> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Vis ma vie de mannequin nombril - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Vis ma vie de mannequin nombril

26 Mars 2015, 15:13pm

Publié par Zazimutine

Vis ma vie de mannequin nombril

 

Salut, je m'appelle D., j'ai 37 ans, et dans la vie, je suis mannequin nombril.

Un métier peu courant j'en conviens, mais j'imagine que vous saviez déjà qu'il existe des mannequins poitrine, des mannequins mains et des mannequins pieds non? Vous vous imaginez peut-être que les plus jolies filles du monde sont parfaites de la tête aux pieds? Détrompez-vous. Laetitia Casta par exemple (une copine), est parfaite à bien des égards mais ses doigts de pieds ressemblent à des saucisses cocktail. D’où l’intérêt pour elle, d'un mannequin pied.

Pour d'autres super jolies filles, c'est le nombril qui pêche: trop petit, trop gros, en "trou de pine" (pardonnez-moi cette expression vulgaire mais tellement imagée), crasseux etc.... et pour toutes celles-là, dont on ne peut décemment dévoiler l'horreur du nombril en photo, on fait appel à moi et mon nombril parfait.

Tout a commencé à la naissance, mannequin nombril c'était une idée de mon père, un original qui souhaitait pour ses enfants un métier épanouissant et sans chômage. Il pensait que dans le domaine, il n'y aurait pas trop de concurrence. Pareil pour mon frère qui est éleveur de kangourous-nains domestiques en Normandie, peu de concurrence, son affaire marche du feu de Dieu.

Mon père donc, a flashé sur mon cordon ombilical dès qu'il l'a vu. C'est lui qui a pratiqué les premiers soins du cordon, qui a veillé heure par heure à la chute de celui-ci, puis à sa cicatrisation, de façon à ce que mon nombril soit parfait. Et ça a marché.

Bien sûr, mannequin nombril c'est un métier. Et comme tout métier, cela demande un investissement, du temps, et une certaine hygiène de vie.

Mon nombril je le nettoie tous les jours au coton-tige, délicatement parce qu'un nombril, c'est fragile et ça s'infecte facilement. Je veille à bien enlever les poils disgracieux qui pourraient se trouver autour. Je le parfume, je le chouchoute.

Etre mannequin nombril c'est aussi faire des sacrifices, car certaines choses me sont interdites:

- la consommation de certains aliments, susceptibles de provoquer des flatulences: pois chiches, haricots blancs, et choux divers sont bannis de mon alimentation. Je peux vous dire que quand on vit dans le Sud-Ouest, ne pas manger de cassoulet c'est un peu cracher à la gueule des autochtones.

- le piercing qui entrainerait une cicatrice disgracieuse (il existe d'ailleurs des mannequins nombril spécialisées dans le piercing).

- le soleil qui pourrait faire vieillir prématurément mon nombril. J'accepte quelque fois de faire des UV, notamment pour les numéros Spécial été des magazines féminins, mais le plus souvent j'évite soigneusement d'exposer mon nombril, maillot une pièce de rigueur sur la plage (ce qui, vous l'admettrez, est un peu la loose quand on possède un aussi joli nombril que le mien).

L'angoisse de ma vie, c'est la ptose du nombril. La ptose c'est la chute, telle la ptose des paupières, la ptose des seins, ou encore la ptose des fesses. Avec l'âge mon nombril risque de s'affaisser tel un oeil de sharpei, or je ne suis pas certaine qu'un chirurgien accepterait de me remonter le nombril, opération encore jamais pratiquée.

Il y a une autre chose qui m'angoisse: la grossesse. J'ai très envie d'avoir des enfants mais l'idée de perdre mon gagne-pain m'est insupportable, car quid de mon avenir si une vergeture attaque mon nombril? Et puis... j'ai rencontré l'amour sur une séance photo. Mon chéri est mannequin-kangourou (rien à voir avec mon frère) lui, sa spécialité c'est le slip kangourou, c'est LE mec que vous trouvez au rayon slip de tous les catalogues La Redoute, Les 3 suisses, etc... (attention, il ne fait que le slip kangourou, pour les boxers, on utilise un mannequin-boxer). Bref, mon chéri veut fonder une famille. J'ai un temps songé à partir aux Etats-Unis et engager une mère porteuse mais ça coûte cher et mannequin nombril, faut pas croire, ça gagne pas si bien que ça. C'est fluctuant disons. Ca marche super bien à la fin de l'hiver quand on commence à bosser sur les magazines d'été, mais le reste du temps... Sans compter que le salaire du mannequin est au prorata de la surface du corps exposée, alors le nombril, vous imaginez. Une décision difficile à prendre donc.

Bon je vous laisse, j'ai rdv chez l'esthéticienne pour un gommage-massage-enveloppement du nombril.

Commenter cet article

lesdoucesparoles 28/03/2015 13:25

Original !

Zazimutine 01/04/2015 17:43

Merci :)

Tatie Danièle 27/03/2015 22:20

Waouhhhh, j'envie ta vie !!! Un mannequin-nombril avec un mannequin-kangourou ? C'est glamour à mort, ça ;-) Trop trop bon ton post

Zazimutine 01/04/2015 17:44

Oui hein, ça fait rêver!
Merci de ton passage... qui m'a permis de découvrir ton propre blog, une belle découverte à suivre ;)

Bérengère in Wonderland 27/03/2015 12:28

Je ne savais pas du tout que ce genre de métier existait !
En tous cas j'espère que tu pourras avoir un petit bout de choux avec ton chéri en continuant à gagner ta vie !

Tendresse et baisers sucrés

Zazimutine 01/04/2015 17:44

Ne me dis pas que tu y as cru?

Lucie 26/03/2015 18:56

MDR, j'adore !

Zazimutine 26/03/2015 19:54

Merci Lucie, t'es un amour ;) (la phrase du jour...)