> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Pour changer des Disniaiseries - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Pour changer des Disniaiseries

9 Septembre 2013, 12:44pm

Publié par Zazimutine

Pour changer des Disniaiseries

 

Maman de 2 petites filles, ça veut dire bouffer de la princesse à toutes les sauces! Mon ainée n’était pas très fan à la base (ou du moins je l'en avais protégée), mais elle a été contaminée par son entrée à l'école bien évidemment... et a aussitôt contaminé sa petite soeur qui semble génétiquement plus encline à devenir accro. Bref, après avoir cédé de multiples fois à l'achat de DVD, d'albums de coloriage et de brosses à dents racontant les histoires de Cendrillon, Blanche-Neige, la Belle au bois dormant et autres Petite Sirène, je m'efforce aussi de les ouvrir à une autre culture.

Certes, je ne boude pas toujours mon plaisir de regarder un bon Disney, surtout les derniers en date qui ont introduit une bonne dose d'humour dans leur scénarios, même si je n'aime pas toujours le graphisme (vous avez remarqué que Raiponce a un léger strabisme??). Et j'avoue que j'aime beaucoup de façon générale les films labellisés Pixar mais peu de princesses là-dedans. En revanche, quand je vois Blanche-Neige faire le ménage chez les 7 nains avec un enthousiasme suspect d'une prise massive d'amphétamines, j'avoue, ça m'agace!

Quelques exemples de films qui changent:

  • La semaine dernière je les ai emmenées au cinéma voir un petit bijou: mon voisin Totoro de Miyazaki. Le même Miyazaki que "Princesse Mononoké", "le voyage de Chihiro", destinés à un public plus adulte. Et sincèrement, je vous le recommande. C'est d'une poésie folle, un régal pour les yeux, la musique de Joe Hisaichi est transcendante, bref, nous avons adoré! A tel point que miss Choco a pleuré à chaudes larmes lorsque le film s'est terminé, elle voulait que ça dure encore parce que "c'était trop chouette!".

 

  • On est également assez fan ici des Kirikou pour la poésie, la naïveté peut-être, mais aussi la philosophie sous-jacente plein de sagesse des conversations entre Kirikou et sa maman.

 

  • Nous avons aussi la chance d'avoir plusieurs cinémas d'art et d'essai qui programment régulièrement des films d'animation destinés aux plus petits, nous y avons vu récemment l'Ogre de la Taiga; plusieurs petits courts-métrages, un peu inégaux mais très sympathiques.

Et dans tout cela, point de princesses ni de princes charmants...

Commenter cet article

lenenor 18/09/2013 10:20

Dans ma region faut croire que la culture enfant n'est pas leur fort....pas de totoro ici snif!

Joy 13/09/2013 21:56

Aujourd'hui 13 septembre 2013, je fête mes 10 ans de mariage...
Comme quoi une fille aussi pénible que moi peut quand même rencontrer le prince charmant !!!
Et d'ailleurs, dans Kirikou, il existe le prince charmant !
Au fait, il y a 10 ans, vous nous chantiez "Kirikou n'est pas grand..."
Un lien de cause a effet peut-être ???

Zazimutine 14/09/2013 15:28

Oui je crois que le terme de "prince charmant" est assez subjectif en fait! Je me demande moi aussi par quel miracle, après 13 ans, un mec classe comme qui-tu-sais continue à me trouver à son goût (surtout qu'avec l'âge, je suis de plus en plus emmerdante!).