Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

Mes petites et grandes victoires

23 Février 2018, 08:18am

Publié par Zazimutine

Mes petites et grandes victoires

 

Hier, je lisais le très joli article de maman nouille sur les petits deuils que la vie nous impose, inexorablement. J'ai commencé par lister mentalement mes propres petits deuils... Et puis il y en avait tellement que ça m'a fichu le bourdon! Alors j'ai décidé de lister plutôt mes "victoires". Des petites et de grandes victoires, notre vie en est remplie, réjouissons-nous en.

 

Les victoires fondamentales

  • Même si je n'y suis pour rien, je peux me réjouir d'avoir été une enfant désirée, aimée, et choyée, et plutôt épargnée par les tourments de la vie. Fondamental et tellement précurseur de notre vie d'adulte.

 

  • Je peux me réjouir d'avoir fait les études dont je rêvais à 18 ans. Même si aujourd'hui je ne pratique pas mon métier comme je l'avais imaginé, j'ai réalisé une partie de ce rêve. Ce métier (et non, je ne peux pas vous dire lequel, en tout cas pas ici), me rend aussi heureuse que malheureuse, mais la relation que j'entretiens avec lui est sans conteste passionnelle. Je ne suis pas certaine de ne pas me diriger vers autre chose un jour, mais une chose  est sûre: ce boulot, définitivement tourné vers autrui, me rend meilleure.

 

  • Après quelques errements de jeunesse, j'ai fini, comme j'en rêvais, par rencontrer l'amour. Certes, la vie de couple n'est pas toujours simple, et après 18 ans de vie commune, nous ne passons plus des heures à dessiner des coeurs sur la buée des vitres de la salle de bains, mais je pense que je ne pouvais pas faire meilleur choix qu'avec ce garçon-là. Papa Ours est mon frère d'âme. Tout simplement.

 

  • Une autre victoire fondamentale est celle d'être devenue mère. Je crois même que c'était mon rêve le plus cher, celui qui aurait pu me briser net s'il ne s'était pas réalisé. Aujourd'hui, j'ai deux petites filles, cela me rend plus riche, plus fragile aussi, mais bon sang quelle aventure merveilleuse! Cet amour-là, c'est le plus grand.

 

  • Avoir réussi à surmonter ma timidité. Je ne sais pas si c'est fondamental mais les faits sont là: je ne suis plus cette petite chose maladivement timide, qui pouvait rester 2 semaines sans parler à personne en colonie de vacances. Grâce à l'âge sans doute, grâce à mon métier, qui m'a obligée à rencontrer "l'autre", peut-être grâce à 15 ans de théâtre (s'exhiber sur scène, ce n'est pas rien!), certainement aussi grâce à la maternité (c'est fou comme être accompagné d'un enfant rend les relations plus faciles), je suis sortie de ma réserve. Je reste moi-même bien entendu:  pas du genre à me faire remarquer, mais en relation duelle, je deviens une vraie pipelette. Et surtout je n'ai plus peur d'adresser la parole à des inconnus. C'est une victoire extraordinaire!

 

Les petites victoires

  • Vivre au bord de la mer. C'est un rêve que je caressais depuis l'enfance sans imaginer qu'il pourrait se réaliser un jour. Et pourtant, la vie est pleine de surprises. Non seulement nous vivons au bord de l'océan, mais en plus, dans cette magnifique région bretonne dont il me semble ne jamais pouvoir me lasser. Un émerveillement chaque jour renouvelé!

 

  • Danser. J'ai rencontré la danse trop tardivement et si c'était à refaire.... Peu importe, je suis une piètre danseuse, trop encombrée par mon corps, mais je surmonte le regard de l'autre et je danse, pour moi, pour la musique, pour le jeu, pour l'émotion.

 

  • Apprendre à jouer du piano. Un rêve de petite fille que j'ai réalisé après 40 ans. Je me débrouille de mieux en mieux et si vous saviez comme je suis fière de ce que je sais déjà jouer, je n'aurais jamais cru ça possible. Mes objectifs sont assez modérés: juste me faire plaisir, mais quelle joie! Je pourrais y passer la journée!

 

  • Savoir coudre. Je n'ai pas beaucoup le temps de m'y consacrer cette année, mais je suis très contente d'avoir repris le flambeau d'une tradition familiale séculaire (ma mère, ma grand-mère, mon arrière grand-mère cousaient et cette dernière en avait fait son métier).

 

  • Savoir cuisiner. Petite victoire mais tellement importante au quotidien. Et puis la cuisine, pour moi, c'est de l'amour en barres. C'est même le domaine dans lequel j'exprime le mieux mes sentiments. Je ne suis pas spécialement créative, ce qui m'intéresse, c'est surtout le partage et le don de soi à travers un bon repas mitonné ("avec amour" expression d'une grande justesse!).

 

Il ne me reste plus qu'à espérer que les petites victoires continuent à s'accumuler, ce serait un peu triste de s'arrêter là non?

 

Et vous, quelles sont vos grandes et petites victoires? 

Amies blogueuses, je vous propose un petit défi sur ce sujet si le coeur vous en dit: à vos claviers!

 

 

Commenter cet article

shana lilie 27/02/2018 15:06

J'aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte, un enchantement. blog très intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon univers. Au plaisir

Maristochat 26/02/2018 13:59

C'est un très joli billet.
Je me retrouve dans pas mal de tes petites victoires et je suis contente d'avoir l'impression de te connaitre un peu mieux !

Zazimutine 26/02/2018 20:32

Merci, ça me touche beaucoup ton commentaire ;) :)

GToch 24/02/2018 11:00

Ce genre de billet à 110% positif qui voit le verre à moitié plein, je dis OUI ! je signe et je suis :D
On va prendre un peu de temps pour l’inspiration et on va faire suivre toutes ces bonnes ondes <3

Zazimutine 26/02/2018 20:31

Parfait, j'attends ton billet avec impatience! :)

Maman Sur Le Fil 23/02/2018 18:05

Qu'il est positif ce billet ! Je pense que c'est important de faire ce bilan là de temps en temps... Cela évite de se concentrer sur ce que l'on a loupé !

Bises
Virginie

Zazimutine 26/02/2018 20:30

Exactement! Bises à toi :)

MissBrownie 23/02/2018 16:17

Vaincre ma timidité a également été une grande victoire pour moi :)

Zazimutine 26/02/2018 20:28

Oh oui, je compatis, c'est tellement handicapant à l'adolescence!