> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Tous azimuts # 16 - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Tous azimuts # 16

17 Juillet 2017, 16:29pm

Publié par Zazimutine

Tous azimuts # 16

 

Quelques infos en vrac en ce début d'été:

  • Première info de la plus grande importance: je suis amoureuse. D'un objet. De CET objet, celui sur lequel je suis en train de rédiger cet article. Après des mois sans pouvoir accéder à mon blog de chez moi, je me suis enfin décidée à investir dans un nouvel ordinateur. Après quoi, j'ai mis deux semaines à me décider à le sortir de sa boite, tant j'avais peur qu'il me déçoive. Je me voyais déjà m'arracher les cheveux à essayer de connecter la bestiole sur le réseau wi-fi, comme cela m'était arrivé avec mon fixe. Et puis non. Cette chose est magique. Elle fait tout toute seule. J'ai donc été prise d'une frénésie d'écriture: 32 brouillons dorment désormais dans mes tiroirs! (je vous rassure, je n'ai pas écrit 32 brouillons en une nuit, certains étaient déjà là!)

 

  • Je suis en vacances depuis une semaine, et sans enfants. J'hésite entre sentiment de liberté et de vacuité. Entre enthousiasme et inertie. C'est compliqué la vie. On passe son temps à se plaindre, à rêver de moments volés au quotidien comme ceux-ci, et quand ces derniers se présentent, on ne sait pas toujours les apprécier...

 

  • Du coup, je me suis mise au yoga. J'envisageais déjà cette activité depuis quelques années, surtout depuis que j'ai compris que ça ne consistait pas seulement à allumer des bougies en les reniflant profondément, quitte à se griller les poils des narines. Non, le yoga est une vraie discipline, exigente avec le corps. Et c'est tout à fait ce dont j'ai besoin actuellement: une activité qui me permette de m'assouplir, de lutter contre l'ankylose qui m'assaille (bienvenue dans ma vie de quadra), et de me détendre à la fois. J'ai découvert, sur le blog de zenopia, les vidéos de yoga d'Ariane (la souplesse de cette fille vous fera pleurer croyez-moi), sur sa chaine youtube yogacoaching. Je recommande vivement si la chose vous tente.

 

  • Je lis, beaucoup. J'ai d'ailleurs en brouillon 2 articles parlant de mes lectures. J'aime de plus en plus entrer dans une librairie et me laisser emmener par les couvertures, les tranches des livres, l'odeur de papier et d'encre. J'ai toujours aimé ça mais là, ça prend une énorme place dans ma vie. Etrange comme la vie se jalonne de périodes avec livres,  puis sans livres, avec musique, puis sans musique, avec passion subite pour les insectes frugivores puis plus, etc... étrange, vraiment étrange la nature humaine (rassurez-moi, vous aussi vous avez des lubies?)

 

  • Nous avons profité de l'absence de nos filles pour aller au resto et au cinéma Papa Ours et moi-même.  Notre liste de bons et très bons restos dans la région s'étoffe, et nous sommes à deux doigts d'écrire un guide! Au cinéma, j'ai vu le dernier Klapisch ("Ce qui nous lie"), que je peux vous conseiller si vous êtes amateur de vins et intéressé par sa fabrication (sinon passez votre chemin). Pas le meilleur film de Klapisch assurément, mais tous les ingrédients qui ont fait son succès: des sentiments, de l'émotion, de la nostalgie, de la joie, de la vie, de la drôlerie. Quelques lourdeurs cependant. Mention spéciale à la délicate Ana Girardot (fille d'Hippolyte). 

 

  • Nous avons également vu au cinéma le film KO, mais alors celui-ci, je ne l'ai pas du tout aimé. Un film à plusieurs réalités, mouais, pas mon truc. Pas de cette façon là en tout cas.

 

  • Enfin, j'ai profité de ce temps suspendu pour préparer nos vacances en Italie. Il est très amusant de constater que, dans les propositions d'hébergement, les italiens font la part belle aux photos concernant... la bouffe! On arrive à avoir 2-3 photos de l'environnement, généreusement une photo des chambres, et 15 photos de tables croulant sous la nourriture! Décidément, j'adore ce peuple! ^_^

 

Allez, je termine ici ce billet complètement narcissique!

Je vous rappelle, pour ceux et celles qui le souhaitent, que vous pouvez encore participer au défi les musiques de ma vie, et ce jusqu'au 23 juillet. Je remercie d'ores et déjà toutes celles qui ont déjà rédigé leur billet, elles sont nombreuses et ça a été un réel plaisir de les lire, mais j'y reviendrai!

Très bonne semaine à tous!

Commenter cet article

Maristochat 17/07/2017 22:16

Dis donc, on sent que l'absence de tes enfants te permet te faire des tas de choses, c'est chouette !

Zazimutine 17/07/2017 23:18

Ah oui tu trouves? J'ai l'impression de rien faire de mes journées!

Sarah Ymum 17/07/2017 22:15

Narcissique mais très agréable à lire ;-) J'ai investi dans le même genre de bestiole que toi, et je suis totalement conquise ! Bien plus qu'avec un PC au final, donc sans regrets, mais alors vraiment ! Vous prévoyez quoi en Italie ? Road trip ?
Bises

Zazimutine 17/07/2017 23:17

Oui ça coûte un bras mais quel bonheur!
oui, un road trip, je pense qu'on peut dire ça: 2 nuits ici, 2 nuits là, on va se déplacer et essayer de traverser l'Italie du Nord ;)

MamanSurLeFil 17/07/2017 21:03

Mais si c'est top l'absence des loulous !! Et puis, finalement, c'est bien d'hésiter entre liberté et inertie !

Hâte de lire tes 32 futurs articles !

Virginie

Zazimutine 17/07/2017 23:14

Oui, tu as raison! Demain c'est le dernier jour, et même si j'ai hâte de revoir mes poulettes (les toucher surtout, les sentir, comme une bête!), je me dis "oh, déjà?"

Natali 17/07/2017 20:37

De BONNES nouvelles, de celles qui nous laissent le sourire aux levres, comme souvent, mais cette fois avec plus de zenitude... ;)
Bon et bel été à toi et aux tiens !! :)

Zazimutine 17/07/2017 23:12

Je crois que tu ne pouvais pas avoir des mots qui me cassent plus plaisir, merci Nathalie! Bon été à toi aussi :)