Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

Tous azimuts # 22

12 Mars 2018, 21:44pm

Publié par Zazimutine

Tous azimuts # 22

Je me préparais à passer une nouvelle semaine sans publier, et puis je me suis dit que quand même, ce n'était pas bien sérieux. Alors pêle-mêle, quelques nouvelles:

  • Nous revenons des sports d'hiver comme on dit dans la bonne société, et ma foi, si ce séjour a réussi à me faire oublier presque complètement mes problèmes de boulot (je suis partie en vacances remontée comme une pendule!), nous en avons ramené également un virus genre grippe qui a fait disparaitre totalement le bénéfice de l'air pur des montagnes.  Nous sommes trois sur quatre à l'avoir chopé (seule miss Bonbon est épargnée, et c'est heureux car elle part en classe découverte demain!) et la maison résonne de nos quintes de toux en choeur (la maison aux camélias!) A part ça, les Pyrénées, rien à dire, c'est beau. Pour une lyonnaise comme moi qui doutait qu'ils pussent égaler mon cher massif alpin, j'ai été soufflée!

 

  • Coté  miss Bonbon justement, parlons-en. Elle a fêté ses 8 ans il y a quelques jours, et je suis assez contente d'avoir réussi à lui faire arrêter le pouce. Tout est parti d'un mensonge il faut bien l'avouer: je lui ai fait croire avoir oublié son doudou chez ses grands-parents, moyennant quoi, pas de doudou, pas de pouce. Après 1 semaine, je lui ai rendu mais elle a accepté de l'avoir sur sa table de nuit sans y toucher. Ouf! Ses dents sont déjà bien abimées, je suis heureuse qu'on ait enfin franchi cette étape (ça fait 2 ans qu'on s'acharne tout de même!). Et j'espère que la classe découverte ne va pas tout remettre en question (je la laisse partir avec son doudou...).

 

  • Parlons film. Nous avons eu la chance de pouvoir aller une fois au cinéma voir un film d'adultes (à ne pas confondre avec les "film pour adultes" d'un genre différents ^_^) et notre choix s'est porté sur L'apparition de Xavier Giannoli. Bien que non croyante et athée, j'ai été complètement transportée par l'histoire de cette jeune fille qui prétend avoir été visitée par la Vierge. Vincent Lindon, qui interprète un journaliste en charge d'enquêter sur cette "apparition" y est magistral, tout comme la jeune actrice principale. J'avoue avoir été un peu lassée d'entendre pléthore de chants religieux arrivée à la moitié du film, mais c'est justement le moment que choisit le réalisateur pour pimenter son film d'un peu de suspense. L'impression qui s'en dégage est celle d'une belle histoire de sacrifice, un chemin de croix moderne et touchant. A voir si vous êtes amateur de films contemplatifs et subtils.

 

  • Côté bouquin, je me régale en ce moment à lire la BD Culottées de Pénélope Bagieu. Cela faisait des mois que j'espérais me les faire offrir (il y a 2 tomes) et c'est finalement après l'avoir vu sur le profil Instagram de la blogueuse Maristochat, que j'ai fini par m'offrir moi-même le premier tome. Pour rappel, cette BD présente différents profils de femmes qui ont marqué l'histoire, tant par leur parcours que par leur personnalité: atypiques, résistantes, rebelles, des femmes fortes quoi ont souvent donné l'exemple à leur soeurs et leurs filles, parfois au prix de leur vie. Superbe et réconfortant.
Tous azimuts # 22

 

  • Côté séries, j'ai dévoré avant les vacances River, série britannique en 6 épisodes. Ca vaut largement, à mon goût, Broadchurch et Happy Valley (les anglais seraient-ils des génies des séries?). "River" raconte l'histoire d'un inspecteur de police (River, c'est son nom), venant de perdre sa partenaire flic, avec laquelle il entretenait des rapports ambigus semble-t-il (amitié? amour?). River mène l'enquête pour trouver le tueur de sa partenaire, mais le flic est tourmenté par des hallucinations qui l'assaillent depuis l'enfance, l'aidant bien souvent à résoudre nombre de mystères. Je ne vous en dis pas plus. River est l'anti-héros par excellence (vieux, sombre, pas marrant), et ça fait du bien. Et pourtant, c'est une magnifique histoire d'amour qui se dessine au fil de ces six épisodes, c'est subtil, c'est tendre, c'est profond. C'est anglais. J'adore. La série est disponible sur Netflix et peut-être encore en replay sur Arte.

 

  • Pour finir, parlons rides. C'est que je vais bientôt fêter la moitié de ma décennie les amis, et si 40 ans fut toute une histoire à accepter, laissez-moi vous dire que ça ne va pas en s'arrangeant. Alors que je suis plutôt épargnée par la patte d'oie, une ride fort disgracieuse s'est invitée depuis quelques temps sur le côté droit de mon menton, qui me donne l'air patibulaire (mais presque, ah ah!). Quelles solutions s'offrent à moi: opérer, injecter? Je me suis promis de ne pas toucher à ces trucs-là. Garder la bouche ouverte? Pourquoi pas, mais la ride disparait seulement si j'ouvre vraiment grand et je ne vais pas tarder à avoir l'air demeurée. Sourire tout le temps? Au risque de creuser ma patte d'oie? Non merci! Accepter? Ah oui, peut-être... vaste programme...

Sur ce, je vous épargne une photo de ma ride et vous souhaite une belle semaine!

Lire la suite