> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Des baumes au coeur pour 2016 - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Des baumes au coeur pour 2016

3 Janvier 2016, 16:32pm

Publié par Zazimutine

Des baumes au coeur pour 2016

 

Voilà des semaines que je me demande comment reprendre le fil de l'écriture. Cette fin d'année 2015, sombre et angoissante, ont en effet coupé net mon inspiration convalescente. J'ai décidé finalement de publier cet article commencé après les attentats, un moment où j'ai eu besoin de faire le point sur ce qui me faisait du bien. En grande angoissée de la vie que je suis, j'ai eu le temps de mettre au point quelques stratégies pour tenir le cap face à cette vie ô combien imparfaite. Des trucs qui m'aident à ne pas psychoter, à ne pas flancher, à me libérer parfois, de mon anxiété et d'une certaine mélancolie.

Voici donc 5 baumes, parmi d'autres, qui soulagent mes bleus au coeur:

1) L'humour

Le truc essentiel de ma vie. Quelqu'un a dit qu'une journée sans rire était une journée perdue, j'adhère totalement à cette citation (-ndlr- il semblerait que cette citation soit attribuée à Charlie Chaplin). Chez nous, l'humour, c'est un mode de vie hérité de mes parents: d'un côté ma mère, à l'humour ravageur, un brin provocateur, très noir, de l'autre, mon père, appréciant les plaisanteries absurdes et décalées. J'ai hérité mon affection pour les deux. De plus j’évolue dans une profession où l'humour (très noir!) est salvateur, pas toujours bien compris par les autres. La dérision donc toujours, presque tout le temps. Le rire, c'est la vie. C'est même devenu mon moteur principal, le socle de mes amitiés, la solution pour résoudre les conflits, le remède quand je suis mal à l'aise, pas toujours à bon escient il faut bien le reconnaitre; car l'humour, c'est aussi une fuite, une façon de se couper des émotions trop envahissantes, de les tenir à distance. Bref, je ris le plus souvent possible, je suis très bon public, je plaisante volontiers.

Parmi ceux que j'écoute et qui me font rire:

- Florence Foresti, qui est pour moi le comique incarné, tant son jeu de scène est drôlissime. Je vous avais parlé ici de son dernier spectacle; il est disponible en DVD (et je ne l'ai même pas eu pour Noël, un scandale!). Je m'étais promis de la regarder pour supporter la douleur lors de mes accouchements.... sur le moment je n'y ai même pas pensé! (et puis je crois me souvenir que le rire au moment d'une contraction c'est affreux!)

- sur France Inter, j'aime bien tomber sur l'émission de Charline et ses comparses "si tu écoutes j'annule tout" à 17h (ici). Ce n'est pas toujours des plus subtils, mais dans l'ensemble, ça me fait bien marrer.

- j'adore l'humour absurde de Pierre Dac; je m'offrirais bien ses mémoires!

- sur facebook, je suis plusieurs profils qui me font mourir de rire, notamment celui de Jorge Bernstein: trash mais sans gratuité, j'adore! (son profil est public mais nécessite un compte sur ce réseau social malheureusement!)

2) La lecture

Mon meilleur remède à l'angoisse. Le seul qui me permet vraiment de me déconnecter de mes pensées parasites. J'avais fait une longue trêve de lectures durant mes mois de maman solo, j'ai repris dès mon arrivée en Bretagne. Je vous réserve d'ailleurs un billet lectures long comme le bras; polars, romans, BD, tout y passe. Après les attentats de novembre, j'ai particulièrement aimé m'évader dans des mondes très éloignés du nôtre, en Afrique, au Groënland, ou à d'autres époques. 

Mais les livres, ça coûte cher, je viens donc de m'inscrire dans la médiathèque de ma commune, très bonne solution  que je vous recommande pour ne pas faire exploser son budget bouquins! (ça permet en plus de lire tous les livres qui font l'actualité de la rentrée littéraire et donc de se la péter en société, sans débourser un sou ou presque!)

3) La musique

Sous toutes ses formes. L'écouter, la jouer, la chanter.

La musique est la seule façon pour moi d'accepter l'émotion, je ne sais pas si je vais être claire mais je me laisse volontiers envahir par des sentiments grandiloquents, du moment qu'ils sont générés par de la musique. Je ne vais pas vous faire un flortilège de mes goûts musicaux, ce serait long et ennuyeux, et puis chacun ses goûts.

Je vous ai déjà parlé de mes trajets en voiture à l'écoute de la matinale de France Musique. J'y apprends plein de choses dans des domaines jusque là méconnus pour moi: le classique, le jazz, l'opéra. C'est vraiment devenu mon petit rendez-vous du matin. 

Et puis la musique c'est la jouer, alors depuis quelques mois, je ré-appprends la guitare (en tout cas j'essaie, avec plus ou moins de réussite).

La musique c'est aussi la chanter. Alors je chante dans ma voiture, lorsque je suis seule. Plus jeune j'ai fait partie d'une chorale, et même d'un groupe. Jamais compris pourquoi ils avaient accepté que je chante (peut-être parce que je ne savais rien faire d'autre). En tout cas, leur groupe a commencé à fonctionner quand j'en suis partie. Dans ma voiture donc.

4) la contemplation

Une minute de sérénité par jour, juste en contemplant le beau. C'est encore plus facile depuis que nous habitons en Bretagne, plus proches de la nature.

Avant de démarrer mon nouveau travail, j'avais pris l'habitude, après avoir emmené mes filles à l'école, d'aller prendre un café au bord de la mer. Aujourd'hui, c'est plus difficile à intégrer à mon quotidien, alors j'accroche mon regard à la moindre trace de beauté: l'autre matin, ce ciel rouge sang dans mon rétroviseur au lever du jour; ces nappes de brouillard accrochées à la rivière; ou encore, le grondement de la mer déchainée, pas si loin. Respire!

5) la couture

En ce moment, je réalise enfin le rêve d'apprendre à coudre. J'avais testé le tricot, le crochet, bizarrement seule la couture me permet de me déconnecter totalement de la réalité; avec l'énorme satisfaction d'obtenir un résultat, rapide de surcroît. Evidemment si la durée de vie de ma passion pour la couture égale celle de mes autres centres d'interêt passés, ma machine à coudre ne devrait pas tarder à retrouver son placard...

 

Voilà pour mon premier billet de l'année, surement pas le meilleur de mon aventure bloguesque, mais histoire de reprendre le contact...

Je vous souhaite en tout cas une très bonne année 2016 à tous!!

Commenter cet article

Koalisa 05/01/2016 11:05

Je valide tous ces baumes ! Je rajouterais : la mer (quand on peut y aller !) , l'océan a un pouvoir très apaisant... Très belle année 2016 !

Zazimutine 05/01/2016 11:18

Tout à fait, ça fait partie de ma contemplation. J'ai besoin de la voir au moins une fois le week-end, même juste pour la regarder à travers le pare-brise de ma voiture. Merci pour tes voeux ;)

rideerieuse 04/01/2016 07:18

Chez nous aussi, on pratique l'humour à haute dose et on se moque facilement les uns des autres. La matinale de France musique, je vais l'écouter, c'est une bonne idée. Par contre, la couture, on oublie.

Zazimutine 04/01/2016 22:00

Pour l'humour, oui j'ai cru comprendre!
Tu verras, la matinale de France Musique est très apaisante en comparaison aux autres radios. C'est tout ce dont j'ai besoin le matin ;)

Natali 03/01/2016 17:54

L'humour,
La lecture,
La musique,
La contemplation,
si on enlève les travaux manuels (j'ai deux mains gauches, j,avoue, et pas de goût développé pour que ça change...), tu viens de brosser un portrait qui me touche parce qu'il pourrait me représenter....Je regrette ce côté épistolaire, presque, en tout cas limité et restreint, qui nous relie, car je suis sûre qu'on pourrait être amies... Très Bonne Nouvelle Année à toi et à ceux qui te sont chers ... :) !!

Zazimutine 03/01/2016 18:08

Ton commentaire me touche beaucoup. Oui je sais à quel point ce genre de relation presque exclusivement épistolaire peut être frustrant, je le ressens tous les jours. Les réseaux sociaux favorisent la communication avec des gens éloignés géographiquement, mais ne se substituent pas au lien du quotidien. Cela dit, on ne sait jamais... ;) merci et très bonne année à toi aussi et à tes proches!

Lucie 03/01/2016 17:46

Excellente année à toi aussi ! Continue d'écrire et de nous faire rire !

Zazimutine 03/01/2016 18:02

Merci Lucie, on va essayer ;)

Natali 03/01/2016 17:44

Welcome Home, Emma ! :)

Zazimutine 03/01/2016 18:02

Hey, merci! :))