Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

Favoris du moment # 5

13 Octobre 2016, 21:31pm

Publié par Zazimutine

Comme d'habitude, on fait marcher les cinq sens:

  • VOIR: Le ciel

Et surtout, ce ciel de braises au soleil levant, mardi matin, en partant bosser, et que j'ai pris le temps d'immortaliser. Je ne sais pas si la photo rend grâce à la magie de cet instant mais je vous jure que j'ai savouré!

Favoris du moment # 5
  • LIRE: L'Arabe du futur, de Riad Sattouf

Je vous en ai déjà parlé ici et ici mais je suis définitivement conquise par le récit en BD que fait Riad Sattouf de son enfance, entre Syrie et Bretagne. Tellement tendre, mais aussi tragique, et tellement éclairant sur le destin de ce malheureux peuple syrien. Le tome 3 vient de sortir, je l'ai dévoré et attend déjà la suite avec impatience.

Favoris du moment # 5
  • REGARDER: la série Strangers Things

C'est la blogueuse Koalisa qui a évoqué cette série dans cet article. J'ai tout de suite pensé que le scénario conviendrait à Papa Ours, et en effet nous avons avalé la première saison en quelques soirées. L'histoire? Un mélange de E.T., X files et Alien, le tout dans un petit bled américain des années 80. Horrifiant mais passionnant! Et très chouette à regarder à deux, pour cause de besoin d'être rassurés ;) La saison 2 est actuellement en cours de tournage

  • ECOUTER: Nicole Ferroni sur France Inter

J'adorais déjà cette humoriste quand elle officiait, si mes souvenirs sont bons, chez Stephane Bern, déjà sur France Inter, son ton décalé, son humour absurde; je l'aime encore plus depuis qu'elle s'attaque à l'actualité, tous les mercredis matins dans le 7-9 de France Inter. C'est devenu mon petit rituel: je dépose les filles à l'école à 8h50, puis je saute dans ma voiture pour ne pas louper sa chronique qui démarre à 8h56-57. Et je me marre, et me réjouis du talent avec lequel elle lamine généralement l'invité politique présent ce jour-là.

  • GOÛTER: les épices Rollinger

Malgré un snobisme certain, nous avons, au cours d'un week-end à Saint-Malo, découvert la boutique de ce grand chef breton étoilé, et tenté l'expérience. Indéniablement, ses épices pour soupe ont eu un succès inégalé au vu de la vitesse d'absorption de ma banale soupe poireaux-carottes-patates dans la bouche de mes filles. Et c'est vrai que c'était délicieux (mélange contenant cumin, cannelle, coriandre et autres épices mystérieuses...)! Il faut absolument que je teste maintenant le mélange pour chocolat chaud que j'ai également ramené dans mes bagages, miam!

  • DÉCOUVRIR: la collection Poussin, chez Milan Poche

J'ai acheté vraiment par hasard un petit exemplaire de cette collection pour apprentis lecteurs à l'attention de miss Bonbon et l'ai trouvé très bien conçu : d'abord, de petits exercices et jeux autour des mots (lecture de syllabes, mots coupés...), puis une petite histoire facile à déchiffrer, et enfin une comptine pour la détente. Nous avons passé ainsi un très agréable moment avec miss Bonbon, elle déchiffrant, moi la secondant et lui faisant faire les petits exercices, sans compter qu'elle était hyper fière de lire son premier livre toute seule. Un très bon outil pour ma lectrice débutante qui a besoin d'être stimulée et surtout valorisée! Je compte bien m'en procurer d'autres exemplaires (4,99 chez votre libraire).

Favoris du moment # 5

Très bonne fin de semaine!

Lire la suite

Tous azimuts # 11

3 Octobre 2016, 20:22pm

Publié par Zazimutine

Tous azimuts # 11

 

Il va falloir se faire une raison: je suis cette fille qui jure, la main sur le cœur (les yeux dans les yeux, coucou Jérôme!), qu'elle va adopter un rythme de publication plus décent et puis pouf! J'aimerais vous dire que je suis tombée dans une faille spatio-temporelle, mais la vérité est que malgré une inspiration au taquet, les brouillons s'accumulent dans ma boite à brouillons et tout ça pour quoi je vous prie? Parce que j'ai décidé que l'illustration n'était pas adéquate et que j'allais vous bichonner une photo avec incrustation de titre s'il vous plait, et que tout ça est finalement assez... compliqué.

Un petit billet fourre-tout donc, histoire de ne pas vous laisser sur la carreau.

  • Septembre est terminé, et voici octobre, sous un soleil radieux. Nos promenades et autres baignades se poursuivent donc, jusqu'à ce que le temps nous plonge définitivement dans l'automne, et Papa Ours est bien décidé à battre le record de la baignade la plus tardive (à ce jour: 2 octobre). Au rang des découvertes, je me suis rendue à Saint Nazaire pour raisons professionnelles, et cette arrivée sur la plage en fin de matinée, dans une lumière où se confondaient le ciel et la mer en ligne d'horizon, m'a particulièrement ravie!
Tous azimuts # 11
  • Nos pas nous ont également conduits dans le golfe du Morbihan (illustration d'ouverture et ci-dessous), et il se passe quelque chose en moi à chaque fois que je m'y rends. Quelque chose qui ressemble à une envie d'y vivre ou d'y passer beaucoup de temps. Je me surprends même à rêver, parfois, habiter sur l'une de ces îles. A l'écart, loin du tumulte, mais pas tout à fait...
Tous azimuts # 11
  • Dans cet article, la blogueuse Doublerose se demande où commence le sexisme. Au regard des propos tenus à L'Assemblée Nationale dès qu'une femme prend la parole, je me demande s'il serait intéressant d'instaurer un genre de "délit de sexisme" (à l'égard des hommes comme des femmes, du reste); un propos sexiste entrainerait une exclusion du(de la)-dit(e) député(e) de l'Assemblée pendant 1, 2, ou 3 jours, selon la gravité des propos, voire plus en cas de récidive. C'est pas comme ça qu'on fait au lycée? Après tout, ces gens ne sont-ils pas censés donner l'exemple? Bref, vous l'avez compris: j'entre en politique.
  • J'hésite à vous parler de mon affection pour le dernier album de Benjamin Biolay: Palermo Hollywood. Vu le succès que j'ai rencontré chaque fois que j'ai évoqué mes goûts musicaux, je subodore que Benjamin Biolay va achever de vous faire fuir. Alors je vous rassure, je ne suis pas particuilèrement fan du personnage (encore que, pourquoi est-il si mal aimé?), je reconnais qu'il ne chante pas vraiment (tiens, un peu comme Miossec), mais sa musique sensuelle et son univers, particulièrement dans cet album inspiré (réalisé?) par un séjour prolongé en Argentine, me transportent littéralement. Je vous laisse avec un extrait (à écouter à partir de 1'50, au moment où l'on entend toute l'instrumentation!)

A très vite!

Lire la suite