> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Quand j'avais 17 ans... - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Quand j'avais 17 ans...

10 Mai 2016, 12:25pm

Publié par Zazimutine

Quand j'avais 17 ans...

 

Récemment, on a pas mal parlé de ce film de Téchiné qui s'intitule "Quand on a 17 ans"... Ca m'a donné envie de me demander comment c'était pour moi, justement, quand j'avais 17 ans.

- à 17 ans, ma vie amoureuse était tellement proche du vide intersidéral, que toute l'année, je me suis imaginée que chacun des garçons de ma classe, l'un après l'autre, avait le béguin pour moi. Même ceux qui ne me regardaient pas du tout, jamais. Forcément, c'était trop douloureux pour eux de me regarder, ils préféraient nier mon existence.

- à 17 ans, j'ai trouvé ma vocation: devenir néonatalogiste, pour soigner les minuscules bébés prématurés.

- à 17 ans, mon rêve secret était pourtant d'être comédienne mais je n'étais pas assez courageuse pour me lancer dans cette aventure; alors j'espérais qu'un réalisateur me remarquerait dans la rue comme on entendait dire parfois (comme Sophie Marceau?); un jour, en allant acheter du pain, j'ai croisé Jean Yanne qui tournait juste à côté. Je l'ai regardé. Il m'a regardé. Voilà.

- à 17 ans, je faisais du théâtre, pour cette même raison. Mais j'étais tellement timide que je parlais d’une toute petite voix, ou bien je prenais des fous rires incontrôlables au beau milieu d'une réplique.

- à 17 ans je suis devenue amie avec Joy; alors qu'on s'était côtoyé pendant 4 ans au collège et que j'avais plutôt peur d'elle, tout à coup, l'amitié nous a submergées.

- à 17 ans, j'ai acheté une guitare à une camarade de classe, environ 600 francs; c’était une grosse somme. J'ai joué "Jeux interdits" et rien d'autre, pendant des mois.

- à 17 ans, je compensais probablement un certain mal-être dans la nourriture; je m'achetais des tranches de jambon cru que je boulottais à l'heure du goûter (surtout le gras, c'est bon le gras de jambon!); ou bien je m'achetais des rocher Ferrero, les rouges, à toute heure. Je croyais que je pouvais manger tout ce que je voulais sans grossir. J'ai fini par prendre 10 kilos.

- à 17 ans, je passais des heures à lire le Guide de la beauté édité par Ok magazine; grâce à leurs conseils, je me maquillais comme une geisha; puis je passais autant de temps à me démaquiller avant de sortir.

- à 17 ans j'étais une fan absolue de la sitcom "Madame est servie"; et encore plus d' Alyssa Milano, la gamine de la série qui avait le même âge que moi. Je l’admirais à tel point que je notais, pour l'imiter, toutes ses tenues et coiffures, à chaque épisode visionné, sur un petit carnet.

- à 17 ans, j'ai pleuré lorsque Nelson Mandela a été libéré, même si j'avais pas tout à fait 17 ans (détail important!); 1 an après la chute du mur de Berlin, j'ai cru, vraiment, très sincèrement, très naïvement, que la fin de l'apartheid en Afrique du Sud signifiait que le monde s'améliorait, et qu'il ne cesserait désormais de s'améliorer.

 

25 ans plus tard...

...il m'arrive encore de m'imaginer que je peux susciter des passions secrètes, je n'ai jamais soigné de minuscules bébés, je ne suis toujours pas comédienne mais j'ai fait du théâtre pendant presque 15 ans, je suis la marraine d'une des filles de Joy, je joue toujours de cette guitare, je sais que je ne peux pas manger tout ce que je veux sans grossir, je continue à me démaquiller juste avant de sortir, j'ai totalement oublié Alyssa Milano, et j'ai pleuré à la mort de Mandela parce que justement, ce jour-là, j'ai compris que j'avais perdu ma naïveté.

 

Commenter cet article

Joy 06/07/2016 14:26

Et ta filleule rêve de "gratter"...
une guitare, ou un violon !
Si tu pouvais la convaincre de suivre ta voie...
;-)

Lucyfer 11/05/2016 21:01

25 ans plus tard, la naïveté en moins, mais tellement de choses en plus et à venir !

Zazimutine 11/05/2016 21:14

C'est pas faux, merci Lucie de cet élan de positivisme! :))