Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

And the winner is...

13 Février 2017, 12:04pm

Publié par Zazimutine

And the winner is...

Ce ne sera pas une surprise pour vous mais sachez, chers lecteurs non blogueurs, que pour tenir un blog, il faut disposer d'une bonne dose de narcissisme pour ne pas dire un narcissisme certain. Alors oui, je pourrais vous faire croire que non, pas moi, hein, moi je suis le chantre de la modestie, d'ailleurs tenez, je ne publie jamais de selfies, vous n'avez jamais vu ma tête, je tiens par dessus-tout à mon anonymat et, tiens la preuve, je n'ai parlé de mon blog à personne. Mon Dieu comme ce serait prétentieux de dire à mes amis "lisez-moi, regardez comme ce que j'ai à dire est intéressant!" Non, non, pas moi, je ne suis pas comme ça! Ouh la menteuse. Est-ce que penser que ce qu'on pourrait dire peut intéresser des inconnus n'est pas tout aussi prétentieux. Bien sûr que si. Tenir un blog est pour moi une preuve majeure d'immodestie, ce n'est pas sans honte que je le reconnais, mais c'est comme ça.

Et comme si ça ne suffisait pas, voila que des copines blogueuses m'ont demandé, en me nommant pour le Grammy award  Liebster award pour la 4ème fois, de parler encore un peu plus de moi. Oui de temps en temps, les blogueuses, entre elles, se soutiennent en s'attribuant un prix, un peu comme les césars (mes précédentes nominations ici et ). Pas toujours facile en effet de continuer à exister au milieu de milliers d'autres blogs toujours plus sympas, plus jolis, plus intéressants que le vôtre. Alors on se donne un petit coup de pouce, on met des liens vers les blogs de copines, et on leur demande de répondre à un questionnaire pour mieux les connaitre.

C'est ainsi que simultanément, je me suis trouvée nominée par la talentueuse Frau Pruno du blog Escarpins et marmelade, et par la pétillante Mamandelire du blog éponyme, pour ce fameux césar du meilleur espoir. Car oui, ce prix ne concerne que les petites blogueuses comme moi ayant fort peu d'influence (moins de 200 abonnées). Comme mon blog existe depuis 3 ans et demi, obtenir un prix du meilleur espoir, c'est un peu comme se sentir dans la peau de cette actrice qui arpente les castings depuis 10 ans et se retrouve enfin nominée  pour son 56ème film à plus de 40 ans mais bon, on ne va pas se gâcher le plaisir.

Je vais donc répondre aux questionnaires adressés par ces demoiselles, et je présente mes excuses aux lecteurs absolument pas intéressés par les menus détails de ma vie.

 

Celui de maman délire:

1) Quel est ton plus ancien souvenir d’enfance ?

Pendant longtemps j'ai prétendu me souvenir de ma naissance, ça faisait beaucoup rire mon entourage, mais là j'avoue j'ai oublié. Mon plus vieux souvenir actuellement est je crois ma rentrée en maternelle, une maitresse en tailleur rouge, chignon haut perché, pommettes rouges façon poupée russe, l'air très sévère, et moi terrifiée (ça commençait bien!)

2) Quel métier exerces-tu dans ta vie rêvée ?

Oh plein: comédienne, inspecteur de police criminelle, prof de français...

3) Raclette ou tartiflette ?

Raclette, j'adore!!

4) Ton Disney préféré ? (mais si t’as forcement un Disney préféré !! )

Euh pfff alors là je sèche, il y en a tellement... Zootopie l'an dernier est celui que j'ai préféré; mais non, je ne suis pas très Disney.

5) Tu es parachuté sur une ile déserte, tu as droit à 3 objets…

Une liseuse, un saucisson, un verre de vin rouge, le bonheur!

6) Quel est le sport que tu détestes le plus ?

A faire ou à regarder? A regarder: la formule 1, beurk. le tour de France aussi, ça me donne envie d'avaler une boite d'antidépresseurs. A faire... aucun.

7) T’as prévu quoi pour le 31 ?

Désolée, cette question est devenu obsolète.

8) Tu es plutôt réincarnation, paradis, le néant … ? ( oui elle envoie du lourd celle là ! )

Néant malheureusement, du coup ça ne donne pas très envie d'y aller

9) Ton apéro favori ?

Un verre de vin et du saucisson (je suis lyonnaise je rappelle!)

10) Le prénom de tes grand-mères ?

Honorine et Aline

11) Ton péché mignon ?

Le chocolat Bonnat au praliné; mais je peux pas en manger beaucoup parce que ça chatouille la gorge et que j'ai toutes les peines du monde à en trouver.

Le questionnaire de Frau Pruno:

1) Une blogueuse qui t'a particulièrement marquée?

Caroline, du blog pensées by Caro. C'est vraiment elle qui m'a donnée envie d'ouvrir mon propre blog. J'aime son humour, sa franchise, sa vision du monde. Bref, ça pourrait être une bonne copine si ce n'était pas une star de la blogo ^_^

2) Ton plus grand regret?

Avoir laissé mes peurs gouverner ma vie.

3) Ton réseau social préféré?

Je ne suis ni sur Twitter, ni sur Instagram (péché mortel pour une blogueuse semble-t-il!); je ne fréquente Facebook que pour publier mes billets de blog... je dirais donc Messenger qui me permet d'échanger au quotidien avec mes copines.

4) Ton article préféré dans la blogosphère?

Aucun ne m'a marqué au point que je pourrais le citer.

5) Ton parfum?

En ce moment un truc de Guerlain dont j'ai oublié le nom. Je ne suis pas fidèle aux parfums, ça ne m'intéresse pas.

6) Ta série préférée?

La dernière en date: Trapped, série slandaise que j'ai dévoré!

7) Une photo qui t'inspire?

Toutes les photos de mer!

8) Une musique que tu aimes écouter?

Dominique A, surtout son dernier album: Eleor

9) Un prénom que tu aurais aimé porter?

Celui de chacune de mes filles pour commencer. Sinon un prénom qui revêt déjà une certaine classe à lui tout seul: Garance, Bérénice. Après t'as intérêt à l'incarner un prénom pareil!

10) Ce que tu fais en premier lorsque tu te lèves le matin?

Absolument rien qui mérite d'être raconté je t'assure!

11) Un mot qui te plaît?

Maman est le mot que je préfère dire et entendre (même si c'est un lieu commun!).

Voilà, vous savez tout sur moi.

Je remercie très chaleureusement Frau Pruno et Mamandélire de leur nomination et surtout de leur fidélité!!

En principe, je devrais à mon tour établir un questionnaire et nominer 11 blogs débutants, mais je l'ai fait les fois précédentes et ça prend énormément de temps de chercher des nouveaux blogs qui me tapent dans l'oeil (je rappelle qu'en plus je n'ai toujours pas d'ordinateur en état de marche à la maison!). Je vais donc plutôt me permettre de citer mes blogs préférés:

1) les rigolotes

Games of momes , la vie de famille façon série TV, hilarante!

Colombe linotte, qui décrit chaque mois de l'évolution de son bébé avec un humour et une  tendresse bouleversante. Si vous ne la connaissez pas encore, foncez, c'est une véritable  auteure!

Escarpins et marmelade, elle aussi drôle en plus d'être une belle plume (énervante!)

Mamandélire, l'autodérision incarnée, l'enthousiasme contagieux!

Alice au pays des couches; la première blogueuse que j'ai nominée il y a 3 ans; resté longtemps inactif, son blog reprend vie!

2) les "quotidiens de maman"

La vie en Tisanie, maman de 2 petites filles, prof d'anglais, dans le nord de la France

Lilicerise, 2 enfants, une vie en Charente qui ressemble à s'y méprendre à la mienne en Bretagne

Die Franzoesin, maman en Allemagne d'un petit garçon; un point de vue toujours très intéressant et argumenté sur la maternité

Pomme en Bretagne; 3 enfants, prof remplaçante à ses heures; une vie de famille forcément mouvementée!

3) les "lifestyle"

Koalisa, maman, prof, mais aussi voyageuse et amatrice de séries tv de qualité!

ellea40ans, maman de 3 enfants, expatriée au Moyen-orient, un témoignage toujours passionnant!

4) les blogs "humeur"

Ridée rieuse; quinqua assumée, grand-mère attentive, un style bien à elle: concis mais toujours percutant.

La cacahouete cosmique: une blogueuse qui n'hésite pas à donner un coup de pied dans la fourmilière, des billets engagés, une liberté de ton qui fait souffler un certain renouveau sur la blogosphère si consensuelle!

5) les stars

Pensées by Caro, dont j'ai parlé plus haut; je lui suis fidèle depuis 4 ans et c'est le premier billet que je lis en allumant mon téléphone le matin.

Marjoliemaman; maman de 3 enfants en Bretagne (tiens tiens!); inspirante!

...

Y en a plein d'autres mais j'avoue que je sature d'insérer des liens là tout de suite! Alors, bonne lecture! ;)

Lire la suite

Nos tête-à-tête

7 Février 2017, 10:46am

Publié par Zazimutine

Nos tête-à-tête

Il se trouve que depuis la rentrée de septembre, la ronde des activités extra-scolaires me permet de me retrouver en tête-à-tête avec chacune de mes filles, le mercredi après-midi. Avec ma grande tout d'abord, pendant 1h30, durée du cours de dessin de sa petite soeur; puis c'est au tour de la cadette, une petite heure grapillée à notre habituel trio, pendant que miss Choco joue à "jouer la comédie".

Ces instants, juste "elle et moi", ont pour moi une saveur particulière.

Avec miss Choco, nous profitons souvent de la proximité du centre-ville pour aller faire les magasins. Je lui demande de me montrer ce qu'elle aime, je lui montre ce que j'aime moi, je me fais une idée plus précise de ses goûts. Nous partageons parfois un moment de complicité féminine, comme cette fois où je cherchais un rouge à lèvres assorti à mon vernis à ongles (le truc superficiel par excellence qui m'arrive une fois par décennie!), et que c'est elle qui a trouvé pile la bonne couleur. Elle était fière.

Avec miss Bonbon, c'est différent. Près du cours de théâtre il n'y a rien d'autre que la plage et des cafés. Alors nous allons au café. Elle sirote son chocolat brûlant en regardant les photos de mon téléphone, pendant que j'admire l'océan. Je la questionne, fais en sorte qu'elle me raconte les petites anecdotes de sa vie d'écolière dont je suis si friande.

Est-ce qu'elles apprécient ces moments? Je n'en suis pas sûre. Si miss Choco semble apprécier le calme inhérent à l'absence momentanée de son tourbillon de cadette, ce n'est pas le cas de miss Bonbon qui passe souvent l'heure à râler qu'elle s'ennuie, et qu'elle déteste aller au café.

Qu'importe. Je les aime ces moments, ils sont précieux, je le sais, et je le leur dis. Dans notre quotidien, il est vraiment rare que mes filles ne soient pas l'une sans l'autre. Or, je suis persuadée qu'elles ont besoin de ces tête-à-tête pour se construire, et pour construire leur relation fille-mère, la leur, l'unique, et pas seulement un copier-coller de celle de leur soeur. J'ai moi-même partagé énormément de moments de complicité seule avec ma mère, mais aussi plus tard, à l'adolescence, avec mon père, et je suis sûre que cela a beaucoup joué dans la force de notre relation duelle.

Quant à moi, vous le savez, qu'elles soient ensemble ou seules, j'adore observer, jour après jour, la construction de ces petits êtres humains miniatures (j'en ai déjà parlé ici). 

Je me régale de voir leur identité s'affiner, d'assister à l'éclosion de ces petites bonnes femmes, qui se ressemblent  et s'opposent tant à la fois, expérience sans cesse renouvelée et probablement la plus passionnante qu'il m'ait été donné de vivre: celle de la maternité.

 

Lire la suite