> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } A plus dans le bus # 1 - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

A plus dans le bus # 1

24 Juin 2015, 08:29am

Publié par Zazimutine

A plus dans le bus # 1

 

C'est un peu comme l'appétit qui vient en mangeant, quand on recommence à écrire, l'inspiration revient.

J'ai donc eu l'idée de ces petites brèves issues de mes trajets en bus; si vous me connaissez, vous savez maintenant que les transports en commun sont pour moi une grande source d'inspiration, du fait de cette position privilégiée d'observation.

Dans le bus cette semaine:

- j'ai entendu des touristes appeler le canal du Midi "le canal de Rangueil"; j'ai echangé un sourire complice avec mon voisin

- j'ai remarqué une jeune fille portant un rouge à lèvres très beau, très voyant, très mat. Je me suis demandé si c'était une blogueuse beauté.

- j'ai entendu une personne parler avec une double voix; de temps en temps la voix était grave, "normale", et tout à coup elle partait dans les aigus. J'ai mis du temps à comprendre que le son venait de la même personne. Du coup, je me suis demandé si c'était la réincarnation du méchant dans Goldorack, celui qui avait la tête qui s'ouvrait pour laisser la place à une méchante sorcière qui lui sortait de la figure quand elle avait envie de causer?

A plus dans le bus # 1

 

- j'ai écouté deux lycéennes parler de leurs épreuves de bac. J'ai reconnu ce mélange d’excitation et de soulagement, d'angoisse aussi en racontant à l'autre ce qu'on a rédigé, et en s'apercevant qu'on n'a pas compris du tout le sujet de la même façon. Le débit rapide, les fous-rires nerveux...

J'ai repensé à mon propre bac il y a 24 ans. (C'est bien moi qui ai écrit 24? Je vous ai dit que j'avais eu mon bac à 15 ans? Bouh c'est pas beau de mentir!). Je me suis souvenue du jour des résultats; lorsque je suis rentrée dans une cabine téléphonique (Oh my God c'était donc bien il y a 24 ans!) pour appeler mes parents tour à tour et leur annoncer mon succès. Je me souviens de mon trajet retour dans le bus (déjà!), sur un petit nuage. Je me souviens à quel point c'était important d'avoir mon bac, que c'était un peu comme si ma vie commençait et comme c'était plein de promesses et d'espoir.

- je me suis demandé si, en Bretagne, les usagers remerciaient et saluaient le chauffeur en descendant du bus comme à Toulouse. Je me suis inquiétée aussi de savoir si les chauffeurs bretons s'amusent, comme les chauffeurs toulousains, à faire des strikes dans le bus à coup d'accélération et de freinages intempestifs...

A plus, dans le bus donc!

Commenter cet article

Natali 24/06/2015 13:13

L<300000000ve ;)

Zazimutine 25/06/2015 08:59

:))))))