Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

Le rêve du glaçage

10 Janvier 2018, 08:37am

Publié par Zazimutine

Le rêve du glaçage

 

L'autre nuit j'ai fait un rêve pour le moins étrange. J'essayais de réaliser un glaçage au chocolat afin de le verser sur un cake marbré. Oui mais voilà, j'avais beau m'escrimer, impossible de verser le glaçage sur le dît-gâteau, soit ça coulait à côté, soit ça ne coulait pas, soit ça se figeait de suite. Un échec cuisant. 

On essaie souvent de trouver une signification à nos rêves, voire même parfois, de lire l'avenir à travers eux. Si pour certains, le sens est assez évident, j'avoue que ce rêve-là me laisse perplexe. Que peut bien signifier cette histoire de glaçage raté?

Il y a eu plusieurs rêves dans ma vie dont j'ai aisément trouvé le sens, des rêves récurrents le plus souvent.

Je me souviens par exemple, au moment où je passais le bac (hier), d'avoir souvent rêvé que j'essayais de courir mais que mes jambes se transformaient en chamallow, et que je n'arrivais plus à les mettre l'une devant l'autre. Un rêve bien légitime, à ce moment de ma vie où je ne savais pas de quoi demain serait fait. Du reste, ce rêve revient chaque fois que je suis dans une période de doutes.

Il y a eu aussi les rêves, où je vivais des histoires d'amour torrides avec des camarades de promo, des collègues de travail, le boucher, le facteur (pas tous en même temps hein!), en somme des gens qui ne m'attiraient absolument pas dans la vraie vie, mais dont la présence signifiait clairement un certain manque affectif (j'étais alors célibataire), et qui m'occasionnaient le lendemain des fous-rires, assortis d'un certain malaise, lorsque je rencontrais le héros éphémère, et forcément décevant à la lumière du jour, de ma nuit précédente.

Pendant longtemps, après avoir réussi un concours, j'ai rêvé que je le repassais, ou bien que j'allais voir les résultats, et que je ne me trouvais pas sur la liste des reçus, expression évidente de mon syndrome de l'imposteur, leitmotiv de ma vie (j'ai une confiance en moi démesurée). 

Il y a bien sûr ce cauchemar que je fais régulièrement depuis la mort de mon père, ce rêve où je sais qu'il est vivant mais malade, et où je n'ai pas pris de ses nouvelles depuis des années. Chaque fois que je fais ce cauchemar, le compteur augmente, cela fait bientôt 10 ans que je sais qu'il a un cancer et que je n'ai pas pris de ses nouvelles. Centre de traitement de la culpabilité bonjour?!

Tous ces rêves-là révèlent un message assez clair. Mais pour ce qui concerne le rêve du glaçage, là j'avoue, je sèche. Une vocation de pâtissière frustrée? Un abus de tisane de cacaoyer? Une surdose de sucreries responsable d'un syndrome de manque post-Noël?

Or voilà que quelques jours plus tard, je tombe, dans un livre de cuisine, sur la photo d'un magnifique cake marbré dont le glaçage chocolaté me nargue de ses atours.  L'auteur du livre? Jean-François Piège. Le nom ricoche à mon oreille..., Piège, Topchef, Lignac, le meilleur pâtissier... Mais bon sang, mais c'est bien sûr, j'ai trouvé la signification de mon rêve: je regarde trop la télé!

Et vous, de quoi vous rêvez?

 

PS1: la photo est donc issue d'un livre de JF Piège, dont je ne retrouve malheureusement pas la référence, déniché chez mon beauf', ce gourmand! Si quelqu'un connait ce bouquin, je veux bien connaitre les références pour rendre grâce à l'auteur de la photo ;)

PS2: je sais que ça ne parait pas évident à la lecture de cet article mais au départ je voulais écrire sur mon père... 

Commenter cet article

Lucie 12/01/2018 18:11

Je me souviens peu de mes rêves... celui auquel je pense de suite c'est celui ou d'un coup je tombe dans un trou... je me réveillé en sursaut avec l'impression de tomber dans mon lit, très bizarre cette sensation !

Sinon au final tu as tout de même parlé de ton père... déjà 10 ans... pleins de bisous de réconfort.

Zazimutine 17/01/2018 09:08

Je ne sais pas s'il s'agit d'un rêve, c'est en général le moment où on s'endort et où tous les muscles se relâchent, si on s'endort pas dans la foulée, on a effectivement l'impression de tomber et de sursauter parce que les muscles se reprennent aussitôt ;) en tout cas ça me le fait aussi, très désagréable!
Merci Lucie bisous!

ellea40ans - Stéphanie 11/01/2018 05:27

Je rêve que je tombe, tombe longtemps et lentement. la prochaine fois je vais essayer de tomber dans ton glaçage au chocolat ! Je te souhaite une belle journée

Zazimutine 17/01/2018 09:06

Un rêve bien intéressant que celui de tomber, tu veux qu'on en parle sur un canapé?:D

Natali 10/01/2018 17:36

Et je souris, comme souvent, parce que dans ta façon de raconter, je me retrouve encore...

Zazimutine 10/01/2018 22:42

Et je suis contente de te relire, je craignais d'avoir perdu ma plus fidèle et ancienne lectrice! :)

Emma June 10/01/2018 15:25

ahahah, je ne m'attendais pas à l'explication de la fin!
Je penchais plutôt pour le fait de ne pas arriver à finaliser un projet qui te tient à coeur ou un truc du genre...
Moi je rêve souvent qu'on me poursuit et qu'on me veut du mal (mais je ne sais pas quoi), c'est flippant.
Bref, j'ai bien aimé ton article :-)

Zazimutine 10/01/2018 22:42

Merci :)
Celui où on me poursuit en me voulant du mal, je l'ai beaucoup fait aussi quand j'étais petite, va comprendre!

Escarpins et Marmelade 10/01/2018 14:26

Article très intéressant. Le syndrome de courir au ralenti ou des jambes chamallow, il est assez classique je crois: ma tante l'a fait souvent, à propos du bac justement! Ma mère, elle a souvent fait celui de la liste d'admission où elle ne figurait pas, comme toi! C'est marrant! Je trouve ces sujets tellement passionnants! As-tu lu des ouvrages sur le sujet?

Zazimutine 10/01/2018 22:41

Oui c'est vrai c'est assez fascinant la façon dont notre cerveau interprète et exprime nos émotions profondes. Non je n'ai jamais lu d'ouvrages sur le sujet, mais ça doit être assez intéressant!