> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } 5 idées pour donner (peut-être) aux enfants le goût de lire - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

5 idées pour donner (peut-être) aux enfants le goût de lire

11 Mai 2017, 12:40pm

Publié par Zazimutine

5 idées pour donner (peut-être) aux enfants le goût de lire

 

On nous demande souvent, à Papa Ours et moi, quels sont nos trucs pour avoir deux filles aussi férues de livres. (En fait, non, ça n'arrive jamais mais il me fallait une introduction pour cet article!).

Miss Choco est passionnée par les bouquins. Ca a commencé à la fin du CP. La lecture et elle se sont rencontrées dans un moment particulièrement angoissant: celui de notre déménagement. L'instauration d'un rituel de lecture au lit, le soir avant de dormir, a été le seul truc vraiment efficace pour apaiser ses angoisses d'endormissement (et pourtant, on avait tout essayé: psychologue, discussion bienveillante, discussion énervée, incantations,  poudre de perlimpinpin -the famous-!, bracelet en crinière de licorne, badigeon d'excréments de bison , vraiment tout). La lecture nous a sauvés (nos soirées).

Miss Bonbon, nouvelle lectrice depuis cette année, a pris le même chemin, en grande partie par imitation je pense.

 

"Mais ça sert à quoi d'avoir un enfant lecteur?"

A rien, certes. Néanmoins, la lecture, comme tout ce qui élève l'esprit, constitue surement un de ces nombreux remparts contre l'ignorance et l'attrait pour l'obscurité (coucou le 7 mai 2017!). Il y en a bien d'autres, heureusement (et si mes filles lisent beaucoup, je vous rassure: elles chantent comme des casseroles et ne font pas de sport, notamment). Cependant, lire offre, pour un enfant (et par effet rebond pour ses parents), un certain nombre d'avantages, parmi lesquels je citerais:

- un remède à l'ennui inépuisable, et sans option bruyante ou "je déménage ma chambre pour construire une cabane dans la salle de bains",

- une façon de trouver un certain réconfort et d'apaiser ses tourments (marche aussi chez les adultes!),

- une bonne maitrise du français: orthographe, mais aussi conjugaisons et vocabulaire (en dehors de tout trouble de l'apprentissage de type dyslexie bien sûr!); miss Choco cartonne dans cette matière, c'est un réel souci en moins côté devoirs!

Enfin, si vous êtes, comme moi, passionné de lecture, vous serez sans doute heureux de partager cela avec vos enfants.

 

"Moi j'ai tout essayé, rien n'a marché!"

Oui, je vais bien entendu enfoncer des portes ouvertes dans cet article. Et ce qui marche chez nous ne va pas forcément marcher chez vous, puisque nous avons affaire à une entité éminemment compliquée: la variabilité inter-individuelle, (qui est aussi à mon sens la richesse de notre société mais c'est une autre histoire).

 

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos bouquins. Voici les 5 règles auxquelles nous n'avons pas dérogé depuis la naissance de miss Choco il y a 9 ans:

1) L'histoire du soir

Ca, c'est un point évident que vous pratiquez sans doute tous et toutes. Pour autant que je me souvienne, nous avons instauré l'histoire du soir, très tôt, peut-être dès que nos filles ont pu tenir assise et tourner des pages.

Regarder des images, toucher l'objet, écouter les mots, autant de façons sans doute bien initiatrices à faire naitre le goût des petites et grandes histoires.

Jusqu'à cette année encore, nous continuions à lire à voix haute, bien que nos deux filles sachent désormais lire. Depuis quelques semaines, nous avons autorisé le rituel de lecture au lit également pour miss Bonbon, un bon moyen de s'approprier la lecture. Nous gardons quelques moments de lecture à voix haute, pour certains livres que j'ai envie de partager, comme récemment Harry Potter, mais ça devient plus rare. Cependant, c'est le genre de choses qu'il faut à mon avis poursuivre chez les enfants non ou peu lecteurs.

2) "Offrir" de la lecture

Encore une évidence mais plus l'enfant aura de matière à nourrir son envie de lecture, plus il aura envie d'y aller. Chez nous, il y a toujours eu des livres au milieu des cadeaux de Noël et d'anniversaire. Tous les livres sont bons à lire, il n'y a pas de mauvaises et de bonnes lectures: BD, mangas, magazines, petits romans, peu importe, du moment que l'enfant a accès aux mots.

Un écueil dans l'offre de lectures: le prix! Les livres coûtent chers, et lorsque les enfants dévorent, ça devient un sacré budget; quelques moyens de contourner le côté pécunier:

- aller à la bibliothèque de quartier; tous les enfants adorent ça et c'est généralement gratuit pour peu qu'on habite la commune. Miss Bonbon est tellement fascinée par cet endroit qu'elle veut devenir "dame de bibliothèque".

- acheter des livres d'occasion; sur internet ou en vide-grenier, il y a  de quoi se faire plaisir pour un prix tout à fait dérisoire.

- dans les écoles, il y a souvent un petit programme d'abonnement pour recevoir un livre par mois directement à l'école, à un prix plutôt intéressant (chez nous l'Ecole des loisirs propose cette formule)

- et puis pourquoi ne pas créer une bibliothèque sur votre lieu de travail s'il y a suffisamment de salariés? C'est une idée qui circule actuellement au boulot de papa Ours, et que je trouve assez formidable!

3) L'abonnement à un magazine

Au plaisir de lire, s'associe celui de l'attente, et de recevoir dans sa boite aux lettres un pli à son nom. Là encore, il existe des réductions en passant par le biais de l'école. Mes filles sont abonnées cette année à Mes premiers j'aime lire (les jaunes) pour la cadette, J'aime lire (les rouges) pour l'ainée, et je peux vous assurer qu'elles guettent chaque mois l'arrivée de leur magazine avec impatience.

Pour l'an prochain, miss Choco poursuite avec les J'aime lire rouges, tandis que miss Bonbon a choisi Youpie, qui tourne plus autour du documentaire animalier. comme ça elles pourront échanger.

4) Limiter les sources de distraction

Je me suis rendue compte de ce point somme toute important il y a peu. Chez nous, pas de télé, pas de jeux vidéo, pas de tablettes. Pourtant non, nous n'habitons pas dans un terrier, nos filles regardent des DVD et vont au cinéma. Mais comme nous, parents, vivions sans télé et sans jeux vidéo, nous n'avons pas ressenti le besoin de changer nos habitudes à leur arrivée (enfin presque, mais ce sera l'objet d'un autre article). L'absence de tels médias s'est faite naturellement. Il est indéniable qu'en l'absence d'autres sources de distraction, miss Choco, initiatrice en la matière, a eu plus facilement la tentation de se plonger dans les livres pour combler l'ennui...

5) Partager ses lectures

Je me suis permise de suggérer quelques livres que j'avais particulièrement adoré dans mon enfance à ma fille ainée. Et ça a marché, le premier roman qu'elle a lu était "Charlie et la chocolaterie"; elle a ensuite dévoré tous les "Petit Nicolas". Pas mal de vieux titres marchent encore auprès des enfants.

Edit: Un dernier point, suggéré par bibliblogueuse en commentaires, et que j'avais initialement mis dans mon article: l'enfant agissant beaucoup par imitation, nul doute que vous voir lire va aiguiser sa curiosité!!

 

Voilà, rien de révolutionnaire ni de miraculeux, comme je vous l'avais dit. J'espère que ça pourra malgré tout vous aider.

La prochaine fois, je vous ferai une petite sélection de livres qui ont particulièrement bien marché chez nous.

Bonnes lectures!

Commenter cet article

Maman-Tout-Terrain 16/05/2017 04:25

Merci pour ton billet et tes trucs de lecteurs! Merci aussi pour tous les commentaires que tu as induits, avec plein d'idees de lectures pour mes petits gars!!!... Du coup, j'ai mis "Charlie et la chocolaterie" sur la liste des achats prevus pour Noel... Mais a quel age ta fille l'a t elle lu?
Une belle journee :)

Zazimutine 16/05/2017 11:03

Avec plaisir! Elle l'a lu à 7 ans je crois, en cours de CP ;)
Belle journée à toi aussi :)

Lilicerise 15/05/2017 16:09

Hello !!
Super sujet !!!
Je lis énormément, j'ai toujours un bouquin avec moi, j'ai toujours lu énormément d'histoires aux enfants !
Le grand de 10 ans, adore ça ! Il lit tout et n'importe quoi, il lit tout ce qui lui passe entre les mains !
La seconde de 8 ans est dysléxique , là, pas pareil ! Elle n'aime pas lire ! Elle sait lire mais a très peu confiance en elle et surtout, cela lui demande un effort considérable donc, elle se fatigue vite ...
Cependant, de plus en plus, je la trouve en train de lire ses albums de bébé et c'est déjà une grande victoire !
Pour ne pas la couper de son amour des livres, et bien, c'est moi qui lis, encore et encore ! Depuis décembre, nous sommes dans les Harry Potter, on finit le tome 4 là.Je crois que c'est le meilleur moyen que j'ai jamais trouvé pour les envoyer au lit à l'heure d'ailleurs ! Ils râlent même parce que je ne les couche pas assez tôt !!
Et puis, pour mon grand, il y a l'abonnement à Mon quotidien, qu'il adore vraiment et qu'il lit à sa sœur (où qu'elle déchiffre seule quand elle est motivée) et pour elle, pour lui donner l'envie de lire par elle même, sans aucune contrainte, je lui prends Wapiti ! Un magazine sur les animaux et là, c'est carton plein. Elle lit un peu seule, un peu avec moi, son frère, son père, les range, les reprend. Bref, tout bon pour elle !!
Bises et à bientôt !!

Zazimutine 16/05/2017 11:16

Oui c'est bien pour ça que j'ai précisé "en l'absence de dyslexie" dans mon article. Les dyslexiques, que je connais bien de par mon travail, ont de telles difficultés qu'en effet, il n'y a plus aucun plaisir à lire. Et comme tu as raison de continuer la lecture à voix haute, et à l'inciter à lire ce qu'elle aime et qui lui est aisé, car après tout qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse (des mots)! ;)
Bisous

Emeline de "petit enfant deviendra grand" 15/05/2017 09:22

Merci pour ton article! Chez nous aussi, la lecture, ce n'est que du bonheur! Ma fille n'a pas encore l'âge mais elle aimerait beaucoup savoir lire :-)! Il faut dire qu'on lui a toujours lu beaucoup d'histoires et que ce sont de super moments! En effet, il y a pleinnnnnn de choses à faire pour que notre enfant attrape le virus de la lecture, je suis bien d'accord! Pour les avantages (je trouve qu'il y en a plein plein plein), je dirais aussi que ça permet de s'évader donc de développer son imagination!

Zazimutine 15/05/2017 10:15

Si ta fille est demandeuse, je ne sais pas quel âge elle a, mais il y a pas mal de petits bouquins pour commencer à déchiffrer ;)
En effet, la lecture je n'y vois personnellement que des avantages mais pour d'autres ce pourra etre le sport, le cinéma, que sais-je, chacun son truc ;)

MamanSurLeFil 13/05/2017 09:02

Ici aussi, à part le papa, nous sommes tous férus de livres... Il y en a une quantité astronomique chez moi ! L'école des loisirs, les magazines sont un super biais. J'ai découvert aussi récemment le site "Lire c'est partir" qui propose des livres à 0.80 € pièce pour rendre accessible la lecture à tous.
Bon, par contre, passer le cap de "je me fais lire une histoire" à "je lis une histoire seule", c'est encore compliqué pour notre 6 ans qui lis depuis plusieurs mois ! Alors, je ne force pas la main et on alterne !

Merci pour ce joli résumé !

Virginie

Zazimutine 15/05/2017 09:42

Merci à toi, j'irai voir le site que tu proposes!
C'est sûr qu'il vaut mieux ne rien forcer, meilleur moyen de bloquer le processus, patiente, ça viendra ;)

bibliblogueuse 13/05/2017 04:19

Article très intéressant ! Je rajouterais un point qui incite les enfants à lire : lire pour soi devant ses enfants. Les enfants se demandent bien ce qu'il y a dans nos livres pour que nous passions 1/2 heure plongés dans notre histoire, et par mimétisme aussi ils sont alors désireux de lire aussi. Et tu as raison, plein de "vieux" livres de notre enfance peuvent encore les passionner !

Zazimutine 15/05/2017 09:41

Tu as tout à fait raison, j'avais d'ailleurs initialement mis ce point dans le top 5 mais je l'ai finalement remplacé par "limiter les sources de distraction"; ceci dit, oui, il a son importance et je vais faire un "edit", merci :)