Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

Actualités des miss # sept 2013

30 Septembre 2013, 12:56pm

Publié par Zazimutine

Actualités des miss # sept 2013

 

(Sur une idée piquée à Marjoliemaman )

MISS CHOCO (5 ans 3/4)

- a retrouvé sa maîtresse adorée de petite section en grande section; pour la première fois depuis son entrée à l'école, m'a dit ce matin "je me demande ce qu'on va faire aujourd'hui avec la maîtresse!" l'air contente d'y aller.

- a relativement bien supporté la séparation d'avec sa meilleure copine qui a été mise volontairement dans l'autre classe pour que ma Miss se socialise un peu plus. A tendance à rester toujours avec son autre copine, sans chercher à nouer de nouvelles relations.

-me pose beaucoup de questions sur la mort "à quel âge on meurt maman?"

-appréhende de prendre l'ascenseur depuis qu'on est restés coincés dedans cet été.

- fait beaucoup plus "grande fille" tout à coup! Elle n'a d'ailleurs plus de pantalons à sa taille.

- veut laisser pousser ses cheveux.

- a voulu faire de la danse cette année et s'y tient; est ravissante dans son justaucorps rose foncé!

- est de nouveau particulièrement pénible à table (pour le salé) et le soir pour aller se coucher.

- prend désormais sa douche toute seule!

MISS BONBON (3 ans 1/2)

- est entrée en petite section sans problème! Grand ouf de maman inquiète!!

- ne me raconte rien de ce qu'elle fait à l'école, comme sa grande soeur avant elle

- m'a chanté toutes les chansons et les comptines apprises à l'école lors d'un accès de fièvre ce week-end!

- est toujours aussi colérique, la fatigue de l'école n'arrangeant rien...

- veut faire de la danse comme sa soeur plus tard

- chante juste

- mange toujours bien le salé; dédaigne toujours le sucré

- a fait une sacrée poussée de croissance, mais est toujours inséparable de son doudou.

Lire la suite

Les tendances d'Emma

29 Septembre 2013, 16:45pm

Publié par Zazimutine

Les tendances d'Emma

 

A force de naviguer sur la blogosphère, j'entends parler de pas mal de sites de VPC en ligne de tous styles. Le bouche à oreille m'ayant auparavant permis de découvrir des sites intéressants comme ceux qui fabriquent des étiquettes pour vêtements, des chaussons style Roobeez mais 3 fois moins chers..., je me suis laissée tenter par un certain nombre de produits, expériences parfois improbables, je reviendrai dessus.

Aujourd'hui je vous parle de mon test des tendances d'Emma, site de vente par correspondance de textiles écologiques.

4 lignes de produits:

-ligne Eco Belle : produits pour la beauté, style démaquillants lavables...

-ligne Eco Chou : pour les enfants

-ligne Eco Net : entretien de la maison

-ligne Eco Logis : linge de toilette

J'ai chopé un code promotion sur le net (-35%), et pour 44,66 euros, j'ai commandé:

  • un kit Ecotest: 3 démaquillants lavables composés de 3 matières différentes (bambou, eucalyptus, biface); objectif: supprimer les carrés démaquillants jetables (Eco Belle)
  • une serviette à cheveux en bambou ultra-absorbante (Eco Belle)
  • un lot de 5 débarbouillettes muliti-usages en bambou; objectif: supprimer l'essuie-tout (Eco Chou)
  • un lot de 5 gants d'apprentissage pour enfants en bambou; objectif: permettre à l'enfant de se savonner seul avec un gant adapté à la taille de sa main (Eco Chou)
  • un lot de 5 gants de change en bambou; objectif, remplacer coton et lingettes par un gant lavable (Eco Chou)
  • un kit brill'tout pour nettoyer ses vitres; là encore l'objectif est de supprimer le sopalin et le produit nettoyant vitres (Eco Net)
  • un spray tout net: détachant pour le linge (Eco Net)

J'ai commandé le dimanche et tout reçu le mercredi suivant!​

MON AVIS:

- DEMAQUILLANTS LAVABLES: les essayer c'est les adopter; je ne me sers plus de coton pour me démaquiller; j'avais déjà acheté des démaquillants lavables dans mon magasin bio que je ne trouve pas si mal car on peut glisser les doigts dedans; là il faut s'habituer à manipuler une double épaisseur de tissus. Mon choix s'est porté sur le biface que je vais commander en grande quantité; il y a un coté vraiment doux qui permettra de démaquiller les yeux, et pour la peau des enfants c'est aussi plus doux (je ne l'ai pas encore essayé pour mes filles). Notons que le kit Ecotest est remboursable sur la commande suivant de démaquillants lavables.

-SERVIETTE A CHEVEUX: convaincue! Plus besoin de me frotter les cheveux 3h, la serviette tient seule grace à un astucieux système et les cheveux sont vraiment essorés. Et comme je suis une phobique du cheveux mouillé, (le cheveu qui goutte sur l'épaule, beurk!!! oui ben on a tous ses problèmes...), je m'en sers tout le temps. Je vais en commander une pour Miss Choco qui a une chevelure très fournie et qui déteste qu'on lui frotte les cheveux pour les essorer (Aieuhhhhh!!)

-DEBARBOUILLETTES: le seul produit qui ne m'a pas convaincue; je ne sais pas comment m'en servir. Au début je les mouillais pour nettoyer les frimousses des filles après le repas, mais le côté qui sèche sur le bord de l'évier ne me parait pas très hygiénique. Donc je sèche.

-GANTS D'APPRENTISSAGE: ce gant a permis a Miss Choco de prendre sa douche toute seule, je lui suis très reconnaissante!! Et ça dure ainsi depuis 3 semaines. Miss Bonbon elle, n'a été intéressée que le 1er jour mais elle est encore petite. En négatif je dirais le peu de couleurs disponibles; et j'ajouterais bien un petit truc pour pouvoir accrocher le gant (il est petit donc difficile à retrouver quand on l'égare...)

-GANTS DE CHANGE: bien que Miss Bonbon soit propre, je me suis dit que j'allais m'en servir pour une petite toilette intime quand cela est nécessaire. Du coup je regrette de ne pas avoir connu ce produit plus tôt. Et en même temps je me demande comment on gère quand on a un bébé qui a une selle débordante par exemple, on rince le gant dans l'évier?? Bof pas très hygiénique... donc sur ce point je ne sais pas.

-KIT BRILL'TOUT: alors là vraiment bluffée!! Un chiffon pour mouiller, l'autre pour essuyer. En 2 temps 3 mouvements c'est fait et plus de trace sur mes vitres. Je m'étais confectionnée moi-même un nettoyant pour les vitres mais j'avais quand même des traces et là, impeccable. En revanche, je pense que ça convient pour un entretien régulier, je fais souvent mes vitres maintenant donc elles ne sont pas très sales, je ne sais pas ce que ça donne sur des carreaux vraiment sales.

-SPRAY TOUT NET: pour les petites taches pas trop incrustées. Pour le chocolat, la compote etc... il faut s'en tenir à frotter (moi au savon de Marseille), le plus vite possible après la tâche. Ce que je ne fais pas toujours par flemmardise je l'avoue... Mais je me sers volontiersde ce spray et regrette qu'il n'existe pas en plus grande contenance.

Voilà! Si vous connaissez ces produits, j'attends vos témoignages sur leur utilisation (ou d'autres produits écolo)?

Lire la suite

La punition utilitaire

29 Septembre 2013, 07:33am

Publié par Zazimutine

J'ai beau avoir lu un certain nombre de livres sur la parentalité positive, je me trouve toujours autant démunie lorsque l'une de mes filles fait un caprice. Euh pardon, quelqu'un m'a dit que les caprices n'existaient pas, que c'était là l'expression d'une émotion, tristesse, colère, etc... Néanmoins, quand je me trouve face à un enfant émettant un son strident, accompagné de l'émission de H2O+NaCl, (des larmes, pour ceux dont le dernier cours de physique-chimie remonte aux années 80), tout en bredouillant une phrase commençant généralement par "Je veux..." ou "Ze veux...", avec une répétition courante du style "Maaaamaaaaaan!", ça y est vous y êtes?, eh bien j'ai souvent du mal à gérer cette "émotion" de mon enfant.

Avec Miss Choco, la discussion marche parfois, mais avec Miss Bonbon, ça n'a jamais fonctionné. De plus, Miss Bonbon accompagne ses émotions négatives d'un cri digne des plus grandes soprano du monde de l'opéra passé et à venir. Avec une vue plongeante sur ses amygdales que je n'ai jamais réussi à obtenir lorsque je lui regarde la gorge avec un bâton; bref.

Hier, les miss étaient particulièrement énervées, l'une malade, l'autre "jalouse" selon ses dires que l'on s'occupe plus de sa soeur, du fait de son statut de malade. Pour une banale histoire de choix de DVD, c'est miss Choco qui est partie dans une de ces crises difficiles à enrayer.

En début de semaine, j'avais discuté avec une collègue psychologue de mon désarroi face à ce genre de situation. Elle m'avait conseillé d'essayer la punition utilitaire, c'est-à-dire une punition qui consiste à rendre service. J'ai donc emmené Miss Choco dans la chambre en lui expliquant qu'elle allait plier du linge avec moi. J'ai du la tirer par le bras, elle ne voulait pas bien sûr mais dès que j'ai commencé à lui montrer quoi faire, la crise s'est arrêtée. Elle a plié consciencieusement le linge comme je le lui montrais. Ca a duré à peine 5 minutes mais ça a été suffisant. Elle s'est calmée, contente de m'aider et d'y arriver, et ensuite, elle est allée gentiment regarder le film choisi par sa soeur. J'ai été tranquille plusieurs heures. Bluffée!

Maintenant à voir si ça marche plusieurs fois; souvent les nouveautés fonctionnent la 1ère fois puis ça perd de son effet. Voir aussi si ça marche avec ma soprano. Et si je trouve suffisamment d'idées de services à rendre adaptés à leur âge. Et puis dans le fond je me dis que l'efficacité de cette méthode est peut-être juste liée au fait de détourner l'attention sur autre chose...

Lire la suite

Cartons rouges de septembre

26 Septembre 2013, 09:24am

Publié par Zazimutine

J’inaugure ici une rubrique qui ne sera peut-être pas régulière, mais avec l'intention d'y mentionner les trucs qui m’énervent au quotidien ou de façon plus universelle. Ces jours-ci:

-carton rouge aux culottes DPAM qui ont une énorme étiquette qui gratte juste au milieu des fesses, et qui sont, de surcroit, impossibles à enlever sans laisser un trou !!

-carton rouge au type qui devait venir hier matin, mercredi, jour de repos, à « 8h-8h30 » pour faire la vidange de je ne sais quoi chez nous ; et qui n’est jamais venu ; et qui n’a pas prévenu ; et qui m’a fait lever tout le monde pour ne pas l’accueillir en pyjama !

-carton rouge à mon aspirateur qui ne sait pas faire la différence entre une brindille et la canne d’un vieillard playmobil… et j’espère que ce n’était pas la canne du Père-Noel playmobil parce que… oh my god, ce serait péché ! A quand l’aspirateur intelligent qui n’aspire pas n’importe quoi sans réfléchir ? Ah bon, ça ne réfléchit pas un aspirateur ? Ben ca devrait !

-carton rouge à la poussière d’ailleurs ! Non mais sérieusement, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer à quoi sert la poussière ?? A part nous faire suer je veux dire ? Quel est le rôle de la poussière exactement dans le cycle de la vie ? Parce que bon, pour les araignées, j’ai bien compris, ça mange les pucerons qui eux-mêmes bla bla bla, mais la poussière ? QUI mange de la poussière ? Personne !! (à part mon aspirateur, mais il manque de lucidité, on y revient !).

-carton rouge à mes propriétaires qui ont choisi un carrelage blanc pour revêtir TOUTES les pièces de la maison ; carrelage blanc qui me pourrit la vie au quotidien puisque la moindre bouloche de vêtement de couleur foncée se voit à 10 mètres, et m’hypnotise jusqu’au prochain passage de mon aspirateur (encore lui ?).

Bon. J’écris pour me faire du bien à la base, mais finalement après la rédaction de cet article, je me sens assez remontée. Et en plus j’ai envie de rentrer chez moi faire le ménage…. Au secours !

Lire la suite

L’enfant qui dort

23 Septembre 2013, 13:20pm

L’enfant qui dort

 

Voilà maintenant 5 ans et demi, que tous les soirs, juste avant de me mettre au lit, je me glisse à pas de loups dans la chambre de ma/mes filles.

Pour vérifier que tout va bien, réajuster une couverture, tirer un peu sur un doudou coincé sous la tête de l’une, remonter une jambe égarée hors du lit.

Mais surtout pour regarder mes enfants dormir. Regarder dormir un enfant, voilà quelque chose dont je ne me lasserai jamais. Je me souviens avoir passé de longues minutes à les contempler dans leur sommeil lorsqu’elles étaient bébé ( je ne vais pas dire « de longues heures » parce que généralement les "longues heures" de sommeil de mes filles bébé me servaient essentiellement à essayer de récupérer un peu), et pas seulement pour me féliciter d’avoir bien bossé (parce que oui, ne pas manger de saucisson pendant 9 mois et regarder les autres se régaler de ce bon vin, fut pour moi un vrai combat).

Il y a un truc, dans cet enfant qui dort, qui m’apaise incroyablement.

Une espèce d’abandon absolu qui me rassérène.

Il me semble que cet abandon est plus présent chez le bébé que chez le grand enfant, ma fille cadette l’a encore, ma fille ainée moins ; on sent, même à travers le sommeil, que le cerveau a muri, qu’il est parfois encombré de soucis, le sommeil devient plus agité, moins apaisé. L’enfant grandit.

N’empêche. Je continuerai chaque jour à me glisser dans la chambre de mes filles. Parce que j’aime les regarder dormir. Parce que ça vaut (presque) tous les anxiolytiques du monde.

Et ce soir, dans l’obscurité de leur chambre, je penserai aux milliers de mamans qui au même moment font les mêmes gestes que moi, à celles qui les ont fait depuis des millénaires (mais oui, à la Préhistoire, maman Pierrafeu réajustait elle aussi la peau de mammouth sur bébé Pierrafeu !), à celles qui les feront demain.

A celles qui, comme moi, avant de sombrer dans les bras de Morphée (oui mon compagnon s’appelle Morphée, et alors ?), prennent leur shoot d’endorphines.

Parce que c'est un peu universel.

Lire la suite

Une histoire de pieds

16 Septembre 2013, 09:59am

Publié par Zazimutine

Une histoire de pieds

 

Parmi mes bonnes résolutions de la rentrée, il y avait celle de faire diminuer mon bilan carbone. En effet, soulagée de mes trajets crèche-boulot, j’avais tout loisir d’emprunter les transports en commun, ou bien encore mon vélo. Ce que j’ai fait. Une fois. Non mais c’est que c’est compliqué la vie parfois, vous comprenez. Ceci dit pour aller au centre ville- (expression qui fait beaucoup rire les parisiens !), j’utilise de plus en plus souvent le métro. Et l’autre jour, dans le métro donc, serrée debout contre un ou une inconnue, je me suis demandée ce qu’il y avait d’autre à faire que de regarder ses pieds.

J’ai donc regardé mes pieds. Et ceux des autres. Et je suis partie dans un délire podologique… du genre, peut-on deviner l’état d’esprit d’une personne juste en regardant ses pieds ??

En tout cas, des pieds, il y en avait ! Des tas et des tas de pieds, par deux généralement (c'est plus pratique!).

Des pieds détendus, des pieds stressés, des pieds contents et d’autres pas contents.

Il y avait ces pieds engoncés dans une paire de mocassins tout neufs, ces pieds-là devaient aller à un entretien d’embauche, ils avaient l’air d’avoir la pression.

Il y avait les pieds tout contents de sortir cette belle paire de pompe tout exprès achetée pour la rentrée. Ces pieds là se regardaient l’un l’autre, s’admirant mutuellement.

Il y avait aussi ces pieds plus tout jeunes mais qui avaient du mal à l’accepter, bien serrés dans leurs sandales talons aiguilles rose fluo, bronzage ad’hoc, vernis rose assorti.

Mais bientôt je fus hypnotisée par Une paire de pieds tant elle respirait le bonheur. Une paire de tongs incroyable, tellement large que la plate-forme de caoutchouc débordait de tous les côtés. Et là-dedans, le pied, mais alors royalement détendu, à l’aise, genre je m’étale, je profite, je refuse que l’été se termine. Le pied sérénissime quoi !

Là-dessus il a fallu que je quitte le métro. J’ai regardé mes pieds en me demandant si ça se voyait en les regardant que je suis une incorrigible contemplative...

Lire la suite

En attendant un jour, peut-être, la Bretagne

14 Septembre 2013, 13:30pm

Publié par Zazimutine

Ca devient de plus en plus évident cette envie de partir...

Miss Choco m'a conforté dans mes (in)certitudes l'autre jour quand elle m'a dit "moi j'ai envie de partir habiter dans un autre pays! Parce qu'ici y a trop de voitures et trop de bruit!". C'est vrai que le trajet pour aller à l'école le long de l'avenue du-vieil-aviateur-mort n'est guère réjouissant!

Bref, reste plus qu'à trouver un boulot là-bas pour Papa Ours... plus qu'à, ouais, dit comme ça, ça parait tellement simple, alors que c'est juste le plus compliqué.

Et se préparer aux conséquences:

- renoncer à toute notre vie sociale ici

- changer les enfants d'école alors que cette école, je m'y sens bien elles s'y sentent bien

- être un peu au chômage  le temps de moi aussi trouver un boulot

- partir là ou on ne connaît personne, juste pour un cadre de vie meilleur (est-ce bien raisonnable)

- abandonner ma troupe de théâtre (un crève-coeur!)

 

Mais aussi espérer que:

-les sorties à l'aire de jeux se transformeront en balades à la plage,

-qu'on se refera très vite des amis et que nos amis viendront nous voir ,

-que les écoles seront aussi chouettes qu'ailleurs (ben oui y a pas de raison!),

-qu'on pourra enfin avoir une maison avec un petit bout de jardin.

 

En attendant, je tente de me bretonniser peu à peu:

-j'ai un autocollant rose à l'aise breizh collé à l'arrière de ma voiture,

-j'apprends le breton (nan j'déconne!),

-j'ai des personnages bretons magnets ktichissimes sur mon frigo (d'ailleurs miss Bonbon en a guillotiné un, il faudra que j'aille me ravitailler!),

-j'écoute Miossec (Miossec, je t'aime!!!),

-j'écoute même parfois les chansons bretonnes de Nolwenn Leroy dans son album "Bretonne", mais uniquement les chants traditionnels,

- j'écoute volontiers parler mon patient breton de sa région qui lui manque tant (ça nous fait du bien à tous les deux!); et j'aime à me rappeler qu'il m'a demandé, en entendant mon nom la première fois, si j'étais bretonne :)

- j'entraine mes filles aux promenades sur la plage en les laissant jouer avec les coquillages ramenés lors de notre dernier séjour...

En attendant un jour, peut-être, la Bretagne
En attendant un jour, peut-être, la Bretagne

Lire la suite

Petits bonheurs de rien

14 Septembre 2013, 13:10pm

Publié par Zazimutine

Petits bonheurs de rien

 

Il y a des petits trucs comme ça, qui égaient le quotidien, un petit plaisir, un parfum d'allégresse....

Cette semaine, c'est ma terrasse qui me rend joyeuse, ou plutôt les plantations que Papa Ours y a réalisée avec les filles.

En attendant une vie plus nature (je rêve toujours de la Bretagne!), nous avons eu la joie d'enjoliver cette année notre terrasse de quelques fleurs, gerberas et hibiscus, et que notre laurier rose ne soit pas infesté cette année de pucerons ( avec une méthode pas très écolo je le crains!).

Et puis surtout, nous avons nos propres herbes aromatiques: thym, menthe, basilic, notre récolte de tomates cerises (chacune son pot pour les filles), et miracle des miracles, la récolte d'un beau concombre (franchement, quand j'ai vu le petit cornichon tout riquiqui qui est resté en l'état pendant des semaines, je n'y ai pas cru une seconde à notre récolte de concombre!).

Alors? Elle est pas belle la vie?

Petits bonheurs de rien
Petits bonheurs de rien

Lire la suite

Pour changer des Disniaiseries

9 Septembre 2013, 12:44pm

Publié par Zazimutine

Pour changer des Disniaiseries

 

Maman de 2 petites filles, ça veut dire bouffer de la princesse à toutes les sauces! Mon ainée n’était pas très fan à la base (ou du moins je l'en avais protégée), mais elle a été contaminée par son entrée à l'école bien évidemment... et a aussitôt contaminé sa petite soeur qui semble génétiquement plus encline à devenir accro. Bref, après avoir cédé de multiples fois à l'achat de DVD, d'albums de coloriage et de brosses à dents racontant les histoires de Cendrillon, Blanche-Neige, la Belle au bois dormant et autres Petite Sirène, je m'efforce aussi de les ouvrir à une autre culture.

Certes, je ne boude pas toujours mon plaisir de regarder un bon Disney, surtout les derniers en date qui ont introduit une bonne dose d'humour dans leur scénarios, même si je n'aime pas toujours le graphisme (vous avez remarqué que Raiponce a un léger strabisme??). Et j'avoue que j'aime beaucoup de façon générale les films labellisés Pixar mais peu de princesses là-dedans. En revanche, quand je vois Blanche-Neige faire le ménage chez les 7 nains avec un enthousiasme suspect d'une prise massive d'amphétamines, j'avoue, ça m'agace!

Quelques exemples de films qui changent:

  • La semaine dernière je les ai emmenées au cinéma voir un petit bijou: mon voisin Totoro de Miyazaki. Le même Miyazaki que "Princesse Mononoké", "le voyage de Chihiro", destinés à un public plus adulte. Et sincèrement, je vous le recommande. C'est d'une poésie folle, un régal pour les yeux, la musique de Joe Hisaichi est transcendante, bref, nous avons adoré! A tel point que miss Choco a pleuré à chaudes larmes lorsque le film s'est terminé, elle voulait que ça dure encore parce que "c'était trop chouette!".

 

  • On est également assez fan ici des Kirikou pour la poésie, la naïveté peut-être, mais aussi la philosophie sous-jacente plein de sagesse des conversations entre Kirikou et sa maman.

 

  • Nous avons aussi la chance d'avoir plusieurs cinémas d'art et d'essai qui programment régulièrement des films d'animation destinés aux plus petits, nous y avons vu récemment l'Ogre de la Taiga; plusieurs petits courts-métrages, un peu inégaux mais très sympathiques.

Et dans tout cela, point de princesses ni de princes charmants...

Lire la suite