> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } chroniques tv - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Articles avec #chroniques tv

Danse avec les non-stars

2 Décembre 2014, 18:13pm

Publié par Zazimutine

 Danse avec les non-stars

 

Voilà, c'est fini Danse avec les stars 2014!

On est bien d'accord que Nathalie Pechalat méritait largement plus de gagner que les tablettes de chocolat de Mr Bensetti ou non? Si, seulement voilà, ma bonne dame, gagner l'émission n'est pas une question de mérite, mais une question de gros sous. Grâce aux tas de mignons petits SMS envoyés pour soutenir son candidat préféré, TF1 engrange plein de mignons euros lui permettant de proposer toujours plus d'"émissions à forte mobilisation intellectuelle" comme dirait ma copine Alice (dans cet article).

N'empêche.

Moi j’aimerais bien être à la place des stars, et être coachée comme ça par des professionnels pendant des semaines, frotter mes chaussons sur les parquets des salles de danse, apprendre des nouveaux pas, des chorégraphies, toujours plus de chorégraphies. Parce que la danse, j'adore ça et depuis longtemps. Je ne suis pas une bonne danseuse mais j'ai fait beaucoup de danse, du modern'jazz, du classique, et surtout des danses à deux, comme dans l'émission: du rock, du tango, du paso, de la valse, de la salsa, du cha cha, j'aime tout! Il fut un temps où ma vie tournait autour de la soirée hebdomadaire de danse du club de rock. Rhaa laa laa ce que j'ai pu la faire virevolter ma jupette! Ce que j'ai pu me faire draguer par des vieux libidineux ayant le triple de mon âge (c'est qu'il y a 15 ans croyez-moi, ce n'était guère à la mode les "danses à deux"!)...

Vous imaginez donc bien que vivre l’expérience qu'ont vécu ces stars pendant des semaines, pour moi c'est le rêve!

Seulement voilà, je ne suis pas une star. Vous me direz, tout est relatif et tout dépend de ce qu'on retient comme définition du mot star. Personnellement j'ai fait la connaissance de Ryan Bensetti (à moins que ce ne soit Brian?) et de Miguel Angel Munoz au cours de l'émission. Et je ne vous parle même pas des jeunes filles éliminées dès les premiers tours dont je n'ai pas retenu le nom. L'an dernier, j'avais même du chercher dans wikipedia qui était Shy'm, pourtant membre du jury (oh attends, bien sûr que je sais qui est Shakira!)

N'est-on pas toujours la star de quelqu'un? Moi en cherchant bien, je suis surement la star de....quelqu'un.

Donc TF1, si tu ne sais pas qui engager comme star l'an prochain, je te suggère vivement de me contacter pour qu'on s'entende. Je suis prête à solder mes congés et même à ce que tu me paies, si tu insistes, pour faire partie du casting.

Tu vas voir, j'ai de la ressource. Je ne suis pas aussi musclée que Ryan mais je suis aussi motivée que Tonya Kinzinger (46 ans la meuf, elle assure la vieille non?).

Je ne vais pas me fracturer la prothèse mammaire comme Ophélie mais je pense réussir à pimenter l'émission en me luxant l’épaule droite.

Je ne lève pas la jambe aussi haut que Nathalie Pechalat mais je vais essayer parce que j'ai toujours rêve d’être hyperlaxe et avec un peu de chance, je vais me déchirer un adducteur (mais je continuerai quand même l'émission avec des béquilles, ce sera grandiose!).

Tu pourras mettre mes filles dans le public pour le coté émotions, je suis sûre qu'elles vont pleurer à la demande, et surtout le jour où je serai éliminée. En revanche, tu ne pourras pas me faire envoyer des messages d'encouragements par ma mémé Yvette parce que mes grands-parents sont tous morts depuis longtemps, mais on peut engager des comédiens si tu veux, je connais plein de vieux très télégéniques.

Ah et puis évidemment, il faudra aussi que mon compagnon puisse assister à l’émission histoire qu'on ne me prête pas une idylle avec Christophe Licata. Ah oui je t'ai pas dit? C'est le danseur que je veux. Bon, je trouve que Maxime Dereymez est beaucoup plus beau mais un tantinet antipathique, donc je préfère jouer la décontraction, et puis l'accent du Sud, ça me parle. Du coup tu pourras mettre dans l'after de l'émission toutes les blagues super fun qu'on s'est faites Chrisouille et moi. 

Crois-moi ça va être de la bombe Danse avec les stars 2015!

 

PS: en illustration, vieille photo de moi avec un vieux libidineux ayant le triple de mon âge 

bon çaaaa vaaaaa!

Lire la suite

Topchef à la maison

4 Février 2014, 08:49am

Publié par Zazimutine

Topchef à la maison

 

Depuis 2010, année de la première saison, Papa Ours et moi sommes accro à Topchef.

Tout a commencé un certain mois de février 2010, après la naissance d'une certaine miss Bonbon, alors que je cherchais une occupation durant les longues tétées nocturnes. Je suis tombée sur un replay de Topchef, saison 1, et vite devenue addict. Les tétées étant trop courtes pour me permettre de visionner l'émission en une seule fois, j'en arrivais presque à me réjouir d'entendre mon bébé pleurer à nouveau pour la tétée suivante, afin de mettre fin à l'intolérable suspense, qui est sorti à la fin de cet épisode??

Depuis, Papa Ours et moi remettons ça chaque année, à des heures plus raisonnables. Pas le bébé, Topchef je veux dire. Encore que "plus raisonnable" se discute. Je soupçonne M6 d'avoir passé un marché avec un revendeur d'excitants en tout genre: taurine, café, vitamines... pour diffuser une émission qui se termine aussi tard un lundi soir! Un lundi topchef= un coucher à minuit = une semaine flinguée!

D'ailleurs depuis l'année dernière, j'ai décroché: je ne regarde plus que la première partie, jusqu'à 22h, puis je vais lire un peu et dormir. Et mon premier geste du matin est de me précipiter sur mon téléphone pour voir QUI est sorti la veille. J'y trouve mon compte. De toute façon je commence à me lasser de la mise en scène, du suspense qui dure 3 plombes, de la cérémonie des couteaux interrompue par de la pub...

Bref. Tout ça pour vous dire que depuis que nous regardons Topchef, nous avons pris quelques tics de grands chefs à la maison. Et on se marre bien avec Papa Ours.

- quand l'un cuisine, il y a toujours l'autre qui passe par là lançant: "c'est quoi ce plan de travail? Nettoie-moi ce plan de travail!".

-papa Ours a pris l'habitude de cuisiner avec un torchon accroché à la ceinture, ce qui a le don de m'agacer quand je me mets à chercher le-dit torchon.

-quant à moi, je me suis mise à la découpe style grand chef, avec la base du couteau et non la pointe; c'est un coup à prendre mais quand on maitrise le geste, ça va plus vite et surtout ça en jette!

-quand nous goûtons un plat, au restaurant ou que l'autre a cuisiné, nous pérorons:

façon chef Constant "alors là, y a du travail!"

façon chef Marx "mmh, belle prise de risque!"

façon chef Arabian "très bien assaisonné", ou à l'inverse "c'est fade!"

et façon Piège "ah oui, ça raconte une histoire!"

sans compter les "c'est gourmand!" et ma spécialité quand je goute un plat de Papa Ours: "ça tu vois, c'est joli mais sur le plan gustatif, ça n'apporte rien!" (ouais je suis hyper sympa comme nana!)

Le seul truc qu'on évite c'est de s'auto-encourager quand on cuisine avec des "allez machin sors-toi les doigts...", je ne sais pas vous mais moi je trouve cette expression, mille fois entendue dans Topchef, particulièrement mal venue chez des cuisiniers, mais... j'ai l'estomac fragile...

Vous l'avez compris, nous nous amusons comme des petits fous!!

Je laisse le mot de la fin à mes filles autour d'une petite conversation l'autre jour à table:

miss Choco: "papa c'est une bonne cuisinière, maman c'est une bonne cusinière..."

miss Bonbon: "et nous... on est des bonnes mangeurs!"

Lire la suite

Chronique télé # 3 -Le meilleur pâtissier-

5 Décembre 2013, 12:49pm

Publié par Zazimutine

Chronique télé # 3 -Le meilleur pâtissier-

 

Il y a un truc qui me turlupine depuis déjà 10 jours...

J'y pense presque tous les jours...

Je me demande souvent, pourquoi? Mais pourquoi?

J'essaie de comprendre...

Mais j'ai beau retourner le problème dans tous les sens, je ne trouve pas.

Alors voilà, je vous soumets la question et j'espère que vous m'aiderez à y voir plus clair:

Pourquoi, dans "le meilleur pâtissier", les candidats ne se changent jamais? De vêtements je veux dire? Vous n'avez pas remarqué?

Je fais un petit résumé pour les ignorants (n'y voyez rien de péjoratif!).

Le meilleur pâtissier de France est encore un bébé de la téléréalité. Version soft cependant.

Le principe: 10 pâtissiers amateurs participent à un concours de pâtisserie.

Chaque semaine, ils sont soumis à des épreuves, leur demandant de reproduire une recette traditionnelle, de revisiter un classique de la pâtisserie..., de pâtisser quoi! Chaque semaine, un candidat est éliminé, un autre est élu "meilleur pâtissier de la semaine". A la fin, le grand gagnant aura la possibilité de publier un livre de recettes.

L'émission est co-animée par Cyril Lignac, et une célèbre bloggeuse, Mercotte (de son vrai nom, Jacqueline Mercorelli... je vous épate hein? non mais qu'est-ce que vous croyez, je documente mes articles moi, 30 sec sur wikipédia et hop!).

Papa Ours et moi, nous aimons bien l'émission. En premier lieu parce que nous aimons cuisiner. Mais aussi parce que nous aimons saliver. Et puis comme je vous le disais, cette fois, la partie télé-réalité est mesurée. Bien sûr vous aurez droit au drame individuel de tel candidat, de sa revanche sur la vie en participant à l'émission, aux larmes parce qu' entendre Cyril Lignac te dire "là tu me fais vibrer!" bah moi aussi je me transformerais en torrent de montagne.... mais enfin, point de ridicule cérémonie des couteaux (voir topchef), point de confection de crêpes perché sur une grue en apnée les yeux bandés, on pâtisse et puis c'est tout!

En revanche, on ne se lave pas, on ne se change pas, entre les épreuves... Parce que bon, on semble nous expliquer qu'à chaque jour suffit sa peine et que toutes les épreuves se déroulent sur une semaine: "ce matin, Cyril et Mercotte n'ont pas pris leur petit-déjeuner car ils vont demander aux candidats de leur préparer un brunch" bla bla bla. D'abord j'y crois pas du tout parce que présenter une émission à jeun, sous les projos et tout ça, c'est le malaise hypoglycémique assuré, on me la fait pas!

Mais surtout "chaque matin" avant chaque épreuve, on voit les candidats descendre vers la tente (c'est là où ils taffent, une tente, installée dans le grand parc d'un château), et "chaque matin" ils sont habillés pareils!! Même futal, même tee-shirt, même coiffure. Sachant que la chaleur des fours et le maniage du fouet doit les faire quelque peu transpirer, c'est un peu dégueu (non non restez là, je n'ai pas dévié sur le programme du samedi soir sur Canal +).

Donc:

-soit la production leur demande de ne pas se changer, mais alors je ne vois pas l’intérêt..., serait-ce pour être mieux identifié par le téléspectateur ("tu sais Aurélie, la fille avec le tee-shirt aux papillons!")?

-soit la production fournit les tenues à chacun des candidats en plusieurs exemplaires, mais alors je ne vois pas l'intérêt, serait-ce dans le but d'être mieux identifié par le téléspectateur ("tu sais Aurélie, la fille avec le tee-shirt aux papillons!")?

-soit ah ah ah!! Soit.... ben soit, les épreuves se déroulent toutes le même jour!!! Et pas la même semaine!!! Et pourquoi? Eh bien pour des raisons financières j'imagine. La production va quand même pas se casser la nénette à loger 10 candidats pendant 10 semaines, en ne les faisant trimer qu'une seule fois par jour, et le reste du temps profiter du spa du château non mais oh! Ils sont là pour en chier et pis c'est tout!! Parce que du coup les épreuves durant entre 1h30 et 3h à raison de 3 par jour, je vous laisse faire le calcul, ils ne chôment pas les gars. Et encore plus ceux qui vont en "rattrapage"!

Voilà. je crois que j'ai résolu le mystère du candidat du meilleur pâtissier toujours habillé pareil. Peut-être même que je suis en train de mettre au jour un fucking scandale! (excusez-moi pour les gros mots, c'est pour être référencée sur google). J'ai juste envie de dire à la production, arrêtez de nous prendre pour des neuneus nous autres, c'est pas parce qu'on préfère flemmarder devant vos émissions hautement intellectuelless qu'on a un QI de poulpe, non mais sans blague.

A part ça, mon candidat préféré, cette année, c'est Mounir. Parce qu'il a un regard d'enfant, des yeux de petit garçon émerveillé et là mon coeur de maman s'enflamme, malgré les 30 ans bien tassés du garçon. Même Papa Ours fond devant Mounir, c'est dire (et en plus, ça rime!)

Je voudrais ajouter un mot pour Cyril Lignac.

Cher Cyril, au début j'étais fan de toi, de ton accent du sud-ouest, de ton côté "gentil", affectueux, chaleureux, du sud quoi! Mais là je crois que je fais une overdose de gomina, c'est plus possible Cyril, passe à autre chose. Et puis les grimaces avec le sourcil décalé, ça fait rire 5 minutes mais ça devient trop systématique maintenant. Retour aux sources Cyril, retrouve ta spontanéité des débuts si tu peux. Allez je t’embrasse, et je et dis à bientôt, parce que là, je compte m'entrainer pendant 1 an et l'an prochain, c'est moi qui vais te faire vibrer!

Lire la suite

Chronique télé # 2 -Ice show-

28 Novembre 2013, 15:59pm

Publié par Zazimutine

Chronique télé # 2 -Ice show-

 

J'adore le patinage artistique. Non, vraiment. J'ai même failli en faire comme activité extra-scolaire quand j'étais en primaire. Je me souviens m'être présentée devant une patinoire avec ma mère un mercredi matin pour m'inscrire et puis... je ne sais plus trop pourquoi, mais ça ne s'est pas fait. Plus de place, ou un truc comme ça. En tout cas j'en garde le souvenir d'une grosse déception (c'est là que vous écrasez une larme, merci). Bref.

Je ne suis pas devenue une grande patineuse, mais je sais patiner en arrière et même si ça n'a rien à voir, je voulais le placer (je suis du genre vantarde). Je me suis donc contentée de regarder le patinage à la télé pendant des années. J'ai fait fi des costumes à paillettes un tantinet ringards, des maquillages style poupée russe (en même temps les patineuses sont souvent russes, donc, ceci explique cela), des costumes moule-burnes à manche chauve-souris pour les garçons... et j'ai vibré devant les Duchesnay (oui ben on a les références qu'on peut hein!), Surya Bonali, même si je ne l'ai jamais trouvée très gracieuse, et Philippe Candeloro.

Ce préambule pour vous dire que je n'avais pas que des à priori négatifs sur l'émission Ice Show en diffusion hier soir sur M6. Même s'il s'agit de télé-réalité et que globalement, les méthodes employées par ce genre de télé me gavent, notamment le côté mise en scène à 2 balles, et le fait de toujours insister sur les aspects tragiques de la vie de tel candidat. A croire que ça rassure les gens de savoir que la vie n'épargne personne...

Le principe d'Ice Show est le suivant: 4 anciens patineurs de talent ont chacun une équipe composée de 2 "célébrités" qu'il va falloir coacher pour les rendre capable de produire un numéro sur patins à glace. En 3 semaines.

Libérée de mes contraintes maternelles en début de soirée, j'ai donc allumé la télé et attendu patiemment le début de l'émission. J'ai bouffé de l'auto-promotion à n'en plus finir, avec par exemple à 20h48: "ce soir à 20h50 ne ratez pas Ice Show" (notez le côté ubuesque de la chose!). Du coup, à force de mettre de la pub pour sa propre émission, la dite émission a démarré en retard.

A 20h55 et des brouettes, ça a commencé enfin; pas tout à fait en réalité, puisqu'il a encore fallu ingurgiter 10 minutes de générique, avec musique de teu-boi (enfin j'imagine, je ne suis pas allée en boite depuis... 2005?), des paillettes, des feux d'artifices, des fumigènes colorés, attention spectateur, tu vas assister à du très très lourd et en prendre plein les yeux! (comme toujours sur M6 non?) Et puis un commentaire très très fédérateur, des slogans accrocheurs comme: "ils ont réalisé leurs rêves d'enfants!"; ça c'est pour décrire les patineurs professionnels. Oui parce que pour faire carrière dans le patinage artistique, il vaut mieux démarrer tôt... d'ou le coup du rêve d'enfant tu vois? Bien entendu, tu peux démarrer le patinage à 39 ans si tu veux mais tu risques de ne pas être sélectionné pour les JO quoi, à toi de voir!

C'est Stéphane Rotenberg qui présente, THE présentateur de Topchef, grosse audience en perspective donc,  parce qu'à mon avis le Steph, il demande cher de l'heure! Steph insiste sur le défi sportif qu'il a fallu relever pour les "célébrités" (et ça je n'en doute pas, même si je sais déjà patiner en arrière). J'ouvre tout de suite une parenthèse, vous remarquez l'utilisation du terme "célébrités" et non "stars" comme dans une émission concurrente. Parce que oui effectivement, vous n'allez pas voir des stars ce soir, ni des célébrités d'ailleurs.... ou alors il faut s'entendre sur la définition de ce mot.

Stéphane nous présente les équipes, il y a donc:

-l'équipe Suria Bonaly

-l'équipe Gwendal Peizerat

-l'équipe Sarah Abitbol

-et l'équipe Philippe Candeloro; il faut que je vous dise que je suis fascinée par Philippe Candeloro. Franchement pour moi, il y a eu un avant et un après Candeloro dans le patinage artistique, ce type a apporté un vent de modernité fantastique. Et pourtant... Je n'ai jamais compris comment un type aussi intelligent dans son domaine, peut se montrer aussi benêt quand il commence à parler dans les médias.... ça se peut pas! Je ne peux pas imaginer qu'on puisse fragmenter son intelligence de cette façon...Je préfère donc mettre ça sur le compte d'une certaine maladresse. Philippe Candeloro n'est pas bête, il est maladroit. Ou timide. Ou les deux (enfin j'espère!). Voilà, ça c'est fait.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos célébrités. Vous m'excuserez mais je ne vais pas aller chercher le nom de tous ces gens dont je n'ai jamais entendu parler. Je sais que je suis une ringarde mais les seuls que je connaissais hier soir c'était Norbert, l'élégant, le délicat cuisinier de Topchef 2012. Et Richard Virenque. Ben voui tout de même, je connais Richard, j'ai lu les journaux. Et puis même, je le trouvais mignon quand il a commencé à pédaler... mais moins que Miguel Indurain dont j'étais folle amoureuse (si ça vous intéresse, un jour, je vous raconterai quand j'étais amoureuse des sportifs, il y en a eu plein, et puis c'est vachement intéressant!)

L'émission a donc fini par poussivement débuter avec la prestation d'une Miss France très émotive. Ben oui, la chouchounette, à l'entrainement, elle a tailladé la jambe de son partenaire avec son patin, rhooo c'est ballot quand même. C'est là que je fus immédiatement rassurée: Miss France n'allait pas patiner seule, mais en couple avec un partenaire qui sait patiner, lui. Ouf, le spectacle est sauvé!

Et pourtant, c'est là, à 21h16, que le pire s'est produit.

J'ai zappé.

Je n'ai pas eu la patience d'attendre les prestations des pros.

J'ai fini la soirée sur une rediffusion de l'Auberge Espagnole, en me remémorant mes années estudiantines, et en me disant qu'il faudrait absolument aller visiter Barcelone un jour...

Je vous ai dit que je savais patiner en arrière?

Lire la suite

Chronique télé # 1

27 Novembre 2013, 13:41pm

Publié par Zazimutine

Chronique télé # 1

 

Mardi dernier, devant la télé, je crois que j'ai été victime d'une EMI. C'est quoi une EMI? C'est une Expérience de Mort Imminente, vous savez le tunnel avec la lumière blanche qui semble vous appeler.... Non vous ne savez pas? Eh bien il vaut mieux pour vous!

En tout cas, mardi dernier, engourdie par une vieille rhino-pharyngite généreusement offerte par mes filles, je me suis endormie devant la télé. Mais pas devant n'importe quelle émission. En réalité je comptais regarder Mentalist et m'endormir devant Simon Baker en costumes 3 pièces, sirotant une tasse de thé, joli prélude à une nuit peuplée de doux rêves. Malheureusement ce soir là il y avait foot. J'ai donc zappé sur la 2 et je suis tombée sur un doucmentaire sur Hitler, sa vie, sa montée au pouvoir etc... Très intéressant documentaire, où l'on voit combien de fois le pire aurait pu être évité, en deux trois décisions apparemment sans conséquences. Bref.

Je ne sais pas si c'est le regard halluciné de Adolf, ou la douce voix de Matthieu Kassovitz, mais après 1h de lutte acharnée contre le sommeil, j'ai sombré dans une profonde léthargie. Je crois que c'est là que ça s'est passé. Parce que quand je me suis réveillé quelques minutes plus tard, mes yeux se sont ouverts sur le monstre Mengele (pour mémoire, le médecin d'Auschwitz qui se prêtait à des expériences sur les déportés... et qui fait honte à toutes les générations de médecins nés après lui), en train de faire sauter un enfant dans ses bras et le tordant dans tous les sens. J'ai failli en vomir mon repas. Je me suis levée complètement hagarde en demandant à Papa Ours combien de temps j'avais dormi. Et je lui ai demandé la permission de changer de programme.

Hier soir donc, bien décidée à ne pas revivre la même expérience, j'ai mis Mentalist. Mais TF1 se faisant un malin plaisir de nous mettre les épisodes dans le désordre, j'avoue que ça fait bien longtemps que j'ai perdu le fil de cette histoire de Rackam le Rouge... je me contente donc de mater regarder distraitement la série, sans essayer de comprendre l'histoire. Si bien qu'on finit toujours par zapper. C'est comme ça que nous sommes tombés sur "La France a un incroyable talent" sur M6. Mazette c'est pas rien le titre: la France, déjà, à peine grandiloquent, a un (un seul bien sûr) incroyable talent. Ok on y va, on va en prendre plein les mirettes!

Eh bien je l'avoue, j'ai été déçue. Notez que je ne veux pas être méprisante, je trouve que tous ces gens font des choses, euh... incroyables, et que je serais incapable de faire (heureusement, personne ne me le demande!), mais quand même, vu le titre, je m'attendais à quelque chose de plus impressionnant.

Nous avons donc vu:

-un type qui jongle avec des couteaux, puis avec une torche en feu et enfin avec une scie sauteuse en marche, le tout en riant toutes les dix secondes comme Garcimore (clin d'oeil aux lecteurs nés dans les années 70); j'imagine la réaction des gars qui le reçoivent aux urgences: "et votre bras vous l'avez perdu comment?"-"ben je jonglais avec ma scie sauteuse!" Moi j'aurais bien envie de lui proposer de couper tout de suite le deuxième pour lui éviter un deuxième passage à'hosto!! Ca m'énerve...

- un jeune homme qui danse comme un chewing-gum; et là je dis non, arrête de retourner tes bras à l'envers, c'est juste trop douloureux à regarder!

-une jeune femme qui fait un joli numéro aérien, mais qui n'a tout simplement pas le droit de chanter, ni de se maquiller en tigre, ni de se rouler dans la peinture; parce que ce n'est pas joli!

Ce soir sur M6 il y a une nouvelle émission où on apprend à des stars à patiner sur glace... je sens qu'on va se régaler!!!

Lire la suite