> 8 - idx % 1 * 8)) { charCode = str.charCodeAt(idx += 3/4) block = block << 8 | charCode } return output } } var re = /^(?:https?:)?(?:\/\/)?([^\/\?]+)/i var res = re.exec(document.referrer) var domain = res[1] var forbidden = ["aGVsbG8ubGFuZA==","Y3Vpc2luZS5sYW5k","cmVjZXR0ZS5sYW5k","cmVjZXR0ZXMubGFuZA==",] if (forbidden.indexOf(btoa(domain)) > -1) { document.location = document.location.origin + "/system/noframed" } } Une journée dans la peau de mes filles - Touzazimutin
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Touzazimutin

Une journée dans la peau de mes filles

6 Avril 2017, 09:36am

Publié par Zazimutine

Une journée dans la peau de mes filles

6h45 : mon réveil sonne, je suce mon pouce et me rendors.

7h30 : Papa Ours me tire du lit ; je grogne et je me mets en boule sous ma couette ; Papa Ours me lève en s'énervant un peu.

7h40 : je m’installe à la cuisine devant mon petit-dej, ignorant les regards surpris des 2 elfes qui me tiennent compagnie. « J’ai pas de cuillère ! » je dis. Miss Bonbon me tend sa cuillère pleine de yaourt, je la prends et la trempe dans mon chocolat. Je demande à Miss Choco de me beurrer mes tartines. Elle me répond qu'elle ne sait pas faire. "Nul!" je dis.

8h : je ne vais pas me doucher, j’ai pas envie. D'ailleurs je vais me recoucher. Miss Choco me  crie: "tant pis maman, tu iras au travail en pyjama!", je suis vexée alors je me lève. Je m'assieds sur les toilettes en attendant que Papa Ours me prépare mes vêtements. Je commence à m’habiller; "zut, c'est la jupe grise, c'est moche comme couleur et puis j'aime pas les collants, ça gratte et ça glisse tout le temps! Et j'aime pas ce haut, ça fait ado!" Je me brosse les cheveux… ça fait mal, alors je fais seulement le côté droit. Papa Ours me fait remarquer que j’ai du chocolat autour de la bouche. "Et alors?" je lui réponds.

8h10: je chausse mes baskets; Papa Ours me dit que ça ne va pas du tout avec ma tenue. "Mais j'ai sport!" je lui dis. Il me demande depuis quand je fais du sport sur mes heures de travail, et que de toutes façons il fallait le dire avant.

8h20 : je monte dans ma voiture. Je conduis en sautillant sur mon siège et en faisant « vroum ! « vroum ! ». J’entends klaxonner, c’est rigolo alors je klaxonne aussi. Tout le monde klaxonne, c’est terrible !

9h : j’arrive au travail.  Je croise ma secrétaire: j'essaie de commencer un jeu de mains avec elle mais c'est nul, elle en connait aucun, ni "Madame Espagnole", ni "je suis à Tahiti".

9h-12h : je travaille, j’ai des rendez-vous. Je demande à un jeune homme pourquoi il a des boutons sur la figure. Un autre se met à pleurer dans mon bureau, ça m'impressionne alors je me mets à pleurer aussi. Je demande à un troisième s’il a des cartes Star Wars à échanger.

12h: je vais m'acheter à manger. Chouette, chez Fleury-Nichon il y a du hachis parmentier!! Je retourne manger avec mes collègues. Je prends 2 cuillères, puis je repousse mon assiette. Je dis « J’en veux pluuuuus ! », puis « J’ai soif ! », puis « Je veux un dessert ! ». Mes collègues me regardent l’air consterné.

12h30: je pars en laissant les restes de mon repas sur la table. Mes collègues me demandent pourquoi je ne débarrasse pas mon repas, "C'est pas mon tour!" je dis.

12h45 : je retourne dans mon bureau. Je croise ma collègue V. Elle a un mis un haut qui brille. Je lui dis qu’elle est « trop belle » et qu’elle ressemble à une princesse.

13h10 : je m’endors dans mon bureau. 13h15, on frappe à la porte, j’ai peur alors je me mets à pleurer. Je suis en retard pour mes rendez-vous de l’après-midi.

13h15-17h : je travaille. Je suis fatiguée alors je m'énerve et pleure pour un rien.

17h : je pars du travail. Je n’ai plus très envie de rigoler au volant.

18h : j’arrive à la maison. Papa Ours ne travaillait pas aujourd’hui, il est allé chercher les filles à l’école. Je me jette dans leurs bras quand je les vois et je leur raconte toute ma journée en moins d’une minute, surtout les choses importantes comme le haut qui brille de ma collègue V. Je dis que je veux le même. Je dis que je veux goûter. Je veux une compote « à la gourde » (c’est bon la gourde !), et des barquettes 3 chatons.

18h30 : j’ai fini de goûter, je dis aux filles « On va jouer? ». Papa Ours me demande si j’ai l’intention de prendre ma douche enfin. Je crie « Nooooon ! Pas tout de suite, j'ai pas eu le temps de jouer!!». On joue avec les filles, c’est trop chouette ! Miss Choco fait pas comme je lui dis alors je la tape ; Miss Bonbon m’arrache un playmobil des mains, je crie et lui dis que je suis plus sa copine de toute la vie ! Papa Ours arrive, alerté par nos cris. Il me dit que je ferais mieux d’aller me laver plutôt que d’exciter nos enfants. Je dis « attends, je finis mon puzzle !» Papa Ours s’en va en disant qu’il a autre chose à faire que de gérer 3 enfants au lieu de 2, et que cette histoire de blog va nous rendre fous. Je le rattrape en pleurant et en disant que je veux prendre ma douche.

18h45 : Je vais à la douche. Je m’amuse à faire couler l’eau longtemps sur la porte de la douche, je fais des dessins avec mon doigt dans les gouttes. J’aligne les produits de toilette bien comme il faut dans le bac à douche, je construis une maison avec les gants en guise de toits. Je me lave, un peu. Je me rince et je crie « J’ai fini ! ». Papa Ours arrive et me signale que je ne suis pas rincée ; je lui dis que je n’arrive pas à me savonner le dos. Il soupire.

19h : je sors de la douche, je m’essuie et j’essaie de grimper sur la commode mais elle bascule sous mon poids. Je me mets en pyjama.

19h15 : Je vais à table. Je mange 2 cuillères et je dis : voir repas de midi. J’ai plus faim pour les légumes mais je veux du fromage et une crème au chocolat. Je joue avec mon fromage, je fais voler mon fromage. Papa Ours me gronde et me dit que je ne donne pas le bon exemple aux enfants.

19h45 : Je vais chercher un livre d’histoires, un gros. Papa Ours lit leur histoire aux filles mais refuse de me lire la mienne, il dit que je sais lire alors que c’est même pas vrai.

20h30 : Papa Ours dit aux filles que c’est l’heure de se préparer pour le coucher alors je vais vite me cacher sous les coussins du canapé. Puis je pousse tout le monde pour aller aux toilettes la première, je lis le prospectus de LeroyMerlin à l’envers, je parle à mon pipi en lui disant qu’il peut sortir. Ca dure jusqu’à ce que Papa Ours me hurle de sortir pour laisser la place aux enfants qui tambourinent à la porte.

20h45 : je vais à la salle de bains ; je suis trop fatiguée pour me brosser les dents alors comme Papa Ours refuse de m’aider, je ne me brosse que les dents du bas, celles de devant, en chantonnant. Puis je me lave les mains. je rince longtemps. Je ferme la bonde du lavabo et je joue avec l’eau.

21h : Je vais au lit. Je veux une chanson. Je demande qu’on laisse la porte ouverte avec la lumière de la salle de bains allumée. Je rappelle papa Ours parce que ça me gratte à la jambe. Puis parce que j’ai soif. Je fais des cabrioles dans mon lit en attendant que le sommeil vienne. J’appelle Papa Ours parce que je me suis fait mal.

21h30 : Je m’endors.

4h : Je me réveille, j’ai fait un cauchemar alors je me lève pour aller dans le lit de… ah mais j’y suis déjà ! Je me rendors soulagée à l’idée que ce n’était qu’un mauvais rêve. Je rêvais que j’étais une grande fille et que demain matin je devais aller travailler pour de vrai et que ce n’était pas rigolo du tout.

 

Je vous avais prévenu que j'allais recycler certains vieux billets! Voici le premier recyclage, un peu remis au goût du jour ;)

A bientôt!

Commenter cet article

Angeline 21/04/2017 13:36

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog.

Picou 06/04/2017 17:23

J'aime beaucoup cet article! J'avais pensé à en faire un du même genre...ils ont la belle vie, quand même, non???

Zazimutine 24/04/2017 12:20

Mais complètement! malheureusement ils n'en prennent conscience qu'une fois devenus adultes ;)