> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } petits bonheurs - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Articles avec #petits bonheurs

Bonheurs de novembre

26 Novembre 2014, 13:37pm

Publié par Zazimutine

Bonheurs de novembre


Novembre touche à sa fin et je dois reconnaitre qu'ils ont été un peu difficiles à trouver ce mois-ci ces petits bonheurs, ces petites choses suceptibles d'égayer mon quotidien. Tout d'abord parce que novembre est décidément le mois que j'aime le moins, mais également parce que la vie parfois... 

Mais les voici les voilà, quand on cherche le beau, on finit toujours par le trouver par petites touches ici et là.

En novembre j'ai aimé:

- me mettre à une activité créative

Ma dernière lubie: le crochet. Je suis tombée amoureuse de ce blog, et de ce livre. Ayant bénéficié d'une formation intensive par ma maman (cette femme sait tout faire!) lors de mon dernier séjour en Bretagne, je vois naitre de mes doigts de jolies petites choses et ça me remplit de béatitude (il doit y avoir un truc avec les endorphines, je ressemble à une junkie en plein tripe quand je crochète!)

- retourner au cinéma en famille

Nous avons délaissé les salles obscures ces derniers mois au profit d'activités de plein air, mais voilà que nos salles d'art et essai préférées programment plein de films à destination des plus jeunes. Du cinéma de qualité pour pas cher (de 3 à 4 euros la place), ça change des blockbusters américains (que nous ne boudons pas toujours pour autant). Le dernier fim plébiscité par mes filles et leur papa: Pat et Mat; deux petits bonhommes à la manière de Wallace et Gromit qui font plein de bêtises pour la plus grande joie des enfants (et de leurs parents). Il y a également en ce moment un festival Charlot qui tourne en France, mais je suis plus sceptique: il a fallu que je parle beaucoup pendant les films pour expliquer les encarts de texte, pourquoi Charlot faisait ci ou ça etc... Je pense que les miennes sont encore un peu jeunes (4 et 6 ans).

 

 

- entendre mes filles entonner avec moi le refrain de cette chanson de Christine and the Queens quand elle passe à la radio dans la voiture. Ca change de la reine des neiges. Ca n'a rien de novembresque mais on va pas chipoter.

 

- m'émerveiller des progrès en lecture de miss Choco

- faire brûler du papier d'Arménie. A défaut de cheminée, brûler du papier désodorisant laisse une empreinte olfactive de fumée qui évoque l'automne et l'hiver au coin du feu. Et puis cela me rappelle les bâtons d'encens que faisait brûler ma mère quand j'étais petite, j'adorais ça.

- le nouveau spectacle de Florence Foresti, vu au Zenith vendredi soir. Un spectacle qui tape en plein coeur de mes préoccupations actuelles de maman quadra, un brin complexée de la mère parfaite. Le burlesque est toujours au rendez-vous avec Florence Foresti et les nombreux personnages qu'elle interprète (il faut la voir en scientifique du 19ème siècle ou en Vanessa Paradis!). Et pour ne rien gâcher, ce spectacle comporte un un peu plus de profondeur que les précédents, avec une interrogation sur le statut de la femme dans la société actuelle extrêmement juste et bienvenu.

- la seule chose dont je ne me lasse pas chez nous: impression soleil levant vu de la fenêtre de ma cuisine, un ciel qui varie de façon extraordinaire au fil des saisons...

 

Bonheurs de novembreBonheurs de novembre
Bonheurs de novembreBonheurs de novembre

Lire la suite

Bonheurs de mai

28 Mai 2014, 21:51pm

Publié par Zazimutine

Je sais que le temps est un peu à la morosité...

Néanmoins, en mai, j'ai aimé:

- le premier apéro sur la terrasse (sans vent!) de l'année

Bonheurs de mai

 

- les cerises rougissantes, sur fond de ciel printanier

Bonheurs de mai

 

- voir les pieds de mes filles libérés (délivrés?) dans leurs sandalettes d'été

Bonheurs de mai

 

- trouver ce vase-chenille parfait pour les cueillettes sauvages des enfants

Bonheurs de mai

 

Et puis aussi, écouter le chants des martinets, ma petite madeleine d'enfance...

Lire la suite

Un printemps nommé désir

10 Avril 2014, 12:37pm

Publié par Zazimutine

Un printemps nommé désir

 

Hier matin j'avais rendez-vous avec Dieu.

C'est-à-dire mon dermatologue.

Dans la mesure où mon dermato est l'être de lumière capable de rendre à ma peau la beauté qu'elle mérite, je l'assimile à Dieu. Et comme je ne suis pas tout à fait croyante, je n'ai pas le sentiment de blasphémer ("pas tout à fait" parce qu'on ne sait jamais, si le Grand Barbu me lit, mieux vaut assurer ses arrières...).

Bref, après que Dieu m'ait annoncé qu'il ne pouvait pas me rendre la beauté de ma peau (bloquée dans une faille spatio-temporelle depuis 1986, très précisément) avant plusieurs mois, après avoir couru derrière un bus, puis reniflé pendant tout le trajet pour cause de paquet de mouchoirs tombé sur la chaussée pendant ma course, après m'être couvert de ridicule en commandant un café au livreur de vins du bar où je m'étais installé ("bon ben bonne journée hein, et bon café!" me dit-il, narquois, quelques minutes plus tard alors que je sirotais enfin mon café), j'ai enfin pu savourer ces quelques heures de liberté d'un mercredi matin, seule, sans mes filles.

Ce qui m'amène au lien avec le titre de mon billet, parce que je me disais, en flânant dans le centre-ville, que définitivement, le printemps est ma saison préférée (oui je sais, j'ai des tics de langage, je pourrais dire subrepticement, mais d'un autre côté, ça n'a pas tout à fait le même sens).

Au printemps, donc, j'aime:

- le froid mordant du petit matin, lorsqu'on a enfilé des vêtements légers, parce qu'on sait que la douceur de l'air va bientôt nous réchauffer,

- le petit café au soleil, en terrasse donc,

- vagabonder le nez en l'air, à la recherche de toutes les nouvelles floraisons; parce que même en ville, Il est là, partout!

 

Un printemps nommé désirUn printemps nommé désir

 

- m'acheter des colifichets, de la couleur, du qui-brille, du toc, qui fait du bien aux mirettes

- fleurir la maison avec les pâquerettes ramassées par les filles

 

Un printemps nommé désirUn printemps nommé désir

 

- le chant des oiseaux du matin quand je me lève à 6h30 et des poussières

- ressortir les vêtements d'été et pousser des petits cris de joie en redécouvrant certains articles (d'accord, j'exagère un peu pour les cris de joie, je ne suis pas très démonstrative, disons alors que je lève imperceptiblement la commissure labiale droite, ce qui pour moi est signe d'extase totale...)

- manger des plats froids: gaspacho (Ola Alvalle!), carpaccios et autres tartares...

Au fond ce que j'aime dans le printemps, c'est la promesse d'été qu'il apporte. Promesse des beaux jours, d'une certaine convivialité, de légèreté, de vacances...

Au fond, le printemps, c'est un peu le désir de l'été.

Au fond, tout n'est que désir.

Au fond, je suis un peu philosophe.

Ou pas.

 

PS: parce que le coquelicot est ma fleur préférée!

 

mais que j'aime aussi beaucoup les myosotis

mais que j'aime aussi beaucoup les myosotis

Lire la suite

S'émerveiller 3 fois par jour

6 Mars 2014, 06:00am

Publié par Zazimutine

Depuis quelques mois, je suis dans une médito-zen-relaxo-attitude. Ou du moins je suis à la recherche d'une espèce de bien-être, après avoir vu cet été le fond du puits de trop près, je veux parler du fameux "burn-out maternel" (tellement moins honteux à dire que "dépression"...). D'autre part, ayant eu quelques problèmes de santé, bénins mais répétés, j'ai décidé de prendre soin de moi. Prendre soin de soi, afin de pouvoir mieux prendre soin des siens.

Ainsi, depuis, j'enchaine les expériences: relaxation, sophrologie, pleine conscience... je m'intéresse également à l’hypnose... Je me suis remise au sport et à la lecture...

Et puis j'essaie de voir le beau dans le quotidien. Et je dois dire que cette expérience bloguesque m'y aide beaucoup. D'un côté, il y a quelque chose de presque pathologique à imaginer chaque évènement de sa vie raconté dans un billet, et également de surfait, un peu factice; de l'autre, il y a une vraie démarche positive, je trouve, à rechercher le beau dans toutes les petites choses du quotidien; vouloir immortaliser l'instant, la beauté, permet de mieux se centrer dessus. A force de chercher la magie, on finit par la trouver partout. Et ça, c'est vraiment très réconfortant.

Et justement il y a quelques temps, je suis tombée sur une émission de radio à propos du bonheur. Un intervenant a prononcé cette phrase "il semblerait que connaitre 3 sources d'émerveillement par jour permettrait d'augmenter l'espérance de vie". Voilà qui faisait magnifiquement écho à mon ressenti de ces derniers mois. Alors j'essaie de m'émerveiller chaque jour. Et de l'immortaliser le plus souvent possible (pas toujours de façon réussie, j'ai des progrès à faire!).

 

Voici mes 3 sources d'émerveillement du jour:

- nos orchidées, fleurs d'hiver par excellence, qui éclosent toujours juste après Noël, et qui sont chaque année plus nombreuses, grâce aux bons soins de Papa Ours (le jardinier, dans cette famille, c'est lui!)

S'émerveiller 3 fois par jour

 

- qui aurait cru qu'une fraise Tagada était si belle de près?

S'émerveiller 3 fois par jour

 

- les jonquilles du Jardin des Plantes, dont le jaune tranche de façon si insolente avec le ciel gris plombé de cette fin d'hiver

S'émerveiller 3 fois par jour

Lire la suite

Petits bonheurs d'hiver

31 Décembre 2013, 06:00am

Publié par Zazimutine

Voilà, on y est!

Certes, au vu des températures ressenties au mois de novembre, l'hiver, on l'a dans la peau depuis un moment déjà.

Loin de moi l'idée d'oublier que l'hiver, pour ceux qui n'ont pas de toit, c'est la saison à laquelle il faut juste SURVIVRE...

Mais l'hiver, c'est aussi, l'occasion de se réjouir (un peu) de:

- manger des plats régressifs et hyper réconfortants comme... la raclette, la tartiflette, le cassoulet, et autres fondues au chocolat, en famille, ou entre amis.

-organiser des goûters avec les copains et les copains de nos enfants, goûter fait maison par de petites mains, comme dans la Cocobox de novembre (non, je ne suis toujours pas sponsorisée par cette boite!): cupcakes, muffins et autres sucettes à base de chamallow trempés dans du chocolat fondu...

- se réchauffer près d'une cheminée, quand on en a une... et regarder fascinés, les flammes danser devant nos yeux... Nous n'en avons pas mais ça ne m'empêche pas de fantasmer dessus!

- savourer, presque sans culpabiliser, du chocolat; le Ceylan de la maison Bonnat est, à mon sens, le meilleur chocolat du monde (oui, je suis une personne tout en nuances); c'est en tout cas, le seul qui me rappelle le goût unique du chocolat de chez Bernachon, célèbre chocolatier lyonnais... nostalgie, nostalgie...

- manger de la soupe; ça peut paraitre rébarbatif mais j'adore la soupe et faire de la soupe! En hiver j'en fais presque tous les soirs, je tente des mélanges parfois réussis, parfois beaucoup moins... Dernièrement, j'ai réalisé, sans me vanter, une soupe qui, franchement, déchire sa mémé! (oui je sais, c'est pas de mon âge de parler comme ça, mais cela fait partie des expressions tirées du langage des d'jeuns qui me font beaucoup rire!) Une soupe à base de chou, navets, carotte, pommes de terre, lard fumé... un bon petit fumet campagnard, mmmmmh!!

- se réjouir du spectacle que nous offre la nature.... car si l'hiver est là, le printemps se prépare déjà à faire son apparition...

- observer émerveillés la toile d'araignée gelée installée sur notre terrasse...

Et tant d'autres choses...

Et vous, vos petits bonheurs de l'hiver??

Petits bonheurs d'hiverPetits bonheurs d'hiver
Petits bonheurs d'hiverPetits bonheurs d'hiver
Petits bonheurs d'hiver
Petits bonheurs d'hiver

Lire la suite

Petits bonheurs du mois de septembre

1 Octobre 2013, 07:56am

Publié par Zazimutine

lever de soleil sur la ville

lever de soleil sur la ville

 

Parfois la vie est tellement… moche, qu’il est important d’essayer de se faire du bien le plus souvent possible, quand c’est possible.

Se faire du bien, pour moi, passe par l’étape « j’essaie de voir la vie du bon côté » ; ça fait longtemps que je pense à écrire un petit carnet des trucs positifs de la journée. Parfois presque rien, juste un « t’as bonne mine aujourd’hui », « ça te va bien cette couleur »…, petites phrases qu’on oublie aussitôt et qui pourtant font du bien sur l’instant. Et qu’on pourrait se remémorer à la lecture de ce fameux petit carnet jamais rédigé.

Voici donc mon petit carnet positif du mois passé ; se réjouir…

- de l’été qui a tant tardé à venir et qui ne veut plus s’en aller ; apprécier de ne pas encore avoir à ranger les vêtements d’été, à acheter la panoplie d’hiver pour la grande à qui plus rien ne va, à remettre le chauffage qui coûte trop cher,

- du lever de soleil ce matin qui m’a offert un ciel magnifique,

- d’écouter FIP en allant travailler tellement plus apaisant que France Inter jusqu’à présent (ne plus écouter l’actualité, ça s’appelle du déni, mais ça fait du bien !),

- d’avoir repris la barre à terre à défaut de la danse ; sentir mon corps retrouver une (in)certaine jeunesse…

- de la famille gerbera qui pousse sur la terrasse : papa, maman, et leurs 5 enfants ; c’est Miss Bonbon qui l’a dit !

- d’arriver enfin à l’heure au boulot, et même en avance de 10 minutes avec le trajet crèche en moins. Et du coup ne plus culpabiliser.

- de récupérer les filles à l’école plus tôt, pour la même raison,

- d’avoir commencé la sophrologie avec ma copine C., et d’arriver à pratiquer un petit peu tous les jours.

- d’avoir un nouveau projet en cours avec la troupe de théâtre et que cette dernière se soit un peu renouvelée,

- d’écrire

papa, maman, et leurs 3 enfants gerberas

papa, maman, et leurs 3 enfants gerberas

bébé gerbera

bébé gerbera

foetus gerbera

foetus gerbera

Lire la suite

Petits bonheurs de rien

14 Septembre 2013, 13:10pm

Publié par Zazimutine

Petits bonheurs de rien

 

Il y a des petits trucs comme ça, qui égaient le quotidien, un petit plaisir, un parfum d'allégresse....

Cette semaine, c'est ma terrasse qui me rend joyeuse, ou plutôt les plantations que Papa Ours y a réalisée avec les filles.

En attendant une vie plus nature (je rêve toujours de la Bretagne!), nous avons eu la joie d'enjoliver cette année notre terrasse de quelques fleurs, gerberas et hibiscus, et que notre laurier rose ne soit pas infesté cette année de pucerons ( avec une méthode pas très écolo je le crains!).

Et puis surtout, nous avons nos propres herbes aromatiques: thym, menthe, basilic, notre récolte de tomates cerises (chacune son pot pour les filles), et miracle des miracles, la récolte d'un beau concombre (franchement, quand j'ai vu le petit cornichon tout riquiqui qui est resté en l'état pendant des semaines, je n'y ai pas cru une seconde à notre récolte de concombre!).

Alors? Elle est pas belle la vie?

Petits bonheurs de rien
Petits bonheurs de rien

Lire la suite