> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } enfants - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Articles avec #enfants

Son goût du bonheur

21 Septembre 2017, 21:32pm

Publié par Zazimutine

Son goût du bonheur

 

S'il y a une chose à laquelle j'ai du mal à échapper en tant que mère, c'est bien à la culpabilité. Tout ce qui arrive à mes filles, tous les traits de leur personnalité, sont ma faute et mon entière faute. Leur timidité? C'est ma faute, je suis pareille! Leur manque de confiance en elles? Ma faute, je ne les ai pas assez sécurisées lorsqu'elles étaient bébé... Leurs angoisses? C'est moi qui leur transmets les miennes! Leurs yeux miros? Ce sont mes gènes pourraves! Leur absence totale de talent pour le ping-pong aquatique? Oui ça aussi c'est de ma faute! Etc, etc... la liste est longue.

Cependant, depuis quelques temps, j'ai remarqué, chez notre fille ainée, une certaine aptitude à goûter aux joies simples de la vie. Oh bien sûr, elle ne s'est pas transformée en petite Heidi des montagnes, éclatant d'un rire cristallin chaque  fois que le vent soulève une mèche de ses cheveux, non, tout de même, n'oublions pas que nous sommes dans la phase pré-ado, et que les "je m'ennuie" et "c'est nul, y a rien à faire"  arrivent encore au palmarès des phrases les plus citées dans la journée, mais désormais, ils cohabitent avec de fulgurants éclats d'enthousiasme, du style:

- ce soir: "maman tu sais, le soir, j'aime trop me glisser dans les draps frais!" (yeux qui pétillent)

- vendredi soir, en sortant du restaurant: "j'aime bien sortir du restaurant, parce qu'il fait nuit, et qu'on peut être excité dans la rue et qu'on peut regarder les étoiles!" (yeux qui pétillent ET sauts de cabri)

- samedi matin, au petit-déjeuner: "j'adooore les tartines grillées quand le beurre fond sur la tartine encore chaude mmmmmhh!" (mine de chatte gourmande)

- dimanche midi: "c'est les meilleures moules que j'ai jamais mangé de ma vie, elles sont tellement fondantes, mmmmh!" (léchage de babines).

Sans compter les innombrables "oooooh c'est magnifique!!" quand on lui montre un ciel couchant aux multiples nuances de rose, de mauve et de bleu, un arc-en-ciel, ou bien encore les couleurs de l'automne sur les arbres de notre rue.

Si je fais le compte, je réalise que Miss Choco s'émerveille de mille et une petites choses, et le dit avec une grande ferveur: oui, elle aime lire, regarder, écouter, danser, goûter!!!

Dans tous ces moments-là, c'est moi alors qui m'émerveille de l'observer, c'est moi qui me sens alors profondément sécurisée, rassurée. Parce que savoir s'émerveiller et l'exprimer, pour un enfant, il me semble que c'est déjà beaucoup.  

Et cela aussi, j'espère que c'est de (ma) notre faute.

Lire la suite

Déni de rentrée

6 Septembre 2017, 13:29pm

Publié par Zazimutine

Déni de rentrée

 

Bien sûr, quelques jours avant, cartables, trousses, crayons et stylos, nous avions tout préparé et étiqueté.

Evidemment, à la tradition d'acheter une tenue neuve pour le jour J. nous n'avions pas dérogé.

Bien entendu, lundi matin, comme des milliers de familles, une photo d'elles, le cartable sur le dos, nous avions immortalisé.

Mais ensuite, j'avais décidé de tout faire pour leur faire oublier. Par chance, ne travaillant pas ce lundi, j'avais tout préparé. J'avais acheté tous les ingrédients nécessaires, et les avais informées:"vous ne mangerez pas à la cantine, je viens vous chercher!". A la sortie de l'école je me serais glissée, mon panier rempli et les affaires de plage dans le coffre de la voiture, heureuse de ma petite surprise inopinée. Nous aurions mis le cap sur la plage, dans la voiture elles m'auraient tout raconté. Nous nous serions installées sur le sable et nous aurions dévoré nos sandwichs en riant de ce temps, au retour du quotidien déjà volé. Puis elles auraient joué, seraient allées se tremper les pieds dans l'eau, peut-être se baigner. Nous aurions eu le temps: presque 2h avant la fin de la pause déjeuner. Vers 13h45 je les aurais prévenues que c'était l'heure d'y retourner. Elle se seraient essuyés les pieds et auraient remis leurs sandales, gardant quelques grains de sable collés sur les chevilles et entre les doigts de pieds, petits souvenirs de notre escapade, plus tard à contempler.

Je les aurais ramenées à l'école et leur aurais promis d'y retourner.

Le soir, nous en aurions encore et encore profité. Je n'aurais pas lu les mots dans les cahiers, je ne leur aurais pas demandé si elles avaient des devoirs, on aurait tout fait pour L'oublier.

Mais rien ne s'est passé comme je l'avais imaginé. Lundi matin, la pluie a raccompagné les écoliers. Plus de pique-nique, plus de plage, plus de liberté. Le soir, j'ai signé les mots, et rempli les papiers. Par son tourbillon, je me suis laissée happer.

J'ai raté mon déni de rentrée.

Lire la suite

Miss de fin d'été

30 Août 2017, 09:35am

Miss de fin d'été

 

Miss Choco (9 ans et demi)

- va entrer au CM1 lundi prochain; mais au CM2 officieusement. Ce fut la surprise du chef lors du bilan de fin d'année, la maitresse ayant évoqué la possibilité d'un saut de classe sous nos yeux ébahis et inquiets, étant donné le niveau très avancé de la miss en français. Vous dire que je n'ai pas sauté de joie est un pléonasme, tant cette idée me terrorise. Je ne suis guère enchantée par cette éventualité car son avance me semble surtout concerner le français, même si cela marche très bien dans les autres matières. De plus, cela voudrait dire qu'elle entrerait en sixième l'année prochaine et comment vous dire? Ma fille, et sa confiance en elle au plancher, rentrer en 6ème à 10 ans et demi? Evidemment, elle aura son mot à dire dans cette histoire, mais on va repartir pour une année de suivi avec la psychologue et je m'en réjouis...

- a un appareil dentaire depuis début juillet, appareil que sa mère gère très bien en terme d'entretien; elle moins.

- veux devenir écrivain; cette fois, c'est sûr!

- a essayé et abandonné presque aussitôt l'orthokératologie. Cette technique visant à porter des lentilles nocturnes pour corriger la vue la journée et freiner l'évolution de la myopie est à mon avis magiquissime! Malheureusement, miss Choco ne semble pas de cet avis! (vous me dites si ce sujet vous intéresse? Je comptais en faire un billet avant de savoir que nous abandonnerions au bout de 10 jours)

- va continuer la danse, ça. c'est sûr. Pour le reste, "ne sait pas". Miss Choco est une indécise chronique, prendre une décision semble être pour elle une véritable tragédie (la personne qui a dit "comme sa mère" sort immédiatement de cette salle, merci!).

- a adoré écouter cet été l'émission "Le temps d'un bivouac" sur France Inter; et c'est vrai que cette émission était géniale, donnant la parole à tout un tas de voyageurs passionnés de découvertes scientifiques, culturelles, humaines ou naturalistes; je vais me la poadcaster pour les longues journées de pluie qui nous attendent cet hiver tiens!

 

Miss Bonbon (7 ans et demi)

- a développé pendant les vacances tout un tas de nouvelles phobies: phobie de l'ascenseur et phobie du feu s'ajoutent désormais à la panoplie phobique de notre cadette (les psychologues nous adorent; je les soupçonne d'ailleurs de se refiler nos coordonnées sous le manteau).

- a lu pendant les vacances le deuxième tome de Harry Potter. Mais ça lui fait faire des cauchemars. Mais veut quand même continuer. Mais a peur d'avoir peur.

- ne veut pas retourner au ski. Ja-mais! Si vous me suivez sur Instagram, vous aurez vu que cette idée saugrenue lui est venue lors de notre visite de la jolie ville de Parme, alors qu'il faisait 36 degrés à l'ombre, et qu'elle nous a tenu en haleine avec pendant une bonne demi-heure. D'un autre coté penser à la neige par cette chaleur avait un effet rafraichissant...

- pense qu'elle sait nager. A tendance à oublier qu'à chaque fois qu'elle nage, une main ferme lui tient le bassin, et que chaque fois que cette dite main tente de s'éloigner, elle coule à pic.

- aimerait faire de la danse mais refuse de démarrer une activité collective sans connaitre personne, et de participer à un éventuel spectacle de fin d'année. Donc préfère se priver de danse. Dommage.

- a un côté très "relations publiques"; a envoyé une carte postale d'Italie à toutes ses copines, alors que l'idée n'est même pas venue à sa soeur de faire de même.

 

Voilà, l'été touche à sa fin (surtout aujourd'hui où nous avons perdu près de 15 degrés et où la pluie a enfin fait son retour). Je l'ai trouvé très long cet été, mais  il avait aussi un avant-goût de nostalgie, car c'était pour mois la dernière fois que je passais autant de temps avec mes filles: nouveau boulot, nouveau statut, je retourne désormais dans le circuit des 6 semaines de congés par an... Essayons de ne pas trop y penser... 

Sur ce, je vous souhaite une très bonne rentrée à tous!

Lire la suite

DIY: le cahier de voyage pour enfants

5 Août 2017, 17:32pm

Publié par Emmanuelle

DIY: le cahier de voyage pour enfants

Alors non, je ne me lance pas dans la création tous azimuts et sincèrement, je pense que l'appellation DIY est assez usurpée par rapport à ce que je vous propose ici. Cependant, j'ai confectionné à l'attention de mes filles des cahiers de voyage, histoire de les occuper pendant le voyage et de les motiver pour notre premier séjour à l'étranger. Et comme le résultat nets pas trop mal, j'ai eu envie de vous le faire partager.

Pour confectionner ce petit cahier très simple, il vous faudra:

  • un cahier, quelqu'il soit; j'ai acheté les miens chez Djeco, qui fait de très jolies choses, comme vous le savez, et l'ai estampillé "cahier de voyage",
  • des ciseaux, de la colle, du masking tape, des stylos effaçables de toutes les couleurs,
  • des stickers variés,
  • des feuilles imprimés à découper,
  • des enveloppes.

Concrètement, ce cahier est censé les aider à prendre des notes, dessiner, et récolter des souvenirs au cours de leur voyage, ce qui leur sera certainement agréable à relire plus tard.

J'ai donc d'abord collé en première page une carte de l'Italie et de la France, en dessinant en rouge notre trajet, afin qu'elles puissent se repérer facilement, et visualiser les étapes, étant donné que nous nous lançons dans un voyage à multiples points de chute.

DIY: le cahier de voyage pour enfants

Ensuite, j'ai préparer des feuilles imprimées à découper, afin de raconter chaque journée:

- jour numéro 1, 2, 3 etc...

- météo

- ce que nous avons fait aujourd'hui

- ce que j'ai préféré

- ce que j'ai moins aimé (oui, je sais, je prends des risques!)

- bilan de la journée, avec stickers de smileys contents/pas contents (là aussi j'aime vivre dangereusement!)

DIY: le cahier de voyage pour enfants

Je leur ai juste préparé la première journée pour qu'elles aient un modèle, ensuite libre à elles d'agencer chaque journée comme elles veulent. 

Voici ce que ça donne:

DIY: le cahier de voyage pour enfants

J'ai également collé une enveloppe entre les pages pour la collecte de souvenirs,  et leur ai donné du masking tape pour qu'elles puissent accoler des cartes postales et autres tickets de visite, ainsi qu'un un bon stock de stickers pour décorer les pages.

Et voilà, très simple et rapide à faire, mais très apprécié!

Reste à voir si elles en feront bon usage...

Lire la suite

Kit de survie à l'usage de l'enfant en voyage

2 Août 2017, 13:33pm

Publié par Zazimutine

Kit de survie à l'usage de l'enfant en voyage

 

A la fin de la semaine, nous allons (enfin) prendre la route pour les vacances. Cette année, pris d'un optimisme délirant, nous tentons, pour la première fois, un genre de road trip à l'étranger: Sud de la France, puis Italie du Nord, et enfin retour par la route buissonnière.

 

Bien que débarrassés des contraintes inhérentes aux tout petits enfants (couches, siestes, et toute cette sorte de choses...) et jouissant d'un modèle d'enfants particulièrement agréables  en voiture (par là j'entends: option vomi désactivée), il nous faut néanmoins prévoir de quoi les occuper pour les longues heures de route que nous allons avoir. Je ne vous promets pas que malgré ce kit, nous n'allons pas avoir toutes les 30 minutes "on est bientôt arrivés?" ou "c'est quand qu'on s'arrête pour (NDLR-le 5eme) goûter?", mais ça aide!

 

Voici ce que j'ai mis dans leur kit de survie:

  • des livres bien sûr; format poche, c'est mieux! Beaucoup pour ce qui nous concerne.

 

  • des petits jeux: de cartes (effet secondaire: vol et disparition de cartes dans l'habitacle, occasionnant quelques cris), ou autres (mais toujours format mini, libre à vous d'emmener un billard m'enfin ne venez pas vous plaindre!) comme ce petit jeu de manipulation genre casse-tête-qui-rend-fou (mais laisse les parents peinards).

 

  • une trousse avec feutres, crayons, stylos, colle, making tape, ciseaux; note pour ces derniers: la plupart des enfants imaginent le plancher de la voiture comme une sorte de no man's land auto-nettoyant avec  tout à l'égout intégré, si bien qu'ils laissent négligemment tomber toutes les chutes de papier. Prévoir donc l'utilisation d'un aspirateur à 10 doigts (vos mains), pour remettre tout ça au propre!

 

  • des activités manuelles: papier vierge, cahier de jeux en tout genre, coloriages, stickers... (pour ces derniers, voir avertissement juste au-dessus, chutes de stickers=cauchemar des parents).

 

  • un cahier de voyage de ma confection, à remplir par l'enfant (je vous en reparle), ainsi qu'un livre sur notre destination.

 

  • du papier à lettres, pour écrire aux copines et à la famille (n'oublions pas que ce kit va leur servir pendant tout le voyage!).

 

  • le cahier de vacances (facultatif, tout dépend de la motivation de l'enfant).

 

  • un petit sac à porter en bandoulière pour mettre ses "petites affaires".

 

  • pour la voiture j'ajoute: une petite bouteille d'eau, et plusieurs paquets de mouchoirs!

 

  • enfin j'ajouterais... des parents patients!

 

Ce kit est bien entendu à multiplier par le nombre d'enfants. A moins de posséder un doctorat de gestion des conflits mais ce n'est pas notre cas.

Nul doute qu'à la fin du voyage votre voiture ressemblera à un dépotoir, mais c'est pour la bonne cause!

​​​​​​​Allez, on respire, et on profite!

Bonnes vacances!!!

PS: je reviens très vite pour le DIY du cahier de voyage et quelques nouvelles des filles, avant de prendre la tangente.

Lire la suite

Miss de juin

1 Juin 2017, 12:21pm

Publié par Zazimutine

Miss de juin

Parfois je me mets la pression toute seule: pas d'articles depuis une semaine, help, mes statistiques vont de nouveau retomber dans les limbes infra-stratosphériques de la blogosphère, et ce malgré l'aide de blogueuses bienveillantes (merci encore à  picou, qui a gentiment partagé mon dernier article sur son propre blog!)!!

Allez hop, on s'y remet, quelques nouvelles des Miss en ce mois de juin, très prometteur niveau degrés celsius!!

Miss Choco (9 ans)

- veut désormais devenir archéologue; pour le côté aventurier. Je lui dis ou pas, qu'il se dit dans le milieu que les archéologues sont plus connus pour leurs aventures apéritivo-oenologiques que pour leur vie romanesque? Non, laissons-la encore rêver.

- s'est fait une nouvelle meilleure amie à l'école. Avec invention de langage secret, cahier de secrets, et tous les codes des BFF (best friend forever). J'en suis ravie pour elle, mais inquiète de la voir retomber dans une amitié fusionnelle, surtout qu'elles vont inévitablement être séparées, peut-être même dès l'année prochaine, miss Choco étant dans une classe double niveau et M., l'amie en question, au niveau supérieur.

- aimerait faire du foot, à condition  que ce ne soit pas trop collectif. Ah ah ah!

- aimerait que nous regardions tous ensemble des matchs de foot à la télé. Ah ah ah!

- s'ennuie à l'école en français. Tu m'étonnes, la gamine choisit les pavés les plus gros possibles à la médiathèque, tant elle craint de les finir trop vite. La semaine prochaine je lui propose d'attaquer "A la recherche du temps perdu" en un seul volume (2400 pages!), on va voir si elle le finit vite gnark gnark gnark!

- a été super impressionnée d'aller dans une grande ville comme Rennes hier. S'est extasiée devant un immeuble "30 étages, maman!", un "stade de foot géant!" et s'est demandé comment il était possible de vivre dans une ville sans la présence de la mer. Ce n'est pas comme si, il y a précisément 2 ans, elle habitait encore à Toulouse, ville qui l'avait vue naitre! ^_^

- a adopté la mode vestimentaire des années 80: porte tous ses hauts rentrés dans son pantalon avec le pantalon remonté jusqu'au menton. Parce que les étiquettes lui grattent la peau. Et quand j'enlève les étiquettes, ce sont les élastiques. Bref, la vie de cette enfant est un enfer. En attendant, son look nous rappelle ça:

vous vous souvenez?

vous vous souvenez?

 

Miss Bonbon (7 ans)

- sait enfin faire du vélo sans les petites roues; ça n'a pas été sans rage, désespoir, ni vieillesse ennemie, mais elle y est arrivée. Il faut dire qu'avec l'activité vélo proposée à l'école, elle avait la pression. Merci aux maitresses de proposer toujours plus d'activités qui stimulent nos enfants (maitresses, je vous aime!).

- adore aller chez sa psychologue. il parait qu'elle y rigole bien. C'est marrant parce que moi, ça fait moyennement rigoler mon chéquier cette histoire, surtout que nous n'avons pas réellement de réponses quant à sa problématique, ni d'amélioration.

- accepte enfin l'idée que peut-être, il serait utile de savoir nager. Mais attention, elle ne veut pas être inscrite à un cours collectif! Fastoche quoi!

- est sur un gros projet théâtral à l'école; a décidé, avec sa copine J. de monter un spectacle tiré du célèbre ouvrage "Emile et Margot" (une BD en fait); pas de script, mais le casting est fait parmi les élèves, restent à caler les répétitions. Comme celles-ci se dérouleront sur les temps de récréations, je vous laisse imaginer la constance des gamins sur le truc. Ce dont Miss Bonbon, enthousiasmée par son fantastique plan artistique, n'a pas encore conscience...

- compte ses grains de beauté tous les soirs dans la douche, car est persuadée que plus elle en a, plus elle devient belle (logique en même temps!).

- a adopté la mode capillaire des années 80 (chacune son truc hein!). Refuse souvent de se coiffer le matin, ou bien de s'attacher les cheveux, rapport au fait que ça fait mal. Du coup, avec son père, on l'appelle Sue Ellen...

ressemblance frappante en terme de volume capillaire

ressemblance frappante en terme de volume capillaire

 

Bon week-end prolongé à tous!

 

Les nouvelles des miss sont toujours d'après une jolie idée de Marjoliemaman

Lire la suite

5 idées pour donner (peut-être) aux enfants le goût de lire

11 Mai 2017, 12:40pm

Publié par Zazimutine

5 idées pour donner (peut-être) aux enfants le goût de lire

 

On nous demande souvent, à Papa Ours et moi, quels sont nos trucs pour avoir deux filles aussi férues de livres. (En fait, non, ça n'arrive jamais mais il me fallait une introduction pour cet article!).

Miss Choco est passionnée par les bouquins. Ca a commencé à la fin du CP. La lecture et elle se sont rencontrées dans un moment particulièrement angoissant: celui de notre déménagement. L'instauration d'un rituel de lecture au lit, le soir avant de dormir, a été le seul truc vraiment efficace pour apaiser ses angoisses d'endormissement (et pourtant, on avait tout essayé: psychologue, discussion bienveillante, discussion énervée, incantations,  poudre de perlimpinpin -the famous-!, bracelet en crinière de licorne, badigeon d'excréments de bison , vraiment tout). La lecture nous a sauvés (nos soirées).

Miss Bonbon, nouvelle lectrice depuis cette année, a pris le même chemin, en grande partie par imitation je pense.

 

"Mais ça sert à quoi d'avoir un enfant lecteur?"

A rien, certes. Néanmoins, la lecture, comme tout ce qui élève l'esprit, constitue surement un de ces nombreux remparts contre l'ignorance et l'attrait pour l'obscurité (coucou le 7 mai 2017!). Il y en a bien d'autres, heureusement (et si mes filles lisent beaucoup, je vous rassure: elles chantent comme des casseroles et ne font pas de sport, notamment). Cependant, lire offre, pour un enfant (et par effet rebond pour ses parents), un certain nombre d'avantages, parmi lesquels je citerais:

- un remède à l'ennui inépuisable, et sans option bruyante ou "je déménage ma chambre pour construire une cabane dans la salle de bains",

- une façon de trouver un certain réconfort et d'apaiser ses tourments (marche aussi chez les adultes!),

- une bonne maitrise du français: orthographe, mais aussi conjugaisons et vocabulaire (en dehors de tout trouble de l'apprentissage de type dyslexie bien sûr!); miss Choco cartonne dans cette matière, c'est un réel souci en moins côté devoirs!

Enfin, si vous êtes, comme moi, passionné de lecture, vous serez sans doute heureux de partager cela avec vos enfants.

 

"Moi j'ai tout essayé, rien n'a marché!"

Oui, je vais bien entendu enfoncer des portes ouvertes dans cet article. Et ce qui marche chez nous ne va pas forcément marcher chez vous, puisque nous avons affaire à une entité éminemment compliquée: la variabilité inter-individuelle, (qui est aussi à mon sens la richesse de notre société mais c'est une autre histoire).

 

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos bouquins. Voici les 5 règles auxquelles nous n'avons pas dérogé depuis la naissance de miss Choco il y a 9 ans:

1) L'histoire du soir

Ca, c'est un point évident que vous pratiquez sans doute tous et toutes. Pour autant que je me souvienne, nous avons instauré l'histoire du soir, très tôt, peut-être dès que nos filles ont pu tenir assise et tourner des pages.

Regarder des images, toucher l'objet, écouter les mots, autant de façons sans doute bien initiatrices à faire naitre le goût des petites et grandes histoires.

Jusqu'à cette année encore, nous continuions à lire à voix haute, bien que nos deux filles sachent désormais lire. Depuis quelques semaines, nous avons autorisé le rituel de lecture au lit également pour miss Bonbon, un bon moyen de s'approprier la lecture. Nous gardons quelques moments de lecture à voix haute, pour certains livres que j'ai envie de partager, comme récemment Harry Potter, mais ça devient plus rare. Cependant, c'est le genre de choses qu'il faut à mon avis poursuivre chez les enfants non ou peu lecteurs.

2) "Offrir" de la lecture

Encore une évidence mais plus l'enfant aura de matière à nourrir son envie de lecture, plus il aura envie d'y aller. Chez nous, il y a toujours eu des livres au milieu des cadeaux de Noël et d'anniversaire. Tous les livres sont bons à lire, il n'y a pas de mauvaises et de bonnes lectures: BD, mangas, magazines, petits romans, peu importe, du moment que l'enfant a accès aux mots.

Un écueil dans l'offre de lectures: le prix! Les livres coûtent chers, et lorsque les enfants dévorent, ça devient un sacré budget; quelques moyens de contourner le côté pécunier:

- aller à la bibliothèque de quartier; tous les enfants adorent ça et c'est généralement gratuit pour peu qu'on habite la commune. Miss Bonbon est tellement fascinée par cet endroit qu'elle veut devenir "dame de bibliothèque".

- acheter des livres d'occasion; sur internet ou en vide-grenier, il y a  de quoi se faire plaisir pour un prix tout à fait dérisoire.

- dans les écoles, il y a souvent un petit programme d'abonnement pour recevoir un livre par mois directement à l'école, à un prix plutôt intéressant (chez nous l'Ecole des loisirs propose cette formule)

- et puis pourquoi ne pas créer une bibliothèque sur votre lieu de travail s'il y a suffisamment de salariés? C'est une idée qui circule actuellement au boulot de papa Ours, et que je trouve assez formidable!

3) L'abonnement à un magazine

Au plaisir de lire, s'associe celui de l'attente, et de recevoir dans sa boite aux lettres un pli à son nom. Là encore, il existe des réductions en passant par le biais de l'école. Mes filles sont abonnées cette année à Mes premiers j'aime lire (les jaunes) pour la cadette, J'aime lire (les rouges) pour l'ainée, et je peux vous assurer qu'elles guettent chaque mois l'arrivée de leur magazine avec impatience.

Pour l'an prochain, miss Choco poursuite avec les J'aime lire rouges, tandis que miss Bonbon a choisi Youpie, qui tourne plus autour du documentaire animalier. comme ça elles pourront échanger.

4) Limiter les sources de distraction

Je me suis rendue compte de ce point somme toute important il y a peu. Chez nous, pas de télé, pas de jeux vidéo, pas de tablettes. Pourtant non, nous n'habitons pas dans un terrier, nos filles regardent des DVD et vont au cinéma. Mais comme nous, parents, vivions sans télé et sans jeux vidéo, nous n'avons pas ressenti le besoin de changer nos habitudes à leur arrivée (enfin presque, mais ce sera l'objet d'un autre article). L'absence de tels médias s'est faite naturellement. Il est indéniable qu'en l'absence d'autres sources de distraction, miss Choco, initiatrice en la matière, a eu plus facilement la tentation de se plonger dans les livres pour combler l'ennui...

5) Partager ses lectures

Je me suis permise de suggérer quelques livres que j'avais particulièrement adoré dans mon enfance à ma fille ainée. Et ça a marché, le premier roman qu'elle a lu était "Charlie et la chocolaterie"; elle a ensuite dévoré tous les "Petit Nicolas". Pas mal de vieux titres marchent encore auprès des enfants.

Edit: Un dernier point, suggéré par bibliblogueuse en commentaires, et que j'avais initialement mis dans mon article: l'enfant agissant beaucoup par imitation, nul doute que vous voir lire va aiguiser sa curiosité!!

 

Voilà, rien de révolutionnaire ni de miraculeux, comme je vous l'avais dit. J'espère que ça pourra malgré tout vous aider.

La prochaine fois, je vous ferai une petite sélection de livres qui ont particulièrement bien marché chez nous.

Bonnes lectures!

Lire la suite

Miss de Printemps

27 Mars 2017, 09:37am

Publié par Zazimutine

Miss de Printemps

Miss Choco (9 ans)

  • a démarré sa crise de pré-pré-adolescence. Ce qui nous gratifie  de moments particulièrement agréables, on peut s'en douter, à force de réparties que l'ami Fillon ne renierait pas du genre "et alors?", ou "de toutes façons ça sert à rien!!" (ranger sa chambre, le piano, la musique, se brosser les cheveux, l'élégance, tout y passe!).
  • a arrêté le piano en plein milieu d'année donc (puisque "ça sert à rien le piano!" -voir plus haut-).
  • angoisse beaucoup à l'idée de partir en classe de découverte, tout particulièrement quand elle songe à l'absence de câlin du soir (la pré-pré-adolescence est si pleine de paradoxes!).
  • aime inventer des blagues comme: "Ou va faire ses courses le superhéros?" Réponse: "au super marché!" - rires enregistrés -
  • a une grande faculté à savourer l'instant présent, ce dont je me réjouis beaucoup.
  • a inventé un objet très utile, le livre-sac: un ruban, un livre, et le tour est joué, elle peut ainsi emporter son livre partout avec elle.
Miss de Printemps

Miss Bonbon (7 ans)

  • a enfin atteint l'âge de raison; et c'est vrai que depuis, elle semble légèrement plus conciliante ( à moins que ce ne soit un biais d'interprétation de ma part du fait que la prépréado a pris le relais?).
  • sent toujours le pain grillé au creux du cou; j'imagine que cette odeur se modifiera quelque peu au moment de l'invasion hormonale adolescente.
  • continue à pousser comme un champignon; ou plutôt comme une grenouille puisque seules les jambes semblent s'allonger; le pouce, lui, est toujours bien accroché à sa bouche.
  • fait les poubelles de la classe; nous nous retrouvons donc avec toutes sortes d'objets hétéroclites: photocopies de leçons jetées par la maitresse, morceaux de phrases géantes à reconstituer; stickers qui ne collent plus, images chiffonnées, stylos inutilisables...
  • est très curieuse gastronomiquement parlant, avec une préférence pour le salé et le pimenté.
  • semble en voie de rompre sa phobie de se produire en spectacle: après avoir refusé de participer prochainement au spectacle de son groupe au conservatoire, s'est laissée convaincre par la description de ses profs...
  • adore aller chez sa psychologue (vue pour ses innombrables phobies justement); aimerait la voir tous les lundis au lieu d'un lundi sur deux.

 Les nouvelles des miss sont toujours d'après une jolie idée de Marjoliemaman

Lire la suite

Nos tête-à-tête

7 Février 2017, 10:46am

Publié par Zazimutine

Nos tête-à-tête

Il se trouve que depuis la rentrée de septembre, la ronde des activités extra-scolaires me permet de me retrouver en tête-à-tête avec chacune de mes filles, le mercredi après-midi. Avec ma grande tout d'abord, pendant 1h30, durée du cours de dessin de sa petite soeur; puis c'est au tour de la cadette, une petite heure grapillée à notre habituel trio, pendant que miss Choco joue à "jouer la comédie".

Ces instants, juste "elle et moi", ont pour moi une saveur particulière.

Avec miss Choco, nous profitons souvent de la proximité du centre-ville pour aller faire les magasins. Je lui demande de me montrer ce qu'elle aime, je lui montre ce que j'aime moi, je me fais une idée plus précise de ses goûts. Nous partageons parfois un moment de complicité féminine, comme cette fois où je cherchais un rouge à lèvres assorti à mon vernis à ongles (le truc superficiel par excellence qui m'arrive une fois par décennie!), et que c'est elle qui a trouvé pile la bonne couleur. Elle était fière.

Avec miss Bonbon, c'est différent. Près du cours de théâtre il n'y a rien d'autre que la plage et des cafés. Alors nous allons au café. Elle sirote son chocolat brûlant en regardant les photos de mon téléphone, pendant que j'admire l'océan. Je la questionne, fais en sorte qu'elle me raconte les petites anecdotes de sa vie d'écolière dont je suis si friande.

Est-ce qu'elles apprécient ces moments? Je n'en suis pas sûre. Si miss Choco semble apprécier le calme inhérent à l'absence momentanée de son tourbillon de cadette, ce n'est pas le cas de miss Bonbon qui passe souvent l'heure à râler qu'elle s'ennuie, et qu'elle déteste aller au café.

Qu'importe. Je les aime ces moments, ils sont précieux, je le sais, et je le leur dis. Dans notre quotidien, il est vraiment rare que mes filles ne soient pas l'une sans l'autre. Or, je suis persuadée qu'elles ont besoin de ces tête-à-tête pour se construire, et pour construire leur relation fille-mère, la leur, l'unique, et pas seulement un copier-coller de celle de leur soeur. J'ai moi-même partagé énormément de moments de complicité seule avec ma mère, mais aussi plus tard, à l'adolescence, avec mon père, et je suis sûre que cela a beaucoup joué dans la force de notre relation duelle.

Quant à moi, vous le savez, qu'elles soient ensemble ou seules, j'adore observer, jour après jour, la construction de ces petits êtres humains miniatures (j'en ai déjà parlé ici). 

Je me régale de voir leur identité s'affiner, d'assister à l'éclosion de ces petites bonnes femmes, qui se ressemblent  et s'opposent tant à la fois, expérience sans cesse renouvelée et probablement la plus passionnante qu'il m'ait été donné de vivre: celle de la maternité.

 

Lire la suite

Miss de novembre

28 Novembre 2016, 13:50pm

Publié par Zazimutine

Miss de novembre

Quelques nouvelles des miss, en ce mois de novembre quelque peu pluvieux:

Miss Choco (8 ans 3/4)

- aimerait vivre dans une médiathèque; ainsi, ne s'ennuierait jamais. Adore lire, en particulier "les-cabane-magique-les-dragons-de-salsara-les-Amandine-Malabulle-les-J'aime-lire-les-Asterix", tout ça dit très vite, sans respirer, de préférence pendant le repas (voir plus bas);

- se demande si son cartable est un garçon ou une fille. Oui je sais, moi aussi j'ai peur.

- va devoir porter un appareil dentaire à partir du printemps. L'appareil + les lunettes, ça commence à faire... mon coeur saigne...

- aime par dessus tout la danse et s'entraine toute la journée à faire ses dégagés. C'est mignon. Et un peu agaçant (surtout pendant la douche);

- a pris la fâcheuse habitude de siffloter un peu tout le temps (entre les "dégagés"). C'est agaçant. Et pas si mignon;

- est toujours aussi difficile à table; après 8 ans et des brouettes, rien n'a changé. Le repas semble être LE moment où miss Choco a décidé de nous raconter sa vie dans les moindres détails, évitant ainsi d'être confrontée au contenu de son assiette,

- dit que Zootopie est le fim qui a "marqué sa vie". Ainsi qu' Une vie de courgette (vu il y a 15 jours je le rappelle) ^_^

 

Miss Bonbon (6 ans 3/4)

- a adopté plein d'expressions locales; parle des "gars" au lieu des "garçons", dit des choses comme: "j'ai hâte à vendredi", et: "où on en était rendu?". Autant de nouveautés pour moi, qui avais eu tant de mal à m'adapter au parler toulousain;

- aimerait se faire percer les oreilles mais défaille chaque fois que je lui précise que ce n'est pas indolore,

- a très envie de porter du vernis à ongles comme les dames (euh...comment te dire? non!).

- a décrété tout à coup que sa couleur préférée était le violet;

- a plein plein plein de phobies;

- a accepté de se faire couper les cheveux, ce qui lui va à ravir (même si elle va probablement me maudire pendant ses 25 ans de psychanalyse à venir, maintenant);

- commence à pas mal savoir lire mais est une flemmarde de l'écriture; se sent généralement "très fatiguée " après une ligne d'écriture de syllabes ( ba bo bu be bi).

 

PS1: Oui, cette photo a vraiment été prise en novembre; le 1er, certes, mais en novembre ;)

PS2: les nouvelles des miss sont toujours d'après une jolie idée de Marjoliemaman

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 > >>