Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

Mignonneries de mes mignonnes

13 Mai 2015, 22:08pm

Publié par Zazimutine

Mignonneries de mes mignonnes

 

J'aime ces petits échanges verbaux de loin avec miss Bonbon, elle dans sa chambre, moi dans la salle de bains: "mamaaaan!"- "quoi?"- "je t'aaaaaime!"

J'aime me plonger dans les yeux de miss Choco, couleur indéfinissable que je ne me lasse pas d'essayer de définir, cils immenses, regard doux, comme la toute première fois.

J'aime la fossette sur la joue droite de miss Bonbon qui se dessine fugitivement parfois, dans un certain sourire.

J'aime entendre les élans d'affection de l'ainée envers sa cadette; et j'aime voir la cadette se sentir perdue dès que sa soeur est absente.

J'aime l'enthousiasme de miss Bonbon à l'idée que nos aurions un jardin dans notre prochaine maison.

J'aime entendre miss Choco dire qu'elle a passé une bonne journée parce que nous lui avons acheté une paire de chaussures, une robe, et emmenée au restaurant samedi dernier (ben oui quand même!)

J'adore entendre miss Bonbon se poiler devant "Loulou et l’incroyable secret", et j'aime tout autant l’écouter réciter les dialogues du film par coeur, surtout les répliques de Tom, le lapin malicieux.

J'aime l'attachement de miss Choco à S., une animatrice du Clae, figure rassurante j'imagine, avec ses cheveux gris et ses jolies joues rouges. Ainsi, je sais toujours où la trouver. Dans la cour le lundi soir en train de causer. A la bibliothèque le jeudi soir, avec sa conteuse personnelle, pendant que les autres jouent dans la cour.

J'aime leurs projets d'avenir:

- créatrice de bijoux "en Bretagne" pour la plus grande,

- dessinatrice pour la petite,

- et restauratrices ensemble, miss Choco en cuisine et miss Bonbon en salle.

J'aime  suivre du regard mon ainée lorsqu'elle entre dans la cour de primaire, et la trouver tout à coup tellement petite avec son gros cartable sur le dos au milieu des plus grands.

J'aime, énormément, leurs dessins jumeaux comme ceux-ci:

Mignonneries de mes mignonnes

 

ou ceux-là:

Mignonneries de mes mignonnes

Lire la suite

Ne pas avoir aimé "la famille Bélier"

4 Mai 2015, 08:18am

Publié par Zazimutine

Ne pas avoir aimé "la famille Bélier"

 

Il est de ces moments, lorsque l'on vit en société, où on a l'impression de ne pas faire partie du "main stream" comme diraient les anglais. A moins que ce ne soient les américains. J'en sais rien en fait, c'est Papa Ours qui m'a fait découvrir cette expression, après notre mise à niveau buzzométrique de samedi soir.

Car oui, la famille Bélier fait partie de ces films qui ont fait beaucoup parler d'eux ces dernières semaines. Tout le monde semble avoir aimé la famille Bélier, la France entière écrasant une larme sur Michel Sardou ...

Samedi soir, donc, nous décidâmes que nous aussi nous avions besoin de remplir notre bagage émotionnel. Et nous avons vu la famille Bélier. Enfin surtout moi car je dus donner plusieurs fois des coups de coude à Papa Ours afin qu'il se réveille.

Pour rappel, le film raconte l'histoire d’une jeune adolescente issue d'une famille d'agriculteurs mal-entendants, se découvrant un talent pour la chanson. Coachée par son professeur de chant, elle va tenter un concours lui permettant de persister dans cette voix, à condition de quitter sa famille pour Paris.

Je prends donc le risque de me faire flageller par la France entière. Car nous n'avons aimé ni l'un, ni l'autre, la famille Bélier. Pour ma part, je ne dirais pas que je n'ai "pas aimé", je dirais plutôt que je n'ai pas "aimé", je ne sais pas si dit comme ça, la différence est flagrante.

Pour détailler un peu les choses, oui, l'histoire de cette jeune fille se découvrant un talent pour la chanson alors qu'elle est fille de mal-entendants est touchante. Oui, Karin Viard et François Damiens sont (comme d'habitude) formidables et forment un couple attachant. Oui, la jeune Louane chante bien. Mais non, je n'ai pas été émue plus que ça par cette histoire. Dommage, car le point de départ scénaristique était plein de promesses: une adolescente excellant dans le seul domaine que sa famille ne peut absolument pas toucher du doigt. Malheureusement le traitement de comédie légère qui en est fait dans ce film est très décevant. Les sujets ne sont évoqués que de façon superficielle: place pour la différence et le handicap dans notre société, adolescente portant la responsabilité d’une famille sur ses épaules etc...

Au final une comédie pas vraiment drôle (sauf peut-être pour le personnage du prof de chant), pas vraiment émouvante, pas vraiment intéressante.

Et en plus, depuis, Michel Sardou ne cesse de chantonner dans ma tête! Et ça ce n'est pas que du bonheur en chantant!

Lire la suite