisine où la table du petit-déjeuner était mise avec soin. Pendant que j'habillais sa petite sœur, miss Choco me demanda si elle pouvait emmener un livre à l'école; j'acceptai, et la vit avec étonnement sortir un livre de la grande bibliothèque du salon et le fourrer dans son cartable. Il me sembla distinguer le titre de l'auteur "Kant", mais je ris de moi-même à cette idée saugrenue.

Puis tout le monde quitta le domicile familial, Papa Ours emmenant les filles à l'école.

Lorsque je les récupérai à 16h, le maitre voulut me parler. Il s'inquiéta du comportement parfaitement "inhabituel" de ma fille, punie pour la première fois depuis la rentrée. Outre le non respect des règles de vie à l'école, il avait surpris ma fille lire en douce un livre sur ses genoux pendant la leçon; il s’alarma surtout du contenu de ses lectures. "N'est-il pas un peu tôt pour de la philosophie?" me dit-il. J'approuvai et promit de faire le nécessaire pour que ça ne se reproduise plus.

Une fois rentrées à la maison, je demandai sur un ton peu amène à miss Choco de filer dans sa chambre faire ses devoirs. Je l'entendis maugréer sur "ces méthodes éducatives rétrogrades". 5 minutes plus tard, je l'entendis se doucher. Elle en sortit visiblement détendue, comme si "l'eau chaude ruisselant sur mon corps lavait mon âme de toute l'horreur du monde". Je déglutis avec peine et essayai d'engager le dialogue sur son comportement depuis le matin. Elle me parla de la minute de silence observée à l'école en mémoire des victimes du terrorisme. Tandis que j'essayai de lui expliquer avec des mots simples, elle me coupa la parole et me dit que je ferais mieux de relire "Critique de la raison pure" (du fameux Kant donc). Que la notion d'"esthétique transcendentale" prenait tout son sens. Je pensai que lui dire que je ne l'avais jamais lu n'était pas une bonne réponse et je m'abstins de tout commentaire. Elle me demanda alors s'il était possible de l'émanciper: hors de question de retourner à l'école apprendre "des inepties". Je lui dis que j'allais en parler avec son père.

Le soir, nous fêtâmes son anniversaire. Elle parut consternée par ses cadeaux, mais nous remercia chaleureusement, "reconnaissante, car consciente de la valeur du travail fourni pour payer toutes ces futilités destinées à endormir l'esprit critique des enfants". Puis elle nous souhaita bonne nuit et alla se coucher, elle avait "un bouquin à finir".

Une fois seuls, Papa Ours et moi-même nous dirigeâmes d'un même élan et sans nous concerter, vers le salon. Ce soir-là, nous finîmes tous les fonds de bouteilles d'alcool fort du bar. Nous engageâmes un tournoi de 1000 bornes et bûmes à la santé de la fée Clochette en plastique, jouets tous deux à peine sortis de leur emballage par notre "très grande fille".

 

Non, bien entendu, rien ne s'est passé ainsi. Miss Choco est restée la même et n'a rien perdu de sa très grande naïveté dans la nuit du 7 au 8 janvier. Mais il faut reconnaitre que depuis son entrée au CP, il y a eu indéniablement de grandes étapes de franchies: savoir lire, nager, faire du vélo sans les petites roues, s'habiller et se doucher seule la plupart du temps, porter fièrement son plateau à la cantine, prendre de temps en temps des initiatives. C'est déjà bien assez pour cette année, bien assez pour une petite fille à qui il a fallu expliquer, le jour de son anniversaire, pourquoi on lui a demandé d’observer une minute de silence à l'école.

Commenter cet article

Nouille 22/01/2015 00:10

Un tres tres bon anniversaire a Miss Choco tres tres en retard !
j'adore te lire !!!!!

bisous !!

Zazimutine 22/01/2015 09:58

Merci Nouille, ça fait plaisir de te voir ici! T'inquiète, j'ai zappé tous les anniversaires des janviettoux et autres décembroux cette année, honte à moi!

lilicerise 15/01/2015 21:10

Joyeux anniversaire à ta louloute !!
Tu verras, ça arriveras bien trop vite qu'elle te ramène les croissants en rentrant, le matin !!! :-)

Zazimutine 19/01/2015 09:51

Merci pour elle! Pour les croissants... c'est un moindre mal ;)

Natali 14/01/2015 20:03

Echaudée par ta dernière mystification, je me suis abstenue, (malgré le choc terrible de découvrir que tu laisses ta fille de 7 ans aller tte seule à la boulangerie !! mais bon ... qui suis je pour juger .)) ) de prononcer mon fatal "DE QUOIIIIIIII .... ??? " avant la 17ème ligne... ou là, j'ai cédé à la tentation et percé cette nouvelle attaque de mythomanie...
Bref, bien ouéj, et très joli post ... :)

Zazimutine 15/01/2015 10:04

Oui j'y ai pensé en écrivant cet article que j'avais déjà fait ce coup-là! Je crois que c'est dur de se renouveler, je surfe toujours sur les mêmes ressorts comiques ;)