Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Touzazimutin

a la une

Il était une fois 4 ans

27 Février 2014, 21:48pm

Publié par Zazimutine

Il était une fois 4 ans

 

Il était une fois une petite fille, mi-ange, mi-démon.

Un angelot, exactement tels que sont représentés les chérubins, avec ses joues rondes, ses boucles dans le cou, son sourire à fossettes.

Un démon, quand elle mène son monde à corps et surtout à cris, à coups de "je veux!"-"je veux pas!".

Une petite fille explosive, tant dans ses colères que dans son espièglerie, ses joies, son rire tonitruant.

Une boule d'émotions, qui sait autant vous rendre fou de colère, que dingue de tendresse à son égard.

Petite bonne femme dans un corps de bébé, qui aime à la folie le rose et tout ce qui brille, les robes et les manières de grande dame.

Petite chipie et sa bande de copines de petite section, jouant à ramasser des noisettes pour l'écureuil imaginaire caché dans le tronc de l'arbre de la cour de récréation.

Petite princesse déclamant, index tendu vers le ciel, tête penchée sur le côté, prenant une grande inspiration: "Maman, tu sais, la belle au bois dormant, c'est la çef (chef) des princesses!" avec ce zézaiement qu'il ne me tarde pas d'entendre disparaitre, tant il me fait fondre.

Je ne veux garder que le meilleur, le dessin de sa joue rebondie, son regard si sincère quand elle plante ses yeux dans les miens, ses caresses toujours inattendues, ses bras qui serrent fort avant de s'endormir.

Il était une fois, une petite fille, qui, en ce 27 février, a fêté ses 4 ans...

Joyeux anniversaire, ma toute petite!

Lire la suite

Le RDV chez l'orthodontiste

17 Février 2014, 08:28am

Publié par Zazimutine

Il y a quelques temps déjà, RDV fut pris pour miss Choco chez une orthodontiste.

En effet, au cours de la visite médicale de Grande Section, l'infirmière scolaire avait décelé un problème de vue, ce qui nous avait conduit tout droit (façon de parler vu les délais de rdv) chez mon ophtalmo. Ce qui nous avait conduit, selon une logique qui m'échappa alors (et pourtant j'ai fait des études longues) chez l'orthodontiste sus-nommée. Oui, miss C avait un petit problème de vue mais pas que. Miss C a aussi une obstruction nasale chronique. Miss C a aussi les dents du haut qui avancent. Miss C suce ses doigts depuis 6 ans. Mélangez le tout et vous obtenez un rdv chez l'orthodontiste.

Cette orthodontiste là semblait réputée pour prendre en charge des enfants même très petits. Chose qui m'inquiétait un peu je dois l'avouer, car je suis d'un naturel méfiant, surtout envers les soignants possédant le pouvoir de me délester d'une substantielle somme d'argent non remboursée par la Sécurité Sociale.

Mercredi matin nous nous rendîmes donc, Miss C et moi, dans un luxueux cabinet du centre-ville afin de rencontrer ce Dr que nous appellerons si vous le voulez bien le Dr Ratelier. J'étais dans mes petits chaussons et vaguement inquiète. La visite du site internet du cabinet n'avait guère amoindrie ma méfiance: on y voyait le Dr Ratelier, grosses lunettes sévères, toutes dents dehors, nous vanter les mérites de son propre appareil dentaire invisible...

Nous arrivâmes donc dans un très joli cabinet où je dus remplir un questionnaire de 3 pages sur les antécédents médicaux de ma fille remontant sur 5 générations, météo le jour de la conception comprise (j'exagère peut-être un peu...). Quand soudain ELLE arriva. Je m'attendais à une vieille rombière coincée, et voilà que surgit devant moi une personne au sourire si rassurant, à la voix si douce et au regard si clair, que j'en restais quelques secondes la mandibule pendante.

Nous suivîmes le Dr Ratelier dans son cabinet. Et là, je découvris, pour la première fois de ma vie, l'impensable: un fauteuil de dentiste à paillettes!! Tandis que le Dr Ratelier posait de sa voix sucrée tout un tas de questions à ma fille qui, à mon grand étonnement, lui répondait sans crainte, j'observais le cabinet à la dérobée. Sur le mur en face de moi, un lé de papier peint argenté, sur le sol, un bout de lino argenté, sur le pantalon du Dr... ah oui même son pantalon était pailleté. Tout dans ce cabinet n'était que brillance et volupté. Tandis que de petits cœurs roses commençaient à flotter doucement devant mes yeux, je me demandais dans un sursaut de paranoïa si tout cela n'était pas une façon d'hypnotiser le client féminin pour mieux voler son compte en banque... Mais le Dr Ratelier ne tarda pas à m'expliquer qu'elle ne pouvait rien faire tant que ma fille continuerait à sucer son pouce. Elle comprit cependant d'instinct (ou d'expérience) que ce ne serait pas chose facile pour miss Choco. Elle me recommanda alors à tout un tas de spécialistes de son réseau:

-une ostéopathe

-un homéopathe

-un orthophoniste psychologue

Je pouvais entendre les rouages de ma pauvre cervelle grincer tandis que j'essayais de comprendre son raisonnement: miss C manque de confiance en elle. Donc elle suce son pouce. Donc ses dents avancent. Donc son nez est bouché. Ce qui modifie sa vision. CQFD.

Oui, euh... je n'ai pas très bien compris la relation entre la vision et tout le bordel avant mais j'ai bien l'intention de reposer la question à l'ophtalmo quand je la reverrai.

Après quelques photos des dents de ma fille, nous nous retrouvâmes au secrétariat où l'on nous remit pas moins de 4 lettres de recommandation pour les spécialistes mentionnés plus haut.

Tout cela pour 23 euros.

Et un RDV pour moi. Parce que j'ai eu la fâcheuse idée de demander si ça valait le coup de demander un avis me concernant... rapport à mes dents qui se chevauchent... L'othodontiste m'a diagnostiqué un encombrement de je sais pas quoi qui pourrait être responsable de mes cervicalgies chroniques... Mon cerveau étant encore embrumé par les vapeurs de paillettes, j'ai pris RDV pour le mois d'avril.

Sont très forts ces orthodontistes!!

Le RDV chez l'orthodontiste

Lire la suite

Actualités des miss # jan 2014

13 Février 2014, 07:35am

Publié par Zazimutine

Quelques nouvelles des filles, avec un peu de retard et toujours sur une chouette idée de Marjoliemaman

 

Miss Choco:

- vient de fêter ses 6 ans; pour l'occasion, a perdu sa première dent de lait; observe minute par minute la poussée de sa dent définitive. Et là il y a un truc dans l'appellation "dent définitive" qui me fiche un coup soudain!

- connait un moment de flottement à la danse; qui s'est manifesté d'abord par un refus d'y aller, puis actuellement par un refus de faire les mouvements qu'elle juge trop difficile... Ou comment se mettre la prof de danse à dos en 2 leçons...

- a un petit souci de relation à l'autre sur le mode fusionnel, et de manque de confiance en soi; ce qui n'est pas sans incidents en classe. Et qui nécessitera une prise de contact avec un ou une psychologue.

- veut que je l’appelle "petit trou" parce qu'elle trouve ça mignon. Rapport à son obsession dentaire du moment. M'appelle "dentelle" parce qu'elle trouve ça mignon... bien, au moins le psy ne la verra pas pour rien.

-me dit tous les soirs "bonne nuit maman adorable belle comme un arc-en-ciel et une baleine" (no coment!)

- a hâte de savoir lire; essaie de déchiffrer mais c'est difficile!

- adieu la carrière de trapéziste, elle veut maintenant devenir maitresse (moi aussi à son âge...)

 

Miss Bonbon

- a un caractère de plus en plus affirmé...oh mon Dieu, est-ce possible?

- a la ferme intention d'inviter 4 copines à la maison pour son anniversaire (4 ans); a déjà préparé des dessins à leur offrir. N'arrête pas de me répéter: "il me manque trop mon anniversaire!", traduction: il me tarde!

- me réclame désormais chaque matin de mettre une jupe ou une robe; en revanche, n'aime pas les garçons. Dans sa classe "ils sont pas beaux!", pas comme le prince et le roi dans les films de Disney... Ceci dit, est tombé en arrêt l'autre jour devant une photo de l'équipe du Stade Toulousain, je l'ai entendue dire à voix basse "Oooooh, tous ces garçons!"

- ne veut plus faire la sieste; bigre elle en a pourtant bien besoin, eu égard au volume sonore de ses cris en fin de journée lorsqu'elle la saute!!

- est dans sa période pipi caca prout; ce qui en fait une convive tout à fait agréable à table!

- a une passion pour ses cahiers de travail et de chansons; attend avec impatience les prochaines vacances pour les ramener à la maison et les feuilleter 12 fois par jour comme aux vacances de Noël.

- me parle sans arrêt de son dernier jour d'école, "le dernier jour d'école de toute ma vie". Ce jour là je devrai lui donner tous mes Petit Nicolas (???)...

- parle comme une ado, avec elle, tout est "trop nul!"; ça promet...

Actualités des miss # jan 2014

Lire la suite

Just pacsed!

5 Février 2014, 14:44pm

Publié par Zazimutine

Just pacsed!

 

Aujourd'hui, Papa Ours et moi, avons vécu la matinée la plus follement romantique de notre vie: nous nous sommes pacsés.

Si vous vous demandez comment se passe un Pacs, voici mon récit.

Tout a commencé en octobre dernier. Nous nous sommes rendus compte, au fil de plusieurs conversations, que tous nos amis non mariés étaient au moins pacsés. Cela semblait plus "raisonnable", plus "sécurisant", surtout avec des enfants. Papa Ours et moi nous disions bien qu'un jour, nous finirions par nous marier, mais en tant que champions de la procrastination, voilà... 14 ans que nous y réfléchissons. En octobre, j'ai été prise soudain d'un sentiment d'urgence à régulariser enfin notre situation, en particulier sur le plan juridique. Je nous connais, ça aurait pu encore trainer 14 ans.

En pratique, voici comment ça s'est passé. Le 15 octobre, j'ai cherché des informations sur le net. Dans ma ville, il faut prendre rdv auprès du tribunal d'instance, un agenda avec les créneaux disponibles est en ligne. J'ai donc pris rendez-vous pour le 5 février 2014. Un mercredi matin, afin que nos filles soient à l'école et nous laissent savourer ce moment furieusement glamour.

Après un mail de confirmation:

"Tribunal d'Instance de Trucmuche - Service PACS

Bonjour Zazimutine,

Vous avez rdv pour un Pacs

avec Papa Ours

le 5 février 2014 à 9h45"

déjà précurseur de l'intensité poétique de l'évènement à venir, il ne reste plus qu'à attendre. Longtemps. Presque 4 mois pour ce qui nous concerne. Et puis un jour, "ting", vous vous réveillez de votre léthargie, la date se rapproche, "plus qu'un mois avant le Pacs, plus que 10 jours, plus que.... tiens c'est après-demain.... Après-demain!!! Nom d'une pipe, peut-être faut-il fournir quelques documents?"

Lundi 3 février donc, me voilà consternée devant mon ordinateur en découvrant que l'établissement d'un Pacs nécessite ... un extrait d'acte de naissance! Papier que l'on ne peut obtenir imédiatement qu'en se rendant directement à la mairie. Qu'à cela ne tienne, mon futur Pacsé a justement pris son après-midi, il va obtenir son sésame très rapidement. Sauf que moi, je suis née à Lyon. J'habite à environ 558km de Lyon.

Tout en réfléchissant à la probabilité d'un magnifique acte manqué dans cette affaire, je tente le tout pour le tout en téléphonant à MamanChérie. Ma mère, qui habite à Lyon. Du moins pour encore 2 semaines. Ma mère, qui peut m'obtenir un extrait d'acte de naissance sur présentation de son livret de famille. Ma mère, qui est en plein déménagement pour la Bretagne, et donc en plein "cartonnage". Catastrophe, le livret de famille est soigneusement rangé dans un carton hermétiquement fermé... oui mais lequel? Par chance, ma mère, collectionneuse à ses heures, détient un 2ème livret de famille (NB: savez-vous qu'un collectionneur de moulins à poivre s'appelle un molipipérophile? fascinant non?), et m'obtient donc dans l'heure le fameux papier, qu'elle me poste aussitôt. Il ne restait plus qu'à croiser les doigts pour que je reçoive la lettre le lendemain, mardi. Car nous avions rdv ce mercredi à 9h45. Soit, avant le passage du facteur. Mais les dieux du Pacs étaient visiblement de notre côté. Mardi soir, je trouvai donc dans ma boite aux lettres le précieux pli en provenance de Lyon.

Revenons au côté pratique, une fois l'extrait d'acte de naissance obtenu, il ne reste plus qu'à fournir:

-une pièce d'identité + photocopie

- une attestation sur l"honneur certifiant l'absence de lien de non parenté ou d'alliance entre les partenaires (téléchargeable)

- une attestation sur l'honneur indiquant l'adresse de la résidence commune (téléchargeable)

-une convention de Pacs.

Encore un petit moment prise de tête hier soir au sujet de cette convention (toujours dans l'an-ti-ci-pa-tion!), car il existe un modèle simplifié qui ne dit en gros rien d'autre que le fait que vos avez passé un Pacs, et des modèles plus élaborés qui parlent notamment du partage des hiens. Pour notre part, nous avons opté pour un modèle avec indivision des biens, équivalent du mariage sous le régime de la communauté des biens, eh oui, nous sommes de grands idéalistes!

Enfin le jour J arriva.

Papa Ours et moi, ce matin, nous étions un peu excités, un peu comme des gamins qui s'apprêtent à faire un truc d'adultes pour la première fois. Nous avons déposé nos filles à l'école et nous sommes rendus au tribunal d'instance, magnifique bâtiment grisâtre digne des locaux de la Stasi. Le genre d'endroit qui facilite l'idée qu'on va vivre un moment passionné.

Sur le trajet, un écureuil suicidaire a tenté de se jeter sous nos roues. Oui, un écureuil, en pleine ville! Papa Ours l'a soigneusement évité. Ecraser un écureuil en allant se pacser m'aurait fortement déplu. Mais je suis un peu superstitieuse.

Arrivés avec une bonne demi-heure d'avance au tribunal, vous avons vainement cherché un café. Nous avons essuyé une pluie de grêle. Puis la pluie tout court. Nous avons hésité à nous prendre en photo sur un pont pour faire romantique mais le pont était moche. Finalement nous nous sommes présentés au tribunal en avance. Du coup, la greffière nous a pris tout de suite. Sans nous regarder elle nous a demandé les papiers demandés. Son téléphone a sonné, elle s'est engueulée avec une dame visiblement mécontente "si vous n'êtes pas contente Madame, plaignez-vous auprès du greffier en chef, moi je ne suis qu'une subordonnée!".

Après qu'elle ait raccroché, je lui ai fait un grand sourire pour l'encourager. Elle a tapé des trucs sur son ordinateur, a imprimé des papiers et nous a demandé de vérifier s'il n'y avait pas d'erreur. Puis elle a dit "voilà, c'est fait" et nous a donné un dossier rose avec les papiers du Pacs dedans.

A 9h45, nous étions sortis. Nous nous sommes faits un petit bisou sur les marches du tribunal pour rigoler.

Puis nous avons pris le métro pour le centre-ville et avons pris un petit dej dans un café pour fêter ça. Nous avons ensuite vaguement cherché une petite bague pour moi pour marquer le coup. Mais rien ne me plaisait et puis j'avais mal au ventre. Nous sommes rentrés. Mon pacsé (mon macsé? mon mac? mon pac?) est aller chercher les filles à l'école, puis il est parti travailler, et la vie a repris son cours.

Et voilà comment je me suis pacsée... so romantic!!

PS1: le dessin, en illustration, est de miss Bonbon, il nous représente papa Ours et moi. Pour l'anecdote, elle a fait ce dessin lundi, je lui ai dit qu'elle m'avait dessinée une jolie robe, ce à quoi elle a répondu "oui, parce que comme t'es pas mariée t'as pas de jolie robe alors je t'en ai dessinée une" Mais comment pouvait-elle savoir, nous n'en avons parlé à personne??!!

PS2: merci encore à ma mère, cette héroïne!!!

Just pacsed!Just pacsed!

Lire la suite

6 ans

8 Janvier 2014, 08:29am

Publié par Zazimutine

6 ans depuis cette première nuit passée ensemble, sur le conseil des sages-femmes; elle, arrivant par je ne sais quel miracle à se retrouver sans cesse collée à moi; moi, terrorisée à l'idée de l'écraser dans mon sommeil, effrayée de la sentir déjà si dépendante de moi

6 ans que je m'interroge sur la couleur de ses yeux. D'abord, bleus? Gris? Puis, verts? Noisettes? Dorés? Mordorés?

6 ans que je l'observe sucer ses doigts: index et pouce, aux premiers signes de fatigue...

6 ans que je me sens vaguement inquiète à la sentir si sensible, si gentille, si du genre à se laisser marcher sur les pieds,

6 ans que je m'émerveille de la voir grandir, devenir quelqu'un, une personne avec ses propres goûts, son propre caractère,

6 ans que je la regarde se régaler de chocolat sous toutes ses formes (d'accord 5 ans et demi!)

6 ans que je m'étonne de son originalité, de sa curiosité, de sa créativité,

6 ans que j'ai été saisie par l'intensité du sentiment maternel. En fait non. 6 ans moins 1 jour. Le 9 janvier au matin, quand nos regards se sont vraiment croisés pour la première fois, et que des petits papillons se sont mis à virevolter dans mon ventre. Comme un coup de foudre.

6 ans que je n'en reviens toujours pas...

Joyeux anniversaire à ma grande chérie!

6 ans

Lire la suite

Joyeuse Nouvelle Année

6 Janvier 2014, 10:03am

Publié par Zazimutine

J'aime bien la formulation anglo-saxonne "happy new year" plutôt que notre bon vieux "bonne année" national, d'où cette traduction littérale...

Nous sommes au mois de janvier, et en janvier, nous prenons des résolutions. D'habitude, je n'en prends aucune. Ou plutôt, je les prends en septembre. La nouvelle année c'est souvent à ce moment-là qu'elle commence pour de vrai: démarrer un sport, une activité musicale ou autre, c'est en septembre qu'on y pense et qu'on passe à l'action.

Mais cette année tout de même, j'ai réfléchi à ce que je voulais pour 2014 et cela peut se résumer ainsi: "Améliore ce qui peut l'être, accepte ce qui ne peut être changé" (petit scarabée!). Sincèrement, si j'arrive à faire mienne cette phrase, j'aurai franchi un grand pas. Et grandi (non! pas vieilli!).

Dans cet esprit, mon envie numéro 1 pour cette année, c'est celle de me mettre aux travaux manuels, de toutes sortes: créer, donner forme, enjoliver. C'est pourquoi j'ai décidé de m'imposer un défi: chaque mois, je vais devoir choisir un projet, chaque fin de mois, je vais devoir me rendre des comptes. Ici, sur ce blog. Ainsi j'aurai un peu la pression.

Dans tout ce qu'il y aurait à faire, il y a, au choix:

-enjoliver notre appartement. Repeindre les toilettes, le hall d'entrée, le salon, la cuisine. Confectionner des étagères dans la salle de bains afin de virer (enfin) la table à langer qui occupe 30% de l'espace. Réparer tout ce qui a besoin de l'être: tringle à rideaux dans la chambre de miss Choco, étagères du cellier... Etc etc...

- me mettre enfin à la couture, depuis le temps que j'en parle et que je réunis du matériel; envie de confectionner dans un premier temps des habits de poupée, puis des vêtements ou déguisements pour mes filles, puis pourquoi pas des vêtements pour moi (mais pas cette année ça!)

- faire d'autres choses encore de mes 10 doigts, comme de la déco, cette lampe japonaise customisée repérée sur Marie Claire Idées, fleurir la maison, broder...

Pour le mois de janvier je choisis donc: repeindre les toilettes (je commence petit!).

Envie numéro 2: arrêter de pester contre notre immobilisme du week-end, et prévoir au moins une fois par mois une vraie sortie en famille en extérieur (genre avec du vrai sport dedans!).

Envie numéro 3: arrêter de ne jamais aller au bout de mes idées, j'en ai beaucoup, je n'en concrétise presque aucune.

Enfin, envie numéro 4: améliorer la lisibilité de ce blog. Ca je vous jure que j'y travaille mais je n'arrive à rien, j'ai beau fureter partout sur internet, je ne trouve pas de lignes de conduite claires pour changer la police, la déco etc... Ou alors quand je trouve, ça ne marche pas... mais je ne perds pas espoir! (à ce propos: Joy, tu vas sur mon blog de ton téléphone?)

 

Voilà pour les résolutions. Parlons un peu maintenant de ce que j'ai déjà fait.

Envie numéro 3: concrétiser mes idées.

Avant les vacances de Noël, ne sachant quoi offrir aux maitresses et Atsem de mes filles, je m'étais dit que nous confectionnerions ensemble des petits ballotins de choses à manger pour chacun (eh oui nous avons aussi UN Atsem). Et puis comme d'habitude, j'ai laissé trainer et je n'ai rien offert. Je me suis dit alors que je le ferai après les fêtes, pour la nouvelle année. Et puis comme d'habitude, j'ai laissé trainer etc... Mais hier (fin d'aprèm, en  organisatrice-née que je suis), je me suis décidée.

Nous avons donc fabriqué des cookies et des madeleines au chocolat. Je ne suis pas très satisfaite de mes madeleines mais peu importe. Miss Choco a fabriqué des étiquettes et mis le nom de chaque destinataire suivi de "Bonne Année 2014" (avec modèle). Dans chaque ballotin (de cellophane) nous avons mis 4 cookies et 2 madeleines, nous avons ferné avec du bolduc, mis l'étiquette et voilà le travail. Ce n'est pas du cadeau de compétition, mais rien que pour la fierté dans le regard de mes filles ce matin en emportant leurs ballotins, je recommencerai. Et puis ça a le mérite d'être authentique. Et puis je suis fière d'avoir tenu une de mes résolutions. Oui oui je sais, une seule fois ne suffit pas...

 

A suivre... et en attendant Meilleurs Voeux à Tous !

Lire la suite

Actualités des miss # nov-dec 2013

29 Décembre 2013, 15:38pm

Publié par Zazimutine

( sur une idée, je le rappelle de Marjoliemaman)

Miss Choco:

- va fêter ses 6 ans dans 10 jours; pour l'occasion, a sa première dent qui bouge!

- a vu sa longue chevelure sacrifiée (avec son accord) pour le bien-être mental de sa maman, pouxophobe stade 3; a maintenant un petit carré court qui lui va finalement beaucoup mieux!

- a hérité du patrimoine génétique pourri de ses parents concernant la vue; va devoir porter des lunettes dès que la rééducation orthoptique sera terminée

- est moins timide en société; est même parfois franchement désinhibée; pas facile pour nous de lui expliquer qu'il y a aussi des limites à respecter après l'avoir encouragée à aller à la rencontre de l'autre... En revanche, ne s'est pas fait de nouveaux copains à l'école, reste assez exclusive avec ses copines.

- veut devenir trapéziste plus tard; un métier franchement sécurisant pour nous parents, et avec tellement de débouchés...

- ne quitte plus son lapin en peluche, commandé pour Noël; a toujours des idées "spéciales" pour attribuer des prénoms aux nouveaux venus, celui-ci c'est Christophe, prénom cela dit tout à fait acceptable par rapport à l'une de ses premières poupées portant le doux nom de "Rigole"...

Miss Bonbon:

- continue à me rendre chèvre; sait autant nous mettre hors de nous, que nous séduire!

- est la meilleure copine à l'école de la fille de Carla et Nicolas S. (Giulia), et de celle de Johnny et Vanessa (Lili Rose).

- n'a pas pu cacher très longtemps à sa maitresse son petit caractère très affirmé.​

- m'a avouée il y a peu ne plus pleurer à l'école au moment du gouter, car "ze veux voir ma maman"; a brisé du même coup le coeur maternel en 1000 morceaux, d'autant que la sus-mentionnée maman n'était pas au courant de ce moment rituel de chagrin...

- ne veut plus aller au cinéma, ni au spectacle, car elle a peur; vilains parents qui traumatisez vos enfants en croyant les ouvrir à la culture!

post-coiffeur et... per-cinéma!post-coiffeur et... per-cinéma!

post-coiffeur et... per-cinéma!

Lire la suite

Inspiration Noël

26 Décembre 2013, 19:56pm

Publié par Zazimutine

Au programme de ces festivités:

- une Cocobox de décembre encore une fois très réussie: Noël autour du monde avec décoration de maisons traditionnelles posées sur une planisphère et éclairées par des bougies LED (je ne connaissais pas, je suis accro!).

-une suggestion de cadeau écoutée et entendue!

- un nouveau venu prénommé Christophe et désormais inséparable de Miss Choco

- une orgie de playmobils (article non sponsorisé!)

- des Sonny Angel customisés aux couleurs de Noël...

J'ouvre une parenthèse, j'ai découvert ces petits bonhommes sur le blog de Marjoliemaman, j'en suis tombée amoureuse, j'en ai acheté deux en magasin; j'ai perdu un concours permettant de gagner un Sonny Angel de Noël (ils étaient siiii mignons!!); j'étais dépitée; alors j'ai confectioné ces petits costumes; ça a bien fait rire Papa Ours qui trouve que ça fait plus "Sonny Angel du choeur de l'Armée Rouge" mais.... m'en fiche!!!

Joyeux Noël à tous et... merci d'être tous les jours plus nombreux à me lire... nan j'déconne!! On s'amuse comme on peut...

 

Inspiration NoëlInspiration Noël
Inspiration NoëlInspiration Noël
Inspiration NoëlInspiration Noël

Lire la suite

Meilleur espoir féminin

19 Décembre 2013, 12:59pm

Publié par Zazimutine

Meilleur espoir féminin

 

Quand j'étais petite, et plus tard adolescente, et même encore jeune adulte, je rêvais d'être comédienne. De cinéma de préférence. Ben oui, je voulais la vie de princesse qui va avec, pas envie de trimer tous les soirs jusqu'à pas d'heure, et de payer une fortune la baby-sitter (déjà pragmatique!).

Mon rêve secret était d'être repérée dans la rue par un réalisateur comme on entend raconter parfois. Le gars, il a écrit un rôle de personnage, il a casté pendant des mois et des mois sans trouver la fille qu'il imaginait, et puis tout à coup bing! il me rencontre dans la rue, et je SUIS son personnage!

Figurez-vous qu'un jour, en allant acheter du pain, j'avais alors une vingtaine d'années (hier donc), je suis tombée nez à nez avec Jean Yanne. Jean Yanne!

Nos regards se sont croisés...

Le temps s'est arrêté....

Jean Yanne est...

...monté dans sa caravane garée plus loin dans la rue.

Et voilà.

Je suis passée si près mon rêve... Soupirs....

(en fait un film se tournait juste derrière chez moi et... le casting était complet donc...)

Pendant toutes ces années de rêveries, je me suis souvent imaginé le discours que je ferais lors de la remise de mon césar du meilleur espoir féminin.... j"avais pensé à un truc assez marrant où je remerciais mes parents, mes grands-parents, mes ancêtres jusqu'à la 8ème génération, chacun ayant œuvré à leur tour pour arriver à cet évènement extraordinaire: ma mise au monde. Quelqu'un m'a piquée l'idée d'ailleurs, un jour aux Césars, j'ai entendu MON discours!

Bref. En attendant mon césar, je vais me devoir me contenter du "Liebster Award".

Kesako? Pour les non germanophones, il s'agit d'un prix, décerné par une blogueuse à un blog qu'elle aime bien, et qui recense moins de 200 abonnés. Oui oh, je vous entends les moqueuses, comparer mon Liebster aux Gérard, aux Razzie Award et autres prix de looseurs! Pas du tout! D'abord, Rome ne s'est pas fait en un jour (notez la modeste comparaison), et puis il s'agit d'un coup de pouce entre blogueuses débutantes et solidaires.

Le principe du Liebster est donc de décerner son prix à un petit blog comme le mien sans lecteurs. Le médaillé doit, pour recevoir son trophée, dévoiler 11 choses de lui, répondre à 11 questions posées par le blogueur en question, puis décerner à son tour le prix à 11 blogs dénichés parmi les jeunes "talents".

Je remercie donc aujourd'hui multimummy, première lectrice non rémunérée de mon blog, qui m'a décerné ce prix (on dit "taguée"). Oui je vous entends les autres, vous me dites que vous non plus n'avez pas reçu un centime, eh bien sachez mesdames, mesdemoiselles, monsieur (eh oui!), que je ne peux pas vous rémunérer, car il y aurait conflits d’intérêts. Ca c'est fait.

 

Voici donc 11 choses, que j'espère, vous ne savez pas encore de moi (sauf toi maman!):

1) je souffre d'un urticaire aux vibrations; raison pour laquelle je ne suis pas championne du monde de VTT (parce que sans ça...); dès que je monte sur ce type d'engin, avec les soubresauts, mes bras se mettent à rougeoyer, me démanger, gonfler... Du coup j'évite également le marteau-piqueur. Ballot non?

2) j'adore cuisiner, c'est un peu mon anti-dépresseur naturel, mais je ne suis pas créative, je suis même une rigide des recettes, hors de question de modifier une proportion ou de rajouter un truc!

3) je suis horriblement timide, mais quand même, avec l'âge, ça s'arrange...

4) je déteste connaitre les dessous d'une série que j'aime bien, je déteste savoir que dans la vraie vie Boule et Bill se détestent par exemple, enfin vous voyez...

5) je suis chauvine: je pense qu'il n'y a pas de meilleur saucisson que la rosette de Lyon

6) j'adore les faux semblants, les gens qui ne sont pas ce qu'ils paraissent être, par exemple la bourgeoise coincée qui est en réalité très marrante, la gothique qui est en fait super rigide etc...

7) je suis une rêveuse, trop, la réalité me paraissant souvent en-deça de ce dont j'avais rêvé

8) j'ai toujours 10000 projets que je ne réalise jamais

9) j'ai fait 7 ans d'allemand; je ne parle pas l'allemand.

10) j'ai fait 3 mois de guitare; j'ai arrêté par dépit amoureux (j'étais amoureuse de ma guitare mais ce n'était pas réciproque).

11) je suis multipsorts: j'ai fait de la gymnastique artistique, du volley, de la danse (beaucoup), de la piscine, de la voltige aérienne... (cherchez l'intrus)

 

Mes réponses aux 11 questions posées par multimummy:

1. Quel est le dernier livre que tu aies lu?
Les fleur de l'ombre de Steve Mosby ; un policier de bonne facture, très noir (Points)

2. Quel est le plat que tu cuisines le plus souvent?

La soupe mais est-ce un "plat"? Sinon le plat qui en jette et que je fais le plus souvent, c'est le sauté de saumon à l'ananas, une recette de Julie Andrieu hyper rapide et que j'adore (la recette, pas Julie)

3. Où et avec qui as-tu passé tes dernières vacances?

En famille à la mer, côté mediterranée audoise

4. Ton dernier caprice, c'était quoi?

Démarrer la danse classique à un âge "avancé"

5. Si je te dis la couleur "rouge", à quoi ça te fait penser?

A la voiture du petit chaperon rouge (source: Miss Bonbon)

6. La dernière fois que tu as pleuré c'était quand? et pourquoi?

En regardant ce flashmob vu, sur le blog de Ginie: http://www.youtube.com/watch?v=GBaHPND2QJg

7. Tu dois partir 3 semaines sur une île déserte où il n'y a pas d'électricité. Quels sont les 3 objets que tu prends avec toi?

Un ordi portable avec connexion 4G, un saucisson (une rosette!), une cafetière.

8. Qu'est-ce qui te donne la nausée?

La gastro, la mienne et celle des autres.

9. Qu'elle est ta série télévisée préférée?

En ce moment aucune, je me contente de ce que j'appelle les "séries-repassage": celles que je peux écouter sans vraiment regarder (en repassant donc!); ma série-repassage favorite du moment est "Esprits criminels"

10. T'as demandé quoi au Papa Noël cette année?

J'ai suggéré une montre avec une couleur qui claque

11. As-tu un projet particulier pour l'année 2014?

Etre heureuse, ce serait déjà pas mal!

Sinon, déménager mais c'est en projet depuis 2009...

 

Mes 11 questions pour les blogueuses que je vais taguer:

1-Pourquoi avoir ouvert un blog?

2-A quels moments de la journée écris-tu pour ton blog?

3-Tu es plutôt chocolat noir ou chocolat au lait?

4-Un livre culte? (que tu as lu de préférence)

5-Le dernier concert ou tu es allée?

6-Si tu pouvais changer un truc physique chez toi ce serait?

7-Ton dernier voyage à l'étranger c'était ou?

8-Tes prochaines vacances hors de chez toi, ce sera ou?

9-Epilation maison ou institut (je commence à sécher grave!)?

10-Si tu gagnais au loto, quel serait ton premier achat déraisonnable?

11-Un truc de prévu pour le 31?

Les blogs que j'ai tagué (je n'en ai pas trouvé 11, désolée, il y en a surement des supers mais je manque malheureusement de temps pour les chercher, je mettrai à jour au fur et à mesure de mes trouvailles):

Lilicerise

Chropiques

Lalou-lalou

 

 

Lire la suite

L'Arlésienne

16 Décembre 2013, 17:32pm

Publié par Zazimutine

L'Arlésienne

 

L'Arlésienne je ne vous apprends rien, c'est ce personnage, sujet principal d'une histoire mais qu'on ne voit jamais.

J'ai pensé que ce titre illustrait bien mon propos et mon absence sur ce blog de ces derniers jours. Car après tout, si je ne m'imagine pas des milliers de lecteurs éplorés parlant de moi en mon absence, je suis tout de même le sujet principal de mon propre blog, non?

Comment expliquer cette absence? Eh bien elle tient à plusieurs raisons:

-la première, et non la moindre, c'est le syndrome de la page blanche; ou bien dans ce cas précis, de l'écran vide. En temps normal, j'encombre volontiers mes circonvolutions cérébrales de questionnements absurdes, de constatations fantaisistes, d'inquiétudes infondées, ce qui, à défaut de faire de moi une personne équilibrée et apaisée, me permet au moins d'avoir des idées d'écriture. Est-ce l'abus de sophrologie, l'excès de flatterie, l'oscar décerné pour le "meilleur blog sans lecteurs" (clin d'oeil à la blogueuse multimummy), ou encore le fait de savoir qu'un individu de sexe masculin se cache désormais dans mon lectorat, toujours est-il que depuis quelques temps, je suis comme anesthésiée du bulbe. Plus d'idées de billets rigolos, plus de sujets à digression, rien!!

Bon elle nous fait quoi la fille là avec son syndrome de la page blanche, comment elle se la pète, genre elle se prend pour un écrivain?! Oui oui ça va, je sais, je peux bien arrêter d'écrire, le monde ne s'arrêterait pas de tourner pour autant, mais étant donné le bien que me procure cette activité, comprenez que cela me chagrine.

-ensuite, je me suis laissée envahir par tout un tas de virus, j'ai eu une rhino, puis une gastro, puis une trachéite, et là je tiens ma 2ème gastro (il faut savoir que chez moi, 9 gastros sur 10 sont des gastros du cerveau... je vous raconterai un jour!). Tout cela a occasionné une certaine fatigue et donc moults couchers précoces et autres siestes, moments habituellement .réservés à l'écriture

-la troisième, c'est que pour trouver matière à écrire, il me faut de temps en temps vivre ma vie loin des écrans. C'est ainsi qu'entre deux services rendus au Père Noël, et quelques rdv médicaux, nous avons, papa Ours et moi, comme chaque année depuis un certain mois de décembre 1999, fêté notre "rencontre". Rencontre est un bien grand mot, on s'était déjà rencontré évidemment mais bon, n'étant pas mariés, nous n'avons guère d'autre évènement à fêter que celui de notre... euh.... rencontre!

Depuis (surtout depuis!) que nous avons eu nos filles, nous essayons chaque année au moment de notre anniversaire, de partir un week-end, histoire de décompresser et de se faire un petit gastro (et non une petite gastro, ça c'est pour plus tard!).

Cette année, nous sommes tombés sous le charme de Arles (hé hé hé, pirouette-titre!!!), petite ville provençale au patrimoine gallo-romain impressionnant. J'y étais déjà allée adolescente avec MamanChérie et Mr Ewing, il fut du coup très intéressant d'y retourner avec mon regard d'adulte (enfin presque adulte, on est adultes à 18 ou à 25 ans?).

En résumé, j'ai beaucoup aimé cette petite ville étonnamment tranquille, compte-tenu de la période pré-fêtes, pourtant non dépourvue de magasins fort sympathiques (j'ai d'ailleurs complété pas mal de cadeaux de Noël là-bas). De plus, nous avons eu un temps splendide, une douceur fort bienvenue après ces jours de grand froid. Le centre ville s'était paré de lumières de Noël tout en douceur, pas de spectacle son et lumière en continu, tout était très reposant. Nous avons allié repos, plaisir de la table et visite historique (théâtre, amphithéâtre, et musée gallo-romain qui valent vraiment le coup d'oeil!).

Et nous voilà donc, dimanche après-midi, sur la route du retour, défoncés aux endorphines, soleil couchant, petite musique planante (Agnès Obel, découverte par hasard vendredi soir, au détour de ma recherche de cadeau pour Papa Ours, je recommande!), quand tout à coup, patatras! Grand Maman Ours nous téléphone et nous annonce que miss Choco "a une gastro". D'une seule voix nous lui répondons "par le haut ou par le bas? " (notez l'empathie, l'inquiétude toute ma/paternelle dans ces propos!)-"par le haut!"-ce à quoi nous répondons, encore en phase-"ooooh noooooooon!".

Nous avons fait le reste de la route, chiffonnés, nauséeux, le ventre en vrac, la gastro du cerveau quoi!

Mais pour ce qui est de la page blanche, ça va mieux, j'ai plein de nouvelles idées, où il sera notamment question de vomi!!

L'ArlésienneL'Arlésienne
L'ArlésienneL'Arlésienne
L'ArlésienneL'Arlésienne

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>